Baisse des prix immobiliers en 2024 quelles sont les prévisions 

Baisse des prix immobiliers en 2024 : quelles sont les prévisions ?

Le recul du coût de l’immobilier en 2023 devrait se poursuivre cette année. Les prévisions des professionnels dans le domaine vont d’ailleurs dans ce sens. Ainsi, qu’est-ce qui pourrait expliquer cette baisse continue et à quoi peut-on s’attendre ?

Orientation à la baisse du marché immobilier

Le nombre de ventes subit de plein fouet la crise du logement qui semble persister depuis des mois. En 2023, les biens anciens écoulés n’ont pas atteint la barre des 900 000 transactions, c’est du jamais vu depuis 7 ans. Ces chiffres démontrent clairement que le marché de l’immobilier traverse une période critique.

Cet écroulement est le résultat de la baisse importante des pouvoirs d’achat des ménages. Cela dit, l’inflation a eu raison des capacités d’acquisition des foyers. D’un autre côté, la BCE a adopté une politique monétaire qui a entraîné une augmentation brusque des taux. En effet, ces derniers sont passés de 2,5 à 4 % en l’espace d’un an. Dans ce contexte, le nombre de crédits immobiliers accordés a connu une chute vertigineuse. Faute d’acheteurs, le prix des logements a également subi une baisse d’environ 1,8 %.

Lire aussi :  Crédit immobilier : Taux et conditions d'emprunt favorables pour 2024

Alors, quelles sont les prévisions pour 2024 ?

Vu les différents facteurs observés, nous ne sommes qu’au début de l’écroulement de la valeur de l’immobilier. Justement, le recul du coût des biens a été constaté intégralement en milieu urbain. Ainsi, les zones rurales n’ont pas encore subi de décroissance. Toutefois, cette situation ne durera plus puisqu’elles commencent également à observer les premières diminutions de prix depuis quelques mois. En effet, le coût des logements connaît peu à peu un recul qui est de plus en plus perceptible dans ces régions.

Depuis quelque temps, on constate une stabilisation des taux d’intérêt. Ainsi, s’ils venaient à baisser dans les prochains mois, ceux-ci se situeront au niveau moyen de ces dernières années, selon toujours la prévision des experts en immobilier. Toutefois, ce niveau ne sera pas assez pour assurer la solvabilité des Français. De plus, la chute de tarifs en 2023 ne suffit pas pour combler le pouvoir d’acquisition des ménages qui peinent à trouver les financements nécessaires pour l’achat de biens.

Lire aussi :  Bonne nouvelle de décembre : ces banques baissent leur taux de crédit immobilier

Les professionnels prévoient une baisse automatique des prix. Celle-ci pourrait s’accentuer jusqu’au printemps 2024. Ensuite, une période d’accalmie pourrait s’installer doucement. En effet, le dynamisme dans le marché de l’immobilier est plus prononcé durant cette période de l’année. Il faudra donc attendre ce moment pour constater la baisse des taux d’intérêt.

En tenant compte de l’ensemble de tous ces paramètres, les experts envisagent un recul à l’échelle de 4 % du prix de l’immobilier en 2024, soit le double qu’en 2023. Concernant les transactions, elles devraient atteindre près de 800 000 pour cette année. Évidemment, ces analyses ont été basées sur les caractéristiques du marché en 2023 ainsi que le contexte actuel dans le marché de l’immobilier. Tous les ménages qui projettent l’acquisition en 2024 doivent rester attentifs à ces différents facteurs.

Finances & Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon