Deux banques vont disparaitre en 2024 ! La votre en fait-elle parti ?

Deux banques vont disparaitre en 2024 ! La votre en fait-elle parti ?

Quelques banques françaises avaient déjà fermé leurs portes en 2023 pour diverses raisons. L’an prochain, deux autres établissements vont disparaitre à leurs tours. Lesquels ?

Orange Bank va disparaitre en 2024, quel établissement prendra la relève ?

Il a été annoncé en juin 2023 qu’Orange Bank va fermer ses portes en 2024. Autrement dit, les 800 000 clients y sont déjà préparés. Ses titulaires de compte bancaire, de livret d’épargne et de crédit à la consommation ne risquent pas d’être pris au dépourvu. Notons que cette banque en ligne de l’opérateur téléphonique été lancée en 2017. Après avoir fait un beau parcours, Orang Bank arrive enfin à son terme. La date buttoir est prévue pour 2024.

Afin d’apporter une solution de continuité pour les clients d’Orange Bank, des négociations avec BNP Paribas ont déjà été initiées. Le but est de dénicher un partenariat de référencement. Apparemment, les clients de cette banque digitale vont être orientés vers Hello Bank, une filiale de BNP Paribas.

Lire aussi :  BNP Paribas s’engage à dédommager ses clients avec 600 millions d’euros suite à l’affaire des prêts toxiques

Certainement, ces futurs nouveaux clients de Hello Bank vont jouir de généreuses primes de bienvenue. Bien entendu, le transfert ne sera pas automatique. Il faudra nécessairement formuler une demande d’ouverture de comptes bancaires. Pour le moment, Orange Bank n’a pas encore communiqué de date de clôture officielle de ses services. En tout cas, les discussions sont en cours.

La fin de la marque HSBC, vers la création d’une nouvelle banque en 2024 ?

Orange Bank n’est pas la seule banque qui fermera ses portes l’an prochain. En effet,HSBC va aussi suivre cette voie. Dès le 1er janvier 2024, elle cessera d’exister. C’est My Money Group qui va prendre le relais, sous la marque « Crédit Commercial de France » ou CCF.

La CCF assurera ainsi la continuité des produits et services bancaires des quelques 800 000 clients d’HSBC. Ils bénéficieront d’un nouvel IBAN et de nouveaux accès à leur espace personnel. A l’évidence, les tarifs vont évoluer. D’autres changements sont prévus.

Lire aussi :  Les meilleurs livres sur la Finance à lire ou à offrir

En plus de reprendre les services et les clients existants d’HSBC, My Money Group disposera aussi des 250 agences et 3 900 salariés. Autrement dit, les conseillers resteront à la disposition des clients.

Concernant les contrats d’assurance-vie souscrits auprès d’HSBC, c’est la banque elle-même qui assure leur gestion. Bien entendu, les nouveaux versements s’effectueront sur le compte bancaire CCF.

Le cas de Ma French Bank : va-t-elle connaître le même sort en 2024 ?

En 2024, Ma French Bank pourrait également disparaitre. La Banque Postale avait déjà annoncé la possibilité de cessation d’activités de cette banque dans un communiqué paru le 20 décembre dernier. Rappelons que cette dernière comptait 675 000 clients à fin juin 2023.

Le projet de cessation d’activité de Ma French Bank, étudiée par La Banque Postale, s’étendra sur 1 an ou 18 mois. Selon une source de l’AFP, celle-ci n’exclut pas la vente du portefeuille de clients à un éventuel repreneur. Pour le moment, La Banque Postale s’engage à proposer à tous les clients de Ma French Bank la possibilité d’ouvrir un compte chez elle.

Lire aussi :  Comment le PER d'entreprise peut vous aider à épargner pour votre retraite !

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux