Marché de l'ancien une baisse des tarifs immobiliers imminente, annonce des notaires

Marché de l’ancien : une baisse des tarifs immobiliers imminente, annonce des notaires

Suite à la crise de l’immobilier, d’importants changements ont été opérés sur les marchés, tant dans le neuf que dans l’ancien. Une tendance à la baisse a été constatée depuis l’année 2023. En effet, la hausse soutenue des taux d’intérêt a engendré une diminution importante du pouvoir d’achat des emprunteurs.

De plus, les investissements et les transactions deviennent de moins en moins nombreux. En 2024, selon les prévisions des notaires, une baisse de tarifs encore plus importante est attendue.

Une baisse tendancielle ?

Pour l’année 2023, les notaires avaient prévu une chute de 21 à 25 % des transactions dans le marché de l’immobilier ancien. Si en 2022, les transactions de ventes étaient de 1 109 000, elles étaient à 1 172 000 en 2021. Pour 2023, la BPCE a évalué le nombre de transactions à près de 870 000. Le déclin du marché est visible et les notaires ont annoncé qu’il sera entretenu en 2024.

De ce fait, la BPCE prévoit de nouveau une diminution des ventes de 10 % dans le cadre d’une comparaison entre 2023 et 2024. Cette institution a prévu une diminution moyenne de 6 % pour cette année 2024. Pour le premier semestre, elle anticipe une baisse des tarifs de l’immobilier ancien de 5 %.

Lire aussi :  Finances d'entreprise : Découvrez les solutions de placement de trésorerie à considérer !

Une opportunité pour investir

La baisse des prix de l’immobilier ancien ouvre de nouvelles perspectives pour les acheteurs et les investisseurs. La tendance à la baisse présente dans plusieurs régions offre, en effet, des opportunités d’investissement à saisir pour ceux qui souhaitent s’offrir un bien immobilier ou y investir. Elle permet d’améliorer l’accès à la propriété à un prix plus attractif.

De plus, pour les investisseurs, cette diminution importante des tarifs est un moyen de démarrer un projet avec des avantages tels que la diversification du patrimoine. En outre, les négociations seront plus faciles. Avec cette situation, les vendeurs pourront être plus ouverts aux propositions des acheteurs. Elle pourrait être un des meilleurs moyens de relancer le marché de l’immobilier.

Les avantages de l’immobilier ancien

La diminution des prix dans le secteur de l’immobilier ancien représente une fenêtre d’opportunité attrayante pour les investisseurs. Le principal attrait de ce type d’investissement réside dans sa comparaison favorable en termes de coût avec l’immobilier neuf. Effectivement, avec des budgets plus restreints, acquérir un bien dans l’ancien devient une option plus accessible.

Lire aussi :  Investissement locatif dans l'ancien : attention à ces prix annexes

De plus, un avantage significatif est l’éligibilité au Prêt à Taux Zéro (PTZ), un dispositif avantageux pour financer les rénovations nécessaires sans encourir d’intérêts auprès des établissements bancaires. Par ailleurs, face aux contraintes et aux coûts élevés associés à la construction neuve, l’immobilier ancien se présente comme une solution plus pragmatique et économique.

En outre, l’immobilier ancien offre souvent des emplacements privilégiés au cœur des villes, à proximité des commodités et des services, renforçant ainsi son attractivité. Enfin, investir dans l’ancien permet de bénéficier d’un charme et d’un caractère que l’on ne trouve généralement pas dans le neuf, offrant ainsi un potentiel de valorisation unique à travers la rénovation et la préservation de détails architecturaux authentiques.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
vincent cuzon
Vincent Cuzon