Fonctionnaires de l'État : une bonne nouvelle pour vos congés, voici l'info à ne pas rater

Fonctionnaires de l’État : une bonne nouvelle pour vos congés, voici l’info à ne pas rater

Les agents de l’État vont bénéficier d’une nouvelle mesure plutôt favorable cette année. Cela concerne notamment leurs congés. Un sujet chand qui suscite la curiosité de tous les fonctionnaires. État des lieux !

Une bonne nouvelle pour les agents de la fonction publique d’État !

Une nouvelle réjouissante vient de tomber pour les fonctionnaires de l’État. Effectivement, ces derniers vont bénéficier de conditions d’utilisation plus avantageuses de leur compte épargne-temps (CET). Cette mesure découle d’un arrêté publié le 25 février dernier. Dans le détail, les agents de la fonction publique d’État peuvent comptabiliser davantage de jours de repos (congés) sur leur CET. Le gouvernement a déjà esquissé les grandes lignes de la mesure dans une circulaire du 22 novembre 2023.

Concrètement, le plafond du CET des fonctionnaires de l’État va être modifié. Il passera de 60 jours en temps normal à 70 jours cette année. Bien entendu, il est tout à fait possible de conserver ce stock de congés lors des années suivantes.

Lire aussi :  CDI sénior : voici les conditions précises du gouvernement pour les plus de 55 ans

Grâce à cette mesure dérogatoire, les agents de la fonction publique ont la possibilité d’ajouter jusqu’à 20 nouveaux jours de repos sur leur CET en 2024 (contre 10 auparavant). En principe, ce dispositif permet aux agents d’épargner les jours de congé qu’ils risquent de ne pas pouvoir prendre en 2024 en raison du surcroit d’activité lié aux JO de Paris 2024.

Rappelons que les agents des fonctions publiques territoriales et hospitalières ont déjà bénéficié de cette mesure avantageuse. Cette fois-ci, c’est le tour des fonctionnaires de l’État d’en profiter. Ainsi, tout le monde est content !

Une meilleure indemnisation des jours de CET depuis le début de l’année 2024 !

Le compte épargne-temps a été créé dans un but précis : permettre aux fonctionnaires d’épargner leurs jours de congé et de repos non pris. En cas de surplus d’activité exceptionnelle, ils pourront décaler la prise de leurs congés. Un scénario plausible en raison notamment des Jeux Olympiques de Paris.

Lire aussi :  Changement majeur chez France Travail : une aide cruciale retirée à plus de 300 000 personnes

Dans l’éventualité où un fonctionnaire dispose d’au moins 16 jours stockés sur son CET, celui-ci pourra compléter sa rémunération ou bien cesser son activité de manière anticipée. Vue sous cet angle, cette mesure s’avère être plus souple.

Les bonnes nouvelles s’accumulent pour les agents de la fonction publique en 2024. En effet, ils bénéficient d’une meilleure indemnisation sur les jours CET, et ce depuis le 1er janvier. Rappelons que les jours épargnés sur le CET sont convertibles en indemnité. Il s’agit d’une possibilité accordée par le CET. De quoi compléter la rémunération du fonctionnaire concerné. Il existe une alternative : la conversion de ces jours en points de retraite.

Dans le détail, une revalorisation peut s’appliquer au montant accordé, soit de 135 à 150 € bruts par jour de CET pour les agents de catégorie A. Pour les fonctionnaires de l’État de catégorie B, ce montant oscille entre 90 et 100 €, contre 75 et 83 € bruts par jour de CET pour les agents de catégorie C.

Lire aussi :  Évolution des dépenses publiques : plus pour les retraités, moins pour l'éducation et la défense
À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux