Votre investissement immobilier peut être protégé de la dépréciation avec cette assurance

Votre investissement immobilier peut être protégé de la dépréciation avec cette assurance

Un bailleur immobilier n’est pas à l’abri d’une éventuelle dépréciation de la valeur d’un bien. En cas d’imprévu de la vie, la revente s’impose souvent comme solution d’urgence. Pour mieux protéger votre patrimoine, la souscription de cette assurance est vivement conseillée.

Zoom sur cette assurance qui protège votre bien en cas de dépréciation des prix

Vous ignorez peut-être l’existence de cette assurance qui protège votre logement contre d’éventuelle dévalorisation suite à une vente non programmée. Il s’agit en l’occurrence de « la garantie revente ». Pour diverses raisons (financières), vous devez vous séparer de votre bien immobilier. Le cas échéant, vos chances de dégager une moins-value sont élevées.

Heureusement qu’il existe une solution pour éviter une revente à perte : la garantie revente. Bien qu’il s’agisse d’une option (payante), celle-ci reste avantageuse, surtout en période de crise immobilière. Logiquement, une transaction forcée ou prématurée rapporte rarement de plus-values. La raison pour laquelle il est fortement recommandé de souscrire cette assurance méconnue.

Lire aussi :  Investissement dans le bitcoin via ETF : sa valeur atteindra des sommets !

En cas de revente non programmée, cette garantie couvre une éventuelle perte financière qui en découle. En principe, cette assurance facultative est proposée à l’acquéreur lors de l’achat du bien immobilier. Selon ses besoins, il peut soit la refuser ou l’accepter. Rien ne l’oblige à y souscrire.

Il est impératif de bien maîtriser le fonctionnement de cette assurance un peu spéciale avant d’y souscrire. Réfléchissez avant de signer le contrat. Normalement, les différents types d’évènements permettant d’activer cette garantie s’y trouvent. Les garanties incluses peuvent se déclencher dans les cas suivants :

  • Décès
  • Invalidité (suite à un accident)
  • Licenciement économique
  • Divorce
  • Dissolution de pacs
  • Naissance multiple
  • Construction d’une zone commerciale ou d’une autoroute à proximité

Une garantie offerte moyennant une prime unique à l’adhésion

La souscription d’une garantie revente s’avère être avantageuse en cas de tendance baissière imprévue. De quoi sécuriser votre bien immobilier, et rassurer votre banquier. D’autant plus que le principe de fonctionnement de cette garantie reste facile à appréhender. Il faudra juste être lucide lors de la souscription pour éviter les regrets.

Lire aussi :  Bonne nouvelle de décembre : ces banques baissent leur taux de crédit immobilier

Commercialisée par un professionnel de l’immobilier, la garantie revente permet de certifier la valeur du logement qui vient d’être acheté. Cette couverture est en principe disponible lors la signature de l’acte définitive ou du compromis. Si vous remplissez certains critères imposés par votre assureur ou votre banquier, cette garantie vous sera offerte. En contrepartie, vous devez verser une prime unique à l’adhésion.

Chez certains assureurs, vous pouvez bénéficier d’une couverture à long terme (7 ans, par exemple). Le montant des moins-values potentielles couvertes oscille généralement entre 30 000 et 50 000 €. Il y a, bien entendu, une prime prélevée en contrepartie de cette couverture, soit environ 500 €, ou plus de 600 € selon les cas.

D’après les courtiers, le montant pris en charge par cette assurance comprend le prix d’acquisition, les frais de notaire et d’agence. Parfois, 50% d’éventuels travaux y sont ajoutés selon l’assureur.

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon