En cas de retrait du PER de votre enfant, voici la fiscalité à payer !

En cas de retrait du PER de votre enfant, voici la fiscalité à payer !

Concernant le plan d’épargne retraite d’un mineur, il est tout à fait possible actuellement de retirer les fonds versés. Il s’agit d’un important changement afin de permettre aux parents d’avoir plus de choix quant à la gestion de l’argent épargné. Toutefois,  ces derniers vont être imposés des sommes placées, mais aussi des plus-values.

L’importance d’offrir un PER pour les enfants

L’idée d’ouvrir un Plan d’Épargne Retraite ou PER pour son enfant peut sembler étrange, mais cela peut offrir des avantages inattendus. Le PER, conçu pour préparer la retraite, est aussi indispensable pour réduire les impôts. De plus, il permet la constitution d’une épargne pour aider les enfants à acquérir leur résidence principale.

Le PER est normalement accessible à tous, mineurs compris. Cependant, certaines compagnies d’assurance peuvent restreindre les souscriptions aux majeurs. Les représentants légaux d’un mineur, le plus souvent ses parents, peuvent ouvrir un PER au nom de l’enfant. Ce dernier en devient alors titulaire. Toutefois, il ne peut pas le gérer avant sa majorité. Ainsi ce sont aux parents ou tuteurs de prendre les décisions concernant les versements à réaliser.

Lire aussi :  Transférer son épargne-retraite vers un PER : une opportunité sous-exploitée

Les fiscalités en cas de retrait des fonds dans le PER de son enfant

Depuis le début de cette année, les enfants ne peuvent plus ouvrir ou verser de l’argent sur un compte spécial pour leur retraite. Cette décision est prise afin d’éviter que les parents ne profitent trop de cet argent. En effet, auparavant, ces derniers pouvaient déduire ces sommes de leurs impôts. Mais les règles ont changé pour que les enfants puissent garder leur argent plus tard.

Cette mesure vise à garantir que l’argent est utilisé pour le bénéfice des enfants, et non pour celui de leurs parents. Désormais, retirer les fonds d’un PER de mineur est soumis à une fiscalité spécifique. Néanmoins, en cas de circonstances malheureuses, les enfants peuvent ne pas avoir à payer d’impôts. Cette évolution peut aider chacun à prendre les bonnes décisions financières pour l’avenir.

Les règles à respecter pour retirer les fonds dans un PER d’un mineur

Une personne disposant de l’argent sur un plan d’épargne-retraite avant 2024 peut le récupérer avant ses 18 ans. Pour ce faire, il doit payer quelques charges fiscales, soit un montant fixe d’impôts, soit un pourcentage des gains. Puisque les enfants sont considérés comme faisant partie de la famille fiscale de leurs parents, ce sont aux parents de payer la fiscalité lorsque les fonds sont retirés.

Lire aussi :  Loc’Avantages 2024 : découvrez les nouveaux plafonds de loyer pour les bailleurs

L’argent doit être retiré avant les 18 ans du titulaire du plan d’épargne retraite. Dépassant cet âge, il sera à nouveau bloqué jusqu’à l’âge légal de la retraite, sauf dans certaines situations spéciales. Il est donc préférable de le retirer avant 18 ans pour éviter d’attendre longtemps pour pouvoir y accéder à nouveau. L’aide d’un conseiller en gestion de patrimoine peut être utile pour optimiser la gestion de ce type de placement.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux