SOFICA est-ce une bonne idée d’investir dans le cinéma  (défiscalisation de 48 %)

SOFICA : est-ce une bonne idée d’investir dans le cinéma ? (défiscalisation de 48 %)

Les SOFICA sont des dispositifs destinés à collecter des fonds. Ces derniers sont par la suite investis pour financer les œuvres audiovisuelles et cinématographiques. Mais, est-ce qu’il s’agit d’un placement rentable ?

Comprendre le fonctionnement des SOFICA

Les SOFICA possèdent un statut de sociétés anonymes ou SA avec une durée de vie d’une dizaine d’années. Elles doivent obligatoirement obtenir l’agrément du ministère de l’Économie et des Finances avant de faire un appel à l’épargne.

Suite à la création de ces organismes, les souscriptions se font par campagne avec la collecte de fonds. Dès lors que l’objectif est atteint, les investissements ne peuvent plus être effectués. Ce seuil est rapidement atteint grâce à la réduction d’impôt à 48 %, soit au bout de quelques semaines seulement.

Dans la prochaine étape, les SOFICA procèdent au financement des œuvres à créer et à distribuer au public. Évidemment, elles obtiennent des droits à recettes sur les exploitations. Selon le succès de ces œuvres, les SOFICA perçoivent des revenus qui sont reversés aux bénéficiaires en respectant les termes dans l’accord d’investissement. À la fin de la durée de vie des SOFICA, elles sont généralement liquidées. Les apports peuvent être remboursés partiellement ou non en fonction du succès des œuvres.

Lire aussi :  Évolution des dépenses publiques : plus pour les retraités, moins pour l'éducation et la défense

Les avantages fiscaux des SOFICA

Investir dans une SOFICA, c’est profiter d’une niche fiscale attractive. En effet, les allocataires peuvent prétendre à une baisse d’impôt sur le revenu. C’est-à-dire un taux de défiscalisation pouvant atteindre 48 % du montant qui a été investi initialement. Cet avantage est applicable dès l’année de la souscription.

Cette opération permet également de bénéficier d’une déduction des moins-values des ressources financières afin qu’ils soient reportés sur 10 ans. En dehors de la diversification du patrimoine, cette transaction vous fera aussi profiter de niches fiscales plus importantes jusqu’à 18 000 euros.

Alors, est-ce que l’investissement dans les SOFICA est une bonne idée ?

Contrairement aux actions placées dans d’autres dispositifs, les parts des SOFICA ne se valorisent pas de la même manière. Il faut rappeler principalement qu’il n’y a aucune garantie concernant la restitution du capital souscrit. En général, la somme restituée représente entre 75 à 90 % de l’apport initial.

Cela signifie que l’investissement dans une SOFICA entraîne généralement une moins-value, mais non pas du rendement. Ce genre de transaction n’est donc pas adapté aux profils qui ne souhaitent pas prendre de risques. Cependant, il est nécessaire de considérer le gain fiscal qui peut en être tiré pour juger de la performance de ce placement. Selon le rapport de l’Institut Général des Finances, la rentabilité moyenne annuelle des SOFICA est d’environ 2 %.

Lire aussi :  Impôt à la source : Tout ce qu’il faut savoir

Ce type d’investissement est donc recommandé pour les personnes fortement imposées et ceux qui ont atteint des niches fiscales de 10 000 euros. Ce genre de transaction est également conseillé pour bénéficier d’une réduction d’impôt et soutenir en même temps la production des œuvres françaises.

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux