Comment récupérer votre chèque énergie 2024 avant la date limite 

Comment récupérer votre chèque énergie 2024 avant la date limite ?

Le coût de l’énergie impacte directement sur le pouvoir d’achat des Français, surtout les plus modestes. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place le chèque énergie, ce coup de pouce permettant de couvrir les dépenses comme l’électricité ou le gaz.

Petit rappel sur le chèque énergie

Il s’agit d’une aide de l’État accordé aux foyers ayant de revenus modestes pour le paiement de leur facture d’énergie. Le principe d’obtention de cette subvention est nominatif, c’est-à-dire qu’il est impossible de profiter d’un chèque d’une autre personne. Par ailleurs, il faut préciser qu’elle est pré-remplie et son montant est entre 48 à 277 euros.

Afin de bénéficier de ce coup de pouce en 2024, le revenu fiscal de référence de l’année précédent doit être en dessous de 10 800 euros par unité de consommation ou UC. La composition du foyer est prise en compte, celle-ci se calcule en UC c’est-à-dire :

  • La première personne du ménage représente 1 UC
  • Tandis que la seconde compte pour 0,5 UC
  • Quant aux autres, elles comptent pour 0,3 UC
Lire aussi :  Plus de doutes, les taux baissent enfin

Si l’on accorde une importance aux UC, c’est parce qu’elles permettent de définir l’éligibilité d’un foyer au chèque énergie. Pour savoir si le ménage peut bénéficier de cette aide, il suffit de consulter le dernier avis d’imposition. Il suffira de diviser le revenu fiscal de référence par le nombre d’UC. Les plafonds en vigueur en 2023 étaient de 10 800 euros pour une personne seule, 16 200 euros pour un couple. Pour un couple ayant un, deux ou trois enfants à charge, les montants respectifs étaient de 19 800, 23 400 et 27 000 euros.

Y a-t-il des procédures à effectuer pour recevoir un chèque énergie ?

Il n’existe aucune démarche à faire pour l’obtention de cette aide. Il suffit d’effectuer la déclaration de ses impôts sur le site dédié du gouvernement. Grâce aux informations qui sont à disposition de l’administration fiscale, celle-ci établit la liste des bénéficiaires en tenant compte des conditions d’attribution. Ensuite, le fisc transmet ce fichier à l’Agence des Services et Paiement ou ASP.

Lire aussi :  Les énergies renouvelables : un secteur en plein essor pour les investisseurs conscients

Ainsi, cette dernière s’occupe de l’envoi du chèque soit par format papier soit dématérialisé dans un courriel. Ceci dit, l’octroi de cette aide ne requiert aucune intervention de la part des attributaires.

Dès lors qu’un bénéficiaire a obtenu la confirmation qu’il est éligible à ce coup de pouce, il est conseillé de consulter le calendrier d’envoi de son département en se rendant sur le site du gouvernement. Pour ceux qui ne reçoivent pas encore le chèque, il vaut mieux attendre que la période de distribution soit passée. À ce moment, il est conseillé de le signaler au fisc.

En outre, il est possible de procéder à des réclamations lorsque le montant de la subvention ne correspond pas aux revenus dans la déclaration d’imposition. Dans ce cas, il est nécessaire d’entrer en contact avec le service dédié afin de faire une requête de rappel gratuit. Sinon, il est aussi possible de compléter le formulaire de contact avant de faire une réclamation.

Lire aussi :  TotalEnergies enregistre le meilleur bénéfice de son histoire !

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux