Crédit immobilier comment estimer votre reste à vivre et obtenir un bon taux

Crédit immobilier : comment estimer votre reste à vivre et obtenir un bon taux

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, il est crucial de bien estimer votre reste à vivre. Ce calcul permet de déterminer la somme dont vous disposerez chaque mois après le paiement de vos charges fixes, incluant les mensualités du crédit. Une bonne estimation du reste à vivre est essentielle pour obtenir un taux avantageux et assurer la viabilité de votre projet immobilier.

Qu’est-ce que le reste à vivre ?

Le reste à vivre représente la somme d’argent disponible après avoir payé toutes vos charges fixes, comme le loyer, les charges de copropriété, les assurances, et bien sûr, les mensualités de votre crédit immobilier. Cette somme doit couvrir vos dépenses courantes telles que l’alimentation, les loisirs, les transports, etc.

Les banques utilisent le reste à vivre pour évaluer votre capacité à rembourser un prêt immobilier sans mettre en péril votre situation financière. Généralement, un reste à vivre acceptable se situe entre 700 et 1 000 euros pour une personne seule et autour de 1 500 euros pour un couple avec enfants.

Comment calculer votre reste à vivre ?

Pour estimer votre reste à vivre, commencez par lister tous vos revenus mensuels : salaires, revenus locatifs, allocations, etc. Ensuite, soustrayez vos charges fixes : loyer ou mensualité de crédit actuel, charges de copropriété, assurances, impôts, frais de scolarité, etc. Le montant restant après cette soustraction est votre reste à vivre.

Il est important de prendre en compte toutes les dépenses, y compris les dépenses variables comme les factures d’électricité et de gaz, les abonnements téléphoniques et Internet, ainsi que les dépenses alimentaires. En calculant un reste à vivre précis, vous pourrez mieux comprendre votre capacité d’emprunt et négocier un taux avantageux auprès de votre banque.

Optimiser votre reste à vivre pour obtenir un bon taux

Pour obtenir un taux de crédit avantageux, il est essentiel de maximiser votre reste à vivre. Voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Réduisez vos dépenses fixes en renégociant vos contrats d’assurance, vos abonnements téléphoniques et Internet, et en cherchant des offres plus avantageuses.
  • Augmentez vos revenus en envisageant des sources de revenus supplémentaires, comme la location d’une partie de votre logement ou des missions de freelance.
  • Diminuez vos dettes existantes en remboursant les crédits à la consommation ou en regroupant vos crédits pour bénéficier d’un taux global plus bas.
  • Privilégiez une durée de crédit plus longue, ce qui peut réduire le montant de vos mensualités et augmenter votre reste à vivre, même si cela peut entraîner un coût total du crédit plus élevé.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un courtier en crédit immobilier. Ce professionnel peut vous aider à trouver les meilleures offres de prêt et à négocier des conditions avantageuses avec les banques. En maximisant votre reste à vivre et en optimisant votre dossier de prêt, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir un taux de crédit immobilier attractif.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux