Plafonds de Livret A, LEP, LDDS franchis : comment sont calculés vos intérêts ?

Plafonds de Livret A, LEP, LDDS franchis : comment sont calculés vos intérêts ?

Les plafonds des livrets d’épargne réglementés comme le Livret A, le LEP et le LDDS sont fixés par les autorités publiques. Ces plafonds déterminent le montant maximal que les intéressés peuvent déposer sur ces comptes. Il est nécessaire pour les épargnants de connaître les méthodes de calculs d’intérêts une fois que ces plafonds sont dépassés.

Les essentiels à savoir concernant un livret

Un livret d’épargne fait référence à un compte spécial permettant aux épargnants de placer leurs économies. Il faut savoir que l’argent versé sur le compte reste disponible, mais il produit également des intérêts.

Grâce à sa disponibilité, il est tout à fait possible de les retirer à tout moment. Cependant, puisqu’un livret d’épargne n’est associé à aucun moyen de paiement, il n’est pas possible de s’en servir pour réaliser des opérations courantes comme un virement ou un règlement de facture.

Ce qui les différencie des autres produits d’épargne c’est que les livrets ne sont soumis ni aux prélèvements sociaux ni à l’impôt sur le revenu. Puis, un livret d’épargne peut être ou non réglementé. Pour le livret A, le LEP et le LDDS, ils le sont, c’est pour cela que leurs modalités sont déterminées par le pouvoir public.

Lire aussi :  Gestion de patrimoine : est-ce vraiment utile en plus de votre banque traditionnelle ?

Un aperçu du plafond pour ces livrets

Il est important de préciser que la plupart des livrets sont plafonnés. De ce fait, au-delà d’un certain montant, il n’est plus possible d’effectuer de versement. Comme dans le cas d’un livret A, compte ouvert à tous, le plafond de ce livret est fixé à 22 950 euros, celui-ci est resté inchangé depuis 2013.

Pour sa part, le LEP ou livret d’épargne populaire est destiné aux personnes à revenus modestes. Depuis 2023, il affiche un plafond de versement de 10 000 euros.

Ensuite, le LDDS ou livret de développement durable et solidaire est un compte destiné uniquement aux personnes majeures. Son plafond de versement actuel est de 12 000 euros. Ce plafond reste inchangé depuis 2012.

Ce qui se passe lorsque le plafond est dépassé

Il est essentiel de noter que les plafonds ne prennent pas en compte les intérêts capitalisés. Dans ce cas, il est tout à fait possible pour les intérêts de dépasser le plafond fixé. Un épargnant disposant d’un livret A peut avoir atteint le plafond du versement pour l’année 2023. Avec un taux d’intérêt de 3 %, il reçoit 688,50 euros d’intérêts à la fin de l’année.

Lire aussi :  Préparez votre déclaration de revenus 2024 : aperçu des dates importantes et du barème fiscal

Ces derniers vont s’ajouter à l’épargne déjà versée dans son livret portant le total à 23 638,50 euros. Puis, si aucun retrait n’a été effectué, c’est sur la base du nouveau montant que les intérêts pour 2024 vont être calculés.

Cela se fait en boucle chaque année et les intérêts s’ajoutent à l’épargne totale. À son tour, l’ensemble va encore générer des intérêts, et ce même si l’épargnant ne peut plus effectuer de nouveaux virements. La même règle s’applique pour les livrets A, LEP et LDDS.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux