Clés juridiques et financières pour un achat en indivision avec ses parents : tout ce qu'il faut savoir

Clés juridiques et financières pour un achat en indivision avec ses parents : tout ce qu’il faut savoir

En France, il existe différentes méthodes (légales) pour accéder à la propriété. En cas de difficultés, certains porteurs de projets immobiliers se tournent vers l’achat en indivision avec leurs parents. Zoom sur son principe de fonctionnement et ses avantages !

Acheter en indivision avec ses parents : comment ça marche ?

D’après une étude récente, environ 75% des Français trouvent qu’il est très difficile d’obtenir un financement pour accéder à la propriété. Pour parvenir à cette fin, ils se tournent vers d’autres solutions alternatives. Citons, par exemple, l’achat en indivision avec ses parents. Il s’agit d’une stratégie bien définie permettant d’acquérir un bien immobilier à plusieurs.

Privilégiée par les concubins, cette méthode d’acquisition s’adresse également aux parents et enfants souhaitant acheter un logement. Bien évidemment, le principal avantage réside dans l’indivision. Lors d’un achat en indivision, les coacquéreurs sont appelés « indivisaires ». Ils possèdent tous une partie du bien correspondant à l’apport financier initial.

Lire aussi :  Annuler une vente en viager : comprendre les conditions et les risques

Selon les choix familiaux, la répartition du bien peut être de 50/50 ou 30/60 ou 40/70. Dans tous les cas, celle-ci doit être détaillée dans l’acte de vente. A défaut, les parts du bien vont être divisées équitablement entre les coacquéreurs, sans prendre compte de l’apport financier.

Dans le cadre d’un achat en indivision, tous les indivisaires doivent participer lors des prises de décision. Afin d’éviter toutes contraintes, il est conseillé de déléguer la gestion du bien à un gestionnaire. Il faudra, dans ce cas, passer une convention d’indivision chez un notaire. Le professionnel sollicité s’occupe généralement des petits travaux. Il ne peut pas procéder à la vente du bien sans l’accord des indivisaires.

Zoom sur les avantages d’un achat en indivision avec ses parents !

Il est important de bien appréhender le principe de l’achat en indivision avec ses parents avant d’investir. A l’évidence, les avantages découlant de cette forme juridique sont réels et multiples. Il y a notamment l’amélioration du pouvoir d’achat des coacquéreurs. Logiquement, le coût d’une acquisition immobilière est moins important quand on investit à plusieurs. Les ressources financières combinées permettent d’accéder à des biens plus onéreux.

Lire aussi :  Acheter une maison en banlieue

D’autant que l’indivision n’est pas si complexe à mettre en place. Il y a peu de formalités administratives à effectuer. Pas besoin de créer une société pour acheter un bien en indivision. Tout dépend de l’apport financier fourni par chaque acquéreur.

La souplesse est également l’un des nombreux atouts de l’indivision. En tant d’indivisaire, vous pouvez céder votre part si vous le souhaitez. Vous êtes le seul maître de la gestion de votre investissement, sauf en cas de recours à un gestionnaire.

Bien que les avantages soient nombreux, il y a quelques inconvénients associés à l’achat en indivision avec ses parents. Des conflits familiaux peuvent naître lors des processus de prise de décision concernant la vente ou la réalisation des travaux de rénovation. Le cas échéant, la gestion du bien peut vite devenir compliquée. Les litiges peuvent aussi résulter du décès de l’un des indivisaires, surtout s’il s’agit d’un parent.

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon