Pourquoi l'Agirc-Arrco veut absolument fixer des RDV avec les retraités ? Ce que cela cache ...

Pourquoi l’Agirc-Arrco veut absolument fixer des RDV avec les retraités ? Ce que cela cache …

L’Agirc-Arrco s’est fixé de nouveaux objectifs pour l’année 2024. Cette fois-ci le régime va doubler les rendez-vous dédiés aux futurs retraités. De quoi faire plaisir aux assurés qui préparent leurs vieux jours. Etat des lieux !

Agirc-Arrco souhaite renforcer l’accompagnement de ses assurés

Indéniablement, l’Agirc-Arrco reste un acteur majeur de la retraite complémentaire en France. Chaque année, le régime des salariés du privé organise des entretiens personnalisés. Des rendez-vous importants et avantageux pour tous les assurés. En tête de liste figurent notamment les personnes qui se rapprochent de l’âge légal de départ à la retraite.

Dans l’objectif d’épauler davantage les futurs retraités, Agirc-Arrco prévoit d’organiser plus de rendez-vous. En chiffre, il y aura 400 000 entrevues au profit des assurés du régime. Ils bénéficieront ainsi d’un accompagnement plus poussé. Visiblement, le régime de retraite complémentaire double la mise en 2024.

Il s’agit d’un véritable dispositif d’accompagnement amélioré. Pour mener à bien son projet d’envergure, le régime va mobiliser 1600 conseillers. Ils ont une mission commune : aider les assurés à bien préparer leur retraite. Des experts chevronnés et qualifiés présents dans les 600 lieux d’accueil répartis sur tout le territoire national. Ils sont d’ailleurs joignables par téléphone.

Lire aussi :  Investir dans l'immobilier en 2024 - Guide complet

Lors de ces dates cruciales, les assurés pourront poser toutes les questions qui tourmentent leur esprit. Des professionnels y apporteront des réponses claires et détaillées. Cette initiative de l’Agirc-Arrco vise notamment à renforcer son service d’accompagnement. De quoi simplifier et personnaliser davantage l’expérience des assurés (frustrés et inquiets).

Les carrières atypiques dans le collimateur de l’Agirc-Arrco

Dans le cadre de ces entrevues de grande importance, les assurés ayant eu des carrières atypiques vont être privilégiés. Pour y voir plus clair, ces derniers ont besoin d’une attention particulière et d’un suivi personnalisé. C’est notamment le cas des salariés du privé qui ont expérimenté :

  • Des périodes de chômage.
  • Des changements fréquents d’employeurs.
  • Des interruptions (répétitives) de carrière pour des raisons de santé.

Ces gens-là bénéficieront ainsi d’un accompagnement sur mesure de A à Z. Ils vont être guidés tout au long des démarches inéluctables. De quoi garantir une transition sereine vers la retraite. D’autant plus que les parcours professionnels ainsi que les réglementations en vigueur sont plus complexes de nos jours.

Lire aussi :  Urgence pour les retraités : répondez à cette lettre pour sécuriser votre pension

Notons qu’environ 60% de demandes de retraite avaient été déposées en ligne l’année dernière. La preuve que la digitalisation des processus se démocratise davantage. Pour l’heure, 31 millions de simulations de retraite ont déjà été réalisées sur Internet. Malgré ce chiffre éloquent, certains assurés sont encore perdus concernant les démarches essentielles à faire.

De fait, les besoins en matière de conseils personnalisés des assurés s’agrandissent chaque année. La raison pour laquelle l’Agirc-Arrco souhaite encore renforcer son service d’accompagnement. En doublant les rendez-vous annuels, le régime se rapproche davantage de son objectif.

Pour mémoire, Agirc-Arrco compte 27 millions d’assurés. Le régime verse chaque mois des allocations à 14 millions de retraités. Elles sont chiffrées à près de 90 milliards d’euros par an.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux