La stratégie 503020 une solution claire pour gérer vos finances

La stratégie 50/30/20 : une solution claire pour gérer vos finances

En période de crise, il est important de bien gérer vos finances. Idem après les fêtes. Il n’existe pas vraiment de solution miracle pour parvenir à cette fin. La meilleure solution consiste à optimiser votre stratégie en y intégrant la règle des 50/30/20. Zoom !

Comment la stratégie 50/30/20 peut vous aider à gérer vos finances ?

En parcourant les réseaux sociaux, vous avez peut-être déjà entendu parler de la stratégie 50/30/20. Or, elle ne date pas d’hier. Cette méthode qui a déjà fait ses preuves a vu le jour en 2005. Une initiative de la sénatrice américaine de l’époque, Elisabeth Warren.

Depuis lors, la règle 50/30/20 s’est démocratisée à l’échelle mondiale. En principe, celle-ci consiste à répartir stratégiquement le budget d’un foyer selon vos dépenses, soit :

  • 50% dans des charges fixes (transports, soins, assurances, courses, etc.)
  • 30% dans des loisirs (sorties, voyages, sports, etc.)
  • 20% dans des produits d’épargne (livret A, LDDS, LEP, etc.)
Lire aussi :  Bon plan marché actions : les produits structurés

Contrairement aux idées populaires reçues, cette méthode s’avère être efficace. Pour qu’elle soit plus fructueuse, il faudra d’abord identifier toutes les dépenses essentielles. Elles s’apparentent notamment aux charges fixes telles que les impôts, loyer, facture d’électricité, de gaz et d’eau ainsi que d’éventuels crédits. Prenez aussi en compte les transports (frais, essence, gazole, etc.) ainsi que l’alimentation.

Une fois que vous avez chiffré votre budget dédié aux charges fixes, vous pouvez calculer les dépenses de loisir. En vertu de la règle 50/30/20, celles-ci doivent représenter 30% de vos finances. Si vous avez un porte-monnaie réduit, pensez à alléger davantage ce poste de dépense.

La règle des 50/30/20 est-elle vraiment efficace en période de crise ?

La gestion budgétaire reste une matière (universelle) à laquelle les experts des chiffres excellent. Pour certaines personnes, il s’agit plutôt d’une tâche contraignante. Dans tous les cas, il faut adopter une stratégie gagnante pour éviter les problèmes financiers. Pas besoin d’un être un mathématicien chevronné pour gérer efficacement vos finances.

Lire aussi :  Livrets d’épargne, quelles sont les finalités ?

Lors d’une période de crise, vous avez tout intérêt à adopter la stratégie 50/30/20. Non seulement, cela vous permet de gérer vos dépenses, mais aussi d’optimiser votre budget chaque mois. La partie la plus importante est d’allouer 20% de vos rentrées d’argent dans l’épargne. D’autant plus que les options sont multiples.

Privilégiez les livrets d’épargne réglementés, surtout en période de crise. Ils sont peu rémunérateurs par rapport aux placements immobiliers et financiers, certes, mais ils sont plus sécurisés. Prenons, par exemple, le livret A et le LDDS (livret de développement durable et solidaire ou ancien Codevi). Rémunérés à 3% (jusqu’en 2025), ils vous permettent de vous constituer une épargne défiscalisée à moyen ou à long terme.

Si vous êtes éligible au LEP (livret d’épargne populaire), placez-y une partie de votre épargne, en plus des autres livrets réglementés. Notons que c’est le produit le plus rémunérateur à ce jour : 5% à compter du 1er février 2024.

Lire aussi :  Crédit immobilier après la soixantaine : Comment l'obtenir ?

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux