Baisse de valeur alarmante pour les SCPI faut-il paniquer

Baisse de valeur alarmante pour les SCPI : faut-il paniquer ?

Le marché de l’immobilier est en pleine crise et cela dure depuis presque deux ans maintenant. L’inflation qui frappe la France depuis 2022 a énormément contribué au déclenchement de cette crise.

En réaction à la situation, la plupart des Sociétés Civiles de Placement immobilier ont vu leur valeur baissée. Les épargnants sont alors inquiets par rapport au rendement de leurs investissements. Cependant, cette baisse de valeur peut être perçue, d’un point de vue optimiste, comme une belle opportunité.

Les facteurs de baisse de valeur des SCPI

En fait, la valeur des SCPI change sous l’influence de plusieurs facteurs. Le paramètre le plus connu est le taux d’intérêt. Lorsque le taux d’intérêt est considéré comme trop élevé, le marché immobilier est exposé à un risque de ralentissement. Les investisseurs sont découragés et les potentiels clients sont peu nombreux.

Comme dans les autres dispositifs de placements financiers, les activités des SCPI se détériorent. Le taux de crédit, ajouté aux incertitudes économiques et aux changements éventuels des politiques monétaires influent énormément sur la performance du marché et donc, sur la performance des SCPI. Les autres facteurs qui peuvent conduire à une baisse de valeur sont la stabilité des loyers, la diversification des actifs, et la réputation de la société de gestion.

Lire aussi :  La taxe foncière pourrait doubler cette année, pourquoi une telle augmentation ?

De plus, l’évolution du marché immobilier, influencée par la demande locative et les tendances démographiques, joue un rôle crucial dans la valorisation des SCPI. Enfin, les évolutions réglementaires et fiscales spécifiques au secteur immobilier peuvent également affecter directement la rentabilité et l’attractivité de ces produits d’investissement.

Les SCPI qui ont baissé le prix de leurs parts

Une baisse importante des prix de la part des SCPI a été constatée en 2023. La question est de savoir si cette tendance se poursuivra au long de l’année 2024. Les sociétés de gestion qui ont procédé aux diminutions les plus significatives sont nombreuses. Les SCPI dont la valeur a diminué de plus de 10 % en 2023 sont :

  • Accimmo Pierre : -17,07 %
  • Genepierre : -17,04 %
  • Edissimmo : -16,73 %
  • PFO2 : -16,32 %
  • PF grand Paris : -15,8 %
  • Primmopierre : -13,46 %
  • Rivoli Avenir Patrimoine : – 12,42 %
  • Patrimmo Commerce : -10,66 %
Lire aussi :  Estimez votre bien immobilier gratuitement avec le service de Bercy pour l'IFI

Et s’il s’agissait d’une opportunité pour investir ?

Si plusieurs épargnants sont découragés et commencent à douter de la capacité des Sociétés Civiles de Placement immobilier à apporter une certaine sécurité financière, des investisseurs opportunistes et ayant le goût de risque y trouvent le bon moment pour acheter des parts. En effet, pour les optimistes, cette baisse de valeur est un moyen de se procurer des parts de bonne qualité à un prix plus abordable. Les investissements en SCPI doivent être pensés dans une logique de long terme. Cela signifie qu’une baisse causée par une conjoncture ne détermine pas forcément la performance globale du placement. Les SCPI offrent plusieurs avantages, notamment la gestion déléguée, les revenus locatifs souvent stables, et un rendement stable. Paniquer serait la mauvaise réaction face à la situation actuelle du marché, il est important de penser à la revalorisation future de ces parts de SCPI.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
vincent cuzon
Vincent Cuzon