La France n'ouvre plus de centres commerciaux, le début de la fin d'une ère de croissance ?

La France n’ouvre plus de centres commerciaux, le début de la fin d’une ère de croissance ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, aucun nouveau centre commercial n’a été ouvert en France en 2023. Une situation inquiétante qui a d’ailleurs fait l’objet d’une étude approfondie. Etat des lieux !

Plus de nouveaux centres commerciaux en France : pourquoi ?

D’après une étude récente, aucun nouveau centre commercial n’a été créé en 2023. C’est du jamais vu dans ce secteur. Grâce notamment à des extensions, environ 60 000 m² de surfaces supplémentaires avaient été réalisées, contre 350 000 m² en 2015. Une tendance baissière observée également dans les fameux Retail parks. Des ensembles commerciaux très prisés par les investisseurs lors de la pandémie (Covid). Mais de l’eau a coulé sous les ponts !

A titre de comparaison, moins de 170 000 m² de Retail parks avaient été créés en 2023, contre 200 000 en 2022. Des chiffres assez éloquents ! D’autant plus qu’environ 460 000 m² de ces ensembles commerciaux avaient été instaurés en 2016. Une année record pour le marché des Retails parks français.

Lire aussi :  Le prix des carburants Diesel et Essence seront au plus bas à ces dates là

Selon certains experts, depuis près d’une dizaine d’années, les ouvertures de centres commerciaux ralentissent en France. Les nouveaux projets de ce genre deviennent de plus en plus rares. Face à cette situation, les acteurs du marché ont déjà identifié leurs principaux facteurs déclencheurs.

En tête de liste figure notamment la maturité du secteur. Le parc immobilier est en effet déjà bien garni engendrant le tarissement des nouveaux projets. Cette diminution de la création des centres commerciaux s’explique également par un contexte réglementaire plus strict. Des mesures plus restrictives sont en vigueur actuellement. Citons notamment l’application de l’objectif zéro artificialisation nette (ZAN), en vertu de la loi Climat et Résilience datant de 2021.

En revanche, les affaires restent fructueuses au sein des ces zones commerciales. Chaque année, celles-ci attirent plus de touristes que le musée du Louvre ou le Mont-Saint-Michel. En chiffre, ces centres commerciaux captent toujours 72% des dépenses des consommateurs français.

Lire aussi :  Cette banque Suisse définitivement condamnée pour fraude fiscale en France !

Une hausse de la vacance commerciale !

De nos jours, les bâtiments sont construits selon des normes plus respectueuses de l’environnement. Les vieux immeubles, eux, dépérissent au fil des années. Leurs propriétaires sont ainsi contraints de les rénover ou de les vendre. Dans tous les cas, ils sont perdants. Conscient de cette éventualité, les opérateurs et les investisseurs immobiliers limitent la création de nouveaux centres commerciaux.

La vacance commerciale, quant à elle, progresse de 5,4% dans les centres de plus de 100 boutiques, contre 6,8% dans les centres de 31 à 100 boutiques. Dans les structures de moins de 30 boutiques, le taux est plus élevé : 8,9%.

En l’occurrence, la construction de sites neutres en carbone nécessite un budget plus conséquent. D’autant plus que les plateformes dédiées à l’e-commerce se développent à grande vitesse en France et partout dans le monde.

Notons que la France est classée au 5ème rang du marché européen en termes de dépenses dans les commerces. Elles se chiffrent à 439 milliards d’euros. Plus précisément, 27% de cette somme ont été alloué aux centres commerciaux. Il y en a, au total, 746 répartis partout sur le territoire. Ils accueillent chaque année 3 millions de visiteurs. A cause de la forte croissance de la concurrence de l’e-commerce, cette fréquentation avait chuté de 0,6% sur les derniers mois de l’année 2023.

Lire aussi :  Comment estimer le coût du réchauffement climatique pour l’économie française ?
À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux