Renaissance d'une SCPI changement de nom après plusieurs difficultés

Renaissance d’une SCPI : changement de nom après plusieurs difficultés

AEW Opportunités Europe cherche à tourner la page sur une période difficile en adoptant une nouvelle stratégie et en mettant en avant des arguments solides pour attirer et convaincre les investisseurs.

Les prochains mois seront déterminants pour évaluer si ces changements porteront leurs fruits et permettront à la SCPI de retrouver une trajectoire positive.

Une SCPI en difficulté : Fructirégions Europe devient AEW Opportunités Europe

Fructirégions Europe, une SCPI du groupe AEW Patrimoine, a récemment changé de nom pour devenir AEW Opportunités Europe. Ce changement survient après une période tumultueuse marquée par une baisse significative de son prix de souscription, de 233 euros à 175 euros.

Ce qui indique une diminution de près de 25 % depuis septembre 2023. Cette forte dépréciation, la plus importante du marché des SCPI, reflète les difficultés rencontrées par la SCPI, notamment la baisse des prix de l’immobilier tertiaire. Le fait de changer de nom peut être perçu comme une envie de redémarrer sur de nouvelles bases. Mais il s’agit aussi d’une tentative d’effacer un passé difficile.

Faites les choix de la meilleure SCPI selon votre profil en optant pour les conseils d’un expert en la matière. Remplissez ce formulaire pour une consultation de la part d’un conseiller en gestion de patrimoine reconnu :

Un nouveau cap stratégique pour relancer la SCPI

Pour surmonter ces difficultés et retrouver la confiance des investisseurs, AEW Opportunités Europe adopte une nouvelle stratégie. Historiquement, elle s’est concentrée sur des bureaux principalement situés en province, une classe d’actifs qui a souffert de la baisse des prix de l’immobilier tertiaire.

Désormais, la SCPI se tourne vers des secteurs plus diversifiés. Elle envisage d’investir dans la logistique, les commerces, les parcs d’activités, ainsi que l’hôtellerie et les loisirs dans les grandes métropoles de la zone euro.

Déjà présente en Allemagne et en Espagne, la SCPI ambitionne de confirmer sa transformation d’ici 2027. Ce changement de cap a pour but de stabiliser et potentiellement d’augmenter la valeur de ses actifs en portefeuille.

De nouveaux arguments pour attirer les investisseurs

La réussite de cette transformation dépendra largement de la capacité de la SCPI à relancer la collecte de fonds. AEW Patrimoine, soutenue par son actionnaire Natixis Investment Managers et en partenariat avec trois grands réseaux de distribution bancaires (Caisse d’Épargne, Banque populaire et La Banque Postale), doit convaincre les investisseurs de revenir.

Pour attirer de nouveaux investisseurs, AEW Opportunités Europe mise sur un prix de souscription décoté de près de 10 % par rapport à la dernière valeur de reconstitution de fin 2023. La SCPI vise un taux de distribution attractif de 5,40 % pour cette année, malgré un taux d’occupation financier légèrement inférieur à 90 %.

De plus, le délai de jouissance a été réduit à 2 mois, rendant l’investissement plus attrayant. Cependant, les expertises en cours pourraient révéler de nouvelles baisses de la valeur de reconstitution, ce qui nécessitera une communication transparente et proactive pour maintenir la confiance des investisseurs.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux