Portage immobilier

Qu’est-ce que le portage immobilier ?

Certains événements inattendus comme un licenciement, une invalidité soudaine, etc., peuvent avoir un impact sur les finances d’un foyer. Lorsque ce dernier doit pourtant rembourser un crédit, les difficultés se feront vite ressentir. Si les dettes s’accumulent trop, les créanciers peuvent alors décider de saisir les biens du débiteur, notamment sa maison ou son appartement. Pour éviter de se retrouver à la rue, le portage immobilier peut être d’une grande aide.

Principe du portage immobilier

Payer les mensualités d’un crédit est une obligation à laquelle il est difficile de se soustraire même après une perte soudaine de source de revenus. Lorsqu’une incapacité de remboursement est constatée, la mesure qui s’applique le plus souvent est la saisie du bien immobilier du débiteur. De plus, il est possible d’être fiché à la Banque de France en cas de surendettement. Cela ferme alors toute porte à toute nouvelle demande de prêt.

Il est vrai que vendre sa maison ou son appartement pour s’acquitter de ses dettes est une pratique courante. Cependant, elle ne permet pas de récupérer la propriété même après avoir recouvré une situation financière stable. Le portage immobilier se constitue donc comme une alternative à ces situations douloureuses.

Lire aussi :  Location saisonnière : Les conseils

Le propriétaire convient ainsi de céder le bien à un investisseur à un prix assez avantageux (décote de 20 à 30 % environ). Les deux parties concluent, en parallèle, un contrat qui court sur 3 à 6 ans. Il stipule alors que le vendeur peut appliquer un droit de rachat une fois le délai fixé passé. Plus d’informations sur https://www.imotreso.fr/portage-immobilier.

Les avantages de cette opération

Il y a alors des avantages, aussi bien du côté du vendeur que de l’investisseur. Pour le premier, l’argent obtenu peut évidemment l’aider à satisfaire ses engagements auprès des créanciers. De plus, il passe de propriétaire à locataire. Ce qui lui permet de garder un toit pendant la durée du contrat. Il devra néanmoins s’acquitter d’une indemnité d’occupation. La saisie est donc évitée et il sera possible de repartir sur de bonnes bases et se redresser financièrement.

En ce qui concerne l’acheteur, le portage immobilier lui donne l’occasion d’acquérir un actif à prix réduit. Il reçoit directement un loyer et peut faire des performances allant jusqu’à 7 % de rentabilité par an. Cette location se fait en plus sur les mêmes bases qu’une LMNP ou Location Meublée non Professionnelle. Le bailleur peut donc bénéficier d’un régime fiscal plutôt avantageux. En effet, il peut déduire toutes ses charges liées à l’exploitation du bien sur ses revenus imposables. De quoi booster encore plus ses rendements.

Lire aussi :  Ventes immobilières : les enchères en ligne accélèrent les transactions

Bref, le portage immobilier est alors profitable à bien des égards. Il accorde un sursis plus que bénéfique pour les foyers rencontrant des difficultés à rembourser leurs dettes. Le principe presque identique à la vente à réméré. Attention cependant à bien se renseigner sur les conditions avant d’opter pour cette solution sous peine de perdre définitivement son patrimoine.

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Avatar photo
La rédaction de Finance & Patrimoine