L'AMF s'attaque aux influenceurs et leurs conseils financiers

L’AMF s’attaque aux influenceurs et leurs conseils financiers

L’Autorité des marchés financiers (AMF) intensifie ses efforts de surveillance à l’égard des influenceurs financiers, également connus sous le nom de finfluenceurs. L’AMF a mis en place une veille minutieuse des contenus diffusés par ces acteurs. Toutefois, cette tâche n’est pas sans défis, car elle nécessite des ressources considérables et une capacité à réguler les contenus diffusés en temps réel.

Les acteurs clés de la promotion des produits financiers en ligne

Les influenceurs, des personnalités publiques très populaires sur les réseaux sociaux, disposent d’une large audience d’abonnés. Leur rôle principal est d’attirer de nouveaux clients pour diverses entreprises en mettant en œuvre une variété de stratégies pour promouvoir les produits de leurs clients auprès du public.

Dans le secteur financier, notamment chez les neobrokers et les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN), ces influenceurs, appelés finfluenceurs, sont souvent associés pour attirer de nouveaux clients en utilisant des stratégies d’affiliation.

Ils offrent des bonus et des réductions de frais pour inciter les gens à ouvrir des comptes. Les finfluenceurs jouent un rôle crucial dans la promotion des produits financiers et influencent les décisions d’investissement de leur public, présent sur les réseaux sociaux.

Surveillance et régulation des finfluenceurs pour garantir la protection des épargnants

Actuellement, environ 150 finfluenceurs opèrent dans le secteur financier, attirant l’attention de l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui surveille de près leurs contenus. L’AMF a mis en place un cadre réglementaire visant à superviser la promotion des services et produits d’investissement en France, qu’ils soient autorisés ou non. Cette réglementation comprend la publication de la loi sur l’influence commerciale et le Guide de bonne conduite de l’influence commerciale.

De plus, le lancement du module Produits financiers du certificat de l’influence responsable par l’ARPP et l’AMF vise à former les influenceurs aux obligations légales liées à la promotion des produits financiers. En partenariat avec d’autres autorités, l’AMF surveille et guide les influenceurs pour garantir un impact positif et protéger les épargnants contre les pratiques trompeuses ou frauduleuses.

Les défis de l’AMF face aux finfluenceurs

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est confrontée à plusieurs défis majeurs dans sa lutte contre les finfluenceurs. Tout d’abord, l’identification des acteurs non autorisés exige des ressources considérables et des technologies avancées pour surveiller en permanence un flux incessant d’informations et de promotions.

Ensuite, la rapidité avec laquelle les contenus peuvent être diffusés et partagés complique encore davantage la tâche de régulation en temps réel.

Transparence et responsabilité des finfluenceurs

Pour une promotion éthique et conforme aux réglementations, les finfluenceurs doivent privilégier la transparence. Cela implique de divulguer clairement leurs partenariats commerciaux et de fournir des informations objectives sur les produits financiers. Cette méthode favorise une protection accrue des épargnants et renforce l’intégrité du marché financier.

Les influenceurs jouent un rôle essentiel dans la démocratisation de l’investissement, mais cette influence nécessite une responsabilité accrue. La promotion des produits financiers doit être fondée sur une compréhension approfondie des risques et sur un engagement envers la transparence et l’équité.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux