Comment financer le changement de son système de chauffage ?

Actuellement, il y a une certaine prise de conscience des gouvernements quant à la nécessité de réduire l’empreinte carbone de chaque pays. Afin d’atteindre cet objectif, la France incite directement les ménages à participer à l’effort collectif. Des subventions ont donc été mises en place pour financer des changements de système de chauffage. Le but est d’être plus énergétiquement efficace et de réduire sa consommation. Voici alors les différentes aident à disposition des Français.

MaPrimeRénov’

L’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat a décidé d’élaborer un programme visant à compléter le fameux Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Ainsi, depuis le 1er octobre 2020, des catégories plus larges de foyers ont actuellement accès à ce mode de financement. En effet, avant cette réforme seuls les résidents-propriétaires avec un faible revenu pouvaient en faire la demande. Actuellement, même les propriétaires bailleurs et tous les ménages peuvent en bénéficier. Bien sûr, pour se rendre éligibles, les modèles de système de chauffage achetés doivent faire partie des catégories recommandées. On peut notamment opter pour un chauffe-eau solaire ou thermodynamique, une pompe à chaleur géothermique. Pour estimer le coût de l’installation, rendez-vous sur Prix Pose.

Un site a été spécialement ouvert pour comprendre cette aide. En effet, elle ne concerne pas seulement le système de chauffage. De nombreuses autres options sont disponibles.

L’éco-prêt à taux zéro

Le cas des logements construits avant 1990 est particulièrement préoccupant. En effet, les structures datant de cette époque ne sont vraiment pas en conformité avec les exigences actuelles. C’est pour cela que les propriétaires peuvent bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro afin de faire la mise à jour, surtout au niveau du système de chauffage. C’est une aide accessible à tous, offrant aux foyers l’occasion de se mettre aux énergies renouvelables et aux technologies plus économiques. L’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec n’importe quel autre crédit dont le crédit d’impôt. Tout dépend alors de la décision de la banque du demandeur. C’est en effet cette dernière qui en accorde l’autorisation.

La prime « Coup de pouce chauffage »

C’est sans doute la subvention la plus intéressante lorsqu’il s’agit de changer son système de chauffage. En effet, le dispositif « coup de pouce chauffage » permet de recevoir directement une certaine somme d’argent pour réaliser les travaux de mise à jour. Toute maison utilisant encore une chaudière aux énergies fossiles (gaz, fioul, etc.) est éligible. Plus le demandeur a des revenus modestes, plus la somme obtenue sera importante. Il faudra alors privilégier les équipements avec de très bonnes performances énergétiques. Pour cela, il convient de choisir une pompe à chaleur air-eau, voire un système fonctionnant aux énergies renouvelables.

Ces différentes catégories d’aides visent avant tout à responsabiliser les foyers. Ces derniers ont intérêt à considérer ses options, car un meilleur système de chauffage permet en plus de faire des économies sur la facture énergie.