Découvrez ces avantages cachés du LEP pour les foyers modestes

Découvrez ces avantages cachés du LEP pour les foyers modestes

Contrairement au livret A, le LEP ou livret d’épargne populaire est encore très peu connu des Français. Pourtant, ce produit peut permettre de compenser la hausse du coût de la vie actuelle. Étant disponible avec un taux à 6 %, ce placement séduit aussi pour son côté sécuritaire.

Tous les avantages du LEP

La souscription à un LEP est particulièrement avantageuse, ceci pourrait expliquer l’engouement vers ce produit depuis quelque temps. Nous allons donc vous dévoiler pourquoi est-ce que ce placement est à privilégier !

Le plafond de versement

Depuis le 1er octobre 2023, le plafond du versement dans un LEP est passé de 7 700 à 10 000 euros. Cette mesure a été adoptée afin d’inciter les ménages modestes à souscrire à ce placement. Par ailleurs, les couples qui souhaitent percevoir plus de rendement peuvent procéder à l’ouverture de deux livrets, mais en respectant le plafond imposé.

Plus de flexibilité

Le LEP est plus intéressant par rapport aux autres plans d’épargne de sa catégorie. Conçu pour assurer la protection du pouvoir d’achat des foyers modestes, ce placement bénéficie d’une plus grande flexibilité. Justement, il n’y a aucune contrainte concernant les moments pour effectuer des versements ou des retraits. C’est-à-dire que les souscripteurs peuvent avoir accès à leur fonds à tout moment.

Lire aussi :  Prêt relais : que faire lorsque la vente du bien n'est pas finalisée à temps ?

Cette option est très utile pour faire face aux imprévus. Afin de lutter efficacement contre la hausse des prix, les intérêts cumulés avec le LEP sont aussi exonérés d’impôt. Cela dit, le LEP constitue une arme redoutable pour lutter contre l’inflation qui impacte beaucoup le pouvoir d’achat des ménages ayant des revenus modestes. Tous les contribuables peuvent ouvrir un LEP, mais à condition de respecter le plafond de ressource.

Rendement plus conséquent

Comme pour tous les produits de placement, le rendement est l’un des critères déterminants au moment de faire son choix. Concernant le LEP, la méthode de calcul prend seulement en compte les fonds qui sont disponibles durant la période du 1er au 15 du mois et de 16 à la fin du mois.

Une révision de son taux d’intérêt a d’ailleurs été adoptée en octobre face à la hausse de l’inflation. Par conséquent, la souscription au LEP permet de bénéficier d’un rendement à 6 %.

Lire aussi :  Zoom sur les meilleures cartes bancaires gratuites du moment

Le LEP, un placement idéal pour les foyers modestes

Si la souscription au LEP est ouverte à tous les contribuables, il y a quand même quelques conditions à remplir afin d’en bénéficier. Pour commencer, l’épargnant doit être majeur. Ensuite, il faut respecter les seuils de revenu fiscal qui est de 21 393 euros pour une personne seule contre 32 818 euros pour un couple.

Il n’y a pas de limitation concernant la possession d’un LEP. Toutefois, les établissements bancaires ont le droit d’exiger un avis d’imposition aux bénéficiaires pour s’assurer qu’ils répondent toujours aux critères de revenu.

En dépit de ces quelques contraintes minimes, il est fortement conseillé de vérifier son éligibilité au LEP. En effet, ce type de placement est beaucoup plus intéressant par rapport à un compte courant. De plus, il s’agit du produit de placement le plus avantageux pour les foyers avec des revenus modestes.

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux