Epargne de précaution pourquoi est-ce indispensable avant d'envisager le moindre investissement

Epargne de précaution : pourquoi est-ce indispensable avant d’envisager le moindre investissement ?

Avec les aléas de la vie, chaque personne peut se retrouver dans des situations inconfortables. Pour se protéger en cas d’imprévus, l’épargne de précaution peut devenir une alliée incontournable.

Mais de quoi s’agit-il réellement et quelles sont ses spécificités ? Pourquoi est-ce indispensable avant d’envisager un investissement quelconque ?

L’épargne de précaution et les différents avantages associés

L’épargne de précaution a pour objectif de conserver de l’argent afin de surmonter des dépenses imprévues. Qu’il s’agisse de dépenses courantes comme les frais de transport, les loyers, ou de dépenses relatives à la trésorerie. Vous pouvez également vous en servir pour le financement de la réparation de votre voiture par exemple ou de votre maison. Mais pas seulement !

Si vous disposez d’un placement à long terme, vous serez forcément tenté de liquider une partie de l’argent accumulé pour mener à bien un projet qui vous tient à cœur. Bien qu’intéressant, ce geste pourrait avoir un impact sur vos objectifs futurs. C’est là qu’intervient l’épargne de précaution. Concrètement, elle vous propose une source de liquidités que vous ne pouvez utiliser qu’en cas d’urgence, de cette manière, vous n’accéderez pas à vos fonds en permanence.

Lire aussi :  Investissement 2024 : Comment profiter de la hausse des taux d’intérêts ?

Quid du montant à mettre de côté ?

La somme à mettre dans l’épargne de précaution n’est pas précise. De manière générale, les banques vous proposent d’économiser environ 3 à 6 mois de vos dépenses courantes. D’autres, cependant, vous suggèrent d’y laisser un dixième de vos ressources. Veillez toutefois à prendre compte de votre situation financière avant de vous décider sur la somme à épargner.

Épargne de précaution : comment et à quel moment épargner ?

Pour étendre votre horizon de placement, n’hésitez pas à vous lancer le plus tôt possible. Lorsque vous avez choisi le montant qu’il vous faut pour votre épargne de précaution, vous devez trouver les différents moyens pour atteindre cet objectif. Pour ce faire, pensez à dresser une liste dans laquelle vous noterez vos revenus et vos dépenses. À partir de cette étape, vous pourrez déjà avoir une idée de la somme à verser tous les mois.

Ensuite, il est également impératif de choisir le meilleur placement. Il est recommandé de privilégier le véhicule peu gourmand en termes d’imposition. Le Livret A est le plus conseillé. En plus d’être défiscalisé et sans frais, il s’agit d’un placement sûr. Vous avez d’ailleurs la possibilité de l’alimenter selon votre rythme. À noter que le taux d’intérêt est de 3%. L’assurance-vie, quant à elle, n’est pas vraiment adaptée, notamment à cause de la fiscalité appliquée à la sortie du contrat.

Lire aussi :  Comment obtenir un crédit en ligne

En outre, les virements automatiques depuis votre compte courant vers l’épargne peuvent être intéressants. Avant de vous y mettre, n’oubliez pas de déterminer la fréquence de cette opération et les sommes à verser, et le tour est joué !

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux