Impôts sur le revenu : une évolution en 2024, êtes-vous impacté ?

Impôts sur le revenu : une évolution en 2024, êtes-vous impacté ?

L’année 2024 s’annonce déjà comme une année cruciale pour les contribuables français. Avec des changements prévus dans le système fiscal, il est essentiel de comprendre qui sera imposé et ce que vous devez savoir pour être prêt. Cet article se propose d’éclairer votre lanterne sur ces questions.

Que vous soyez un travailleur indépendant, un salarié ou un retraité, cette analyse approfondie du futur impôt sur le revenu vous aidera à anticiper et à planifier efficacement vos finances. Restez informé et prenez les devants pour naviguer avec aisance dans le paysage fiscal de 2024.

Revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu en 2024

Depuis le 1er janvier 2024, une revalorisation de 4,8% du barème de l’impôt sur le revenu a été mise en place pour compenser l’inflation. Cette mesure impacte les tranches d’imposition dont les limites ont été révisées à la hausse. Ainsi, la première tranche d’imposition à 11% concerne désormais les revenus supérieurs à 11 294 euros contre 10 777 euros précédemment.

Lire aussi :  Tout savoir sur l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en 2016

Les autres tranches ont également vu leurs seuils augmenter : la tranche à 30% s’applique désormais aux revenus supérieurs à 28 797 euros, celle à 41% à partir de 82 342 euros et enfin, la dernière tranche à 45% concerne les revenus dépassant les 177 106 euros. Il est important de noter que si vos revenus de l’année 2023 sont inférieurs ou égaux à 11 294 euros, vous ne serez pas imposé.

Qui paie l’impôt sur le revenu en 2024 ?

En 2024, moins d’un foyer fiscal sur deux est redevable de l’impôt sur le revenu. Sur les 40,3 millions de foyers fiscaux déclarants, seuls 18,3 millions ont effectivement payé un impôt. En comparaison avec 2021, où 21,9 millions de foyers n’étaient pas imposables, on note une légère augmentation du nombre de contribuables.

Parmi ces non-redevables, 3,3 millions ont bénéficié d’une restitution d’impôt grâce à des crédits d’impôt en 2022. Le montant moyen de l’impôt s’élevait à 4 561 euros pour les foyers imposés et ceux qui ont perçu une restitution ont reçu en moyenne 824 euros selon la Direction générale des Finances publiques.

Lire aussi :  L'état ne taxera plus les carburants, mais y'aura-t-il une nouvelle taxe ?

Comment est calculé l’impôt sur le revenu ?

Le calcul de l’impôt sur le revenu se fait en trois grandes étapes à partir du revenu net imposable. Tout d’abord, on divise ce dernier par le nombre de parts du quotient familial. Ensuite, on applique à ce résultat le barème progressif de l’impôt sur le revenu correspondant à l’année concernée. Enfin, on multiplie le montant obtenu par le nombre de parts du quotient familial pour obtenir le montant final de l’impôt dû.

Pour aider les contribuables à estimer leur impôt, un simulateur a été mis en ligne sur le site impots.gouv.fr. Cet outil anonyme propose deux modèles : un modèle simplifié pour ceux qui déclarent des salaires, pensions de retraite, revenus fonciers et charges courantes, et un modèle complet pour ceux ayant des activités professionnelles spécifiques ou maîtrisant les niches fiscales.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux