Retraite 3 changements inévitables dès cette année

Retraite : 3 changements inévitables dès cette année

L’année 2024 apporte son lot de changements majeurs pour les retraités français. Trois augmentations majeures entreront en vigueur cette année : une augmentation du minimum contributif, une augmentation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco et une augmentation de la retraite de base de l’assurance retraite française.

Ces mesures visent à renforcer le pouvoir d’achat des retraités, dans un contexte de réforme des retraites qui a notamment repoussé l’âge légal de départ à la retraite. Bien que ces augmentations soient les bienvenues, le niveau des pensions reste un sujet de préoccupation pour de nombreux retraités.

Hausse du minimum contributif en septembre 2024

Le minimum contributif garantit un niveau minimum de pension aux retraités qui ont suffisamment cotisé, généralement pendant au moins 120 trimestres. Cette prestation, qui concerne environ 1,7 à 1,8 million de personnes, sera fortement revalorisée en septembre 2024.

Les bénéficiaires recevront une augmentation pouvant aller jusqu’à 100 euros par mois, ce qui représente une hausse substantielle. Cette mesure s’inscrit dans un contexte d’inquiétude croissante pour le pouvoir d’achat des retraités, notamment ceux qui perçoivent de faibles pensions.

En ciblant spécifiquement les petites retraites, la revalorisation du minimum contributif vise à réduire les inégalités et à offrir un filet de sécurité financière à ceux qui ont cotisé tout au long de leur carrière.

Revalorisation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco en novembre 2024

Le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco des salariés du privé connaîtra également une augmentation significative en novembre 2024. Après une première augmentation de la valeur du point Agirc-Arrco de 4,9 % en novembre 2023, la valeur d’acquisition du point augmentera à nouveau de 4,61 % le 1er novembre 2024, pour atteindre 196 321 euros.

Cette hausse, négociée dans le cadre de l’Accord national interprofessionnel (ANI) 2023-2026, vise à protéger de l’inflation le pouvoir d’achat des plus de 13 millions de retraités couverts par le régime Agirc-Arrco. Ainsi, chaque point acquis au cours de la carrière d’un salarié aura désormais une valeur supérieure pour le calcul de sa retraite complémentaire.

Cette mesure, combinée à la revalorisation du minimum contributif, permettra d’améliorer significativement les revenus des retraités, notamment ceux qui ont eu des carrières complètes.

Augmentation de la pension de base en janvier 2025

Les pensions de base des retraités français seront revalorisées en janvier 2025 sur la base de l’inflation de 2024. Cette indexation sur les prix à la consommation, hors tabac, est prévue par la loi et s’applique automatiquement chaque année.

Alors que le gouvernement cherche à réaliser 20 milliards d’euros d’économies, le Premier ministre Gabriel Attal a confirmé le maintien de cette revalorisation des pensions de base en 2025.

Il est prévu que cette augmentation excèdera les 2 %. Cette mesure vise à préserver le pouvoir d’achat des retraités face à l’inflation, même si les retraites complémentaires ne sont pas concernées et dépendent des négociations entre partenaires sociaux.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux