Nouvelle actualisation des retraites Agirc-Arrco : ce qui change pour vous en mars 2024

Nouvelle actualisation des retraites Agirc-Arrco : ce qui change pour vous en mars 2024

Des changements importants arrivent en mars 2024. Les retraites complémentaires Agirc-Arrco seront revalorisées suite à l’application des prélèvements sociaux tels que Contribution Sociale Généralisée (CSG), la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CDRS), et la Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie (CASA). Cette revalorisation n’est pas forcément positive. En effet, la valeur de la retraite pourrait diminuer. C’est pour cela qu’il est important de rester informé.

Les retraites Agirc-Arrco, qu’est-ce que c’est ?

Le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco est un dispositif essentiel pour les travailleurs du secteur privé, leur participation étant obligatoire. Ce système permet d’accumuler des droits à une pension complémentaire, en plus de celle de la Sécurité sociale, qui sera versée au moment du départ à la retraite. Cette pension complémentaire constitue un pilier important du dispositif de protection sociale en France, visant à assurer un niveau de vie stable aux retraités.

La demande de pension complémentaire peut être initiée dès l’atteinte de l’âge légal de départ à la retraite. Pour faciliter les démarches, il est conseillé d’envoyer cette demande environ 6 mois avant la date prévue du départ en retraite. Cette procédure peut être réalisée facilement en ligne, via le portail officiel de l’Agirc-Arrco, simplifiant ainsi l’accès aux prestations pour les futurs retraités.

Lire aussi :  Pourquoi l'état se défait de cet hôtel particulier à 16 millions dans une avenue très connue de Paris

Comment est calculée la pension de retraite complémentaire ?

Ce dispositif relève d’un régime de retraite par points. Cela signifie que le versement des cotisations de retraite complémentaire au long de la carrière donne lieu à l’obtention de points. Les taux de cotisation diffèrent selon les rémunérations annuelles perçues par les employés. Ainsi, pour un salaire annuel inférieur à 46 368 euros, le taux de contribution salariale est de 3,15 % et le taux de contribution patronale est de 4,72 %.

Pour les salaires annuels situés entre 46 368 euros et 370 944 euros, la cotisation salariale est de 8,64 % et la cotisation patronale est de 12,95 %. Le montant de la retraite complémentaire est ensuite calculé par multiplication des points obtenus par la valeur de service de point. En novembre 2023, cette valeur de service de point a été fixée à 1 4159 euros.

Les changements qui arriveront en mars 2024

En fait, le taux des cotisations sociales reliées à la retraite dépend du revenu fiscal de référence (RFR) et du nombre de parts de quotient familial. Il peut varier de 0 % à 8,3 %. Ces taux sont déterminés en fonction de la variation des prix à la consommation hors tabac évaluée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Si le revenu du bénéficiaire a augmenté, à partir du mois de mars, le montant de la retraite complémentaire Agirc-Arrco sera réévalué à la baisse.

Lire aussi :  Ne tardez pas à investir en LMNP géré : voici pourquoi

Dans le cas opposé, si le revenu du bénéficiaire a connu une baisse, il recevra un montant qui équivaut à un remboursement des cotisations sociales supplémentaires qui lui ont été prélevées sur sa pension du mois de janvier et du mois de février. En mars, il verra donc la valeur de sa retraite Agirc-Arrco augmenter.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux