D'où viennent les faux billets de 20 euros de plus en plus répandus

D’où viennent les faux billets de 20 euros de plus en plus répandus

Une augmentation majeure des faux billets en circulation a été enregistrée en l’espace d’une année. Elle est à hauteur de 24 % sur l’année 2023 dans toute l’Europe. La Banque Centrale européenne (BCE) prendra des mesures de grande envergure pour les limiter et contrer ces billets produits en contrefaçon.

Quid de la situation actuelle ?

Bien que l’augmentation de l’année dernière a été assez élevée, il est important de savoir que les systèmes de la BCE permettant de contrer cette manière illicite de produire de l’argent ont été efficaces lors des années précédentes. Entre 2013 et 2019 par exemple a vu le jour les billets « Europe » de la BCE.

Ces nouveaux billets ont été conçus avec des prédispositions sécuritaires élevées. Les coupures ont donc été rendues ainsi pour rendre la tâche des personnes qui falsifient ces derniers plus difficiles.

Dans la plupart des cas, les contrefaçons sont assez facilement percevables étant donné la mauvaise qualité des productions effectuées par les trafiquants. Cependant, il faut toujours rester vigilant concernant l’argent en espèce que l’on reçoit, il se pourrait que par mégarde l’on puisse tomber dans le piège sans s’en rendre compte.

Lire aussi :  Prime d'intéressement et prime de participation : obligations et bénéfices pour les salariés

En termes de chiffre, 467 000 contrefaçons de billets ont été récupérées par la BCE dans toute l’Union européenne tout au long de l’année 2023. Les plus souvent se sont des billets de 20 euros ou de 50 euros qui ont fait l’objet de falsification. À titre de comparaison, le nombre de billets réels en circulation lors de cette même année était à la hauteur de 29,8 milliards. Les fausses coupures restent donc relativement faibles en comparaison des vraies.

Que faire pour distinguer les faux billets ?

Tout d’abord si l’on n’a pas les facultés nécessaires pour se rendre compte de la supercherie, il faudrait prendre les dispositions nécessaires. Pour une personne lambda, il faudrait se renseigner sur les détails de chaque billet pour éviter de se faire arnaquer. Chaque coupure qui existe dispose d’images symboliques qui les rend uniques.

La majorité des billets ont été produits avec des signes distinctifs, ils contiennent toujours des ponts, des monuments inexistants ou bien des fenêtres. Pour les entreprises utilisant beaucoup de cash, la solution la plus simple serait de se procurer des compteurs de billet avec des systèmes intelligents qui permettent de reconnaitre les billets falsifiés. En dehors de ce dispositif, il existe également les lampes à UV conçus spécialement pour détecter les fausses coupures.

Lire aussi :  Quelles sont les meilleures cartes bancaires gratuites ?

D’où proviennent les fausses coupures ?

La question se pose réellement sur l’origine de ces fausses monnaies. La réponse reste difficile et les sources exactes de la mise en circulation de ces contrefaçons peuvent être nombreuses.

En effet, avec l’âge de la technologie actuelle, les bandits se mettent à jour sur leurs temps comme tout le monde et utilisent donc des faux comptes sur les plateformes sociales en ligne ou bien des messages cryptés.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux