Assurance-vie faut-il préférer déléguer la gestion de son contrat

Assurance-vie : faut-il préférer déléguer la gestion de son contrat ?

L’assurance-vie est un outil d’épargne et de transmission patrimoniale très utilisé en France. Une question fréquemment posée par les assurés est celle de la délégation de la gestion de leur contrat. Cette décision peut avoir un impact important sur la performance et la gestion du contrat d’assurance-vie.

Plusieurs types de gestion déléguée existent, offrant aux assurés la possibilité de bénéficier de l’expertise de professionnels tout en se libérant des tâches de suivi. Cependant, la gestion déléguée présente également des inconvénients.

Les modes de gestion déléguée en assurance-vie

Il existe plusieurs options de gestion déléguée pour les contrats d’assurance-vie. La gestion pilotée permet de choisir un profil de gestion (prudent, équilibré, dynamique, etc.) et laisse les arbitrages aux experts. Dans le cadre de la gestion sous mandat, l’épargne est confiée à des professionnels qui définissent les supports d’investissement les plus adaptés et réorientent régulièrement le portefeuille.

Enfin, la gestion automatisée, proposée par certains courtiers en ligne, s’appuie sur des programmes informatiques pour une gestion efficace à moindre coût. Ces différentes formules permettent aux assurés de bénéficier de l’expertise de professionnels de la gestion financière, tout en les libérant des tâches de suivi et d’arbitrage de leur contrat d’assurance-vie.

Les avantages de la gestion déléguée

Selon les experts de l’assurance-vie, déléguer la gestion de son contrat peut offrir plusieurs avantages significatifs. Les professionnels de la gestion financière disposent de l’expertise et des ressources nécessaires pour optimiser les investissements en fonction des objectifs du souscripteur.

En confiant la gestion à ces experts, les souscripteurs peuvent bénéficier d’une gestion plus dynamique et réactive, mieux adaptée aux fluctuations des marchés financiers. Optez dès maintenant pour la tranquillité en faisant appel à gestionnaire de patrimoine. Remplissez simplement ce formulaire :

De plus, une gestion déléguée permet souvent une diversification plus poussée du portefeuille, avec un accès à des placements plus sophistiqués et à une plus grande variété d’opportunités d’investissement.

Cela peut potentiellement se traduire par une augmentation des rendements tout en réduisant les risques, offrant ainsi une meilleure protection du capital investi. Cette délégation de gestion peut donc s’avérer particulièrement bénéfique pour les souscripteurs qui ne souhaitent pas s’impliquer activement dans le suivi et l’ajustement régulier de leurs investissements.

Et les inconvénients à considérer

Si la gestion déléguée présente des avantages non négligeables, elle n’est pas sans inconvénients. Tout d’abord, les frais de gestion peuvent être plus élevés dans le cadre de la gestion déléguée, ce qui peut avoir un impact sur la rentabilité globale du contrat d’assurance vie. Le souscripteur doit donc être attentif à la structure de frais proposée par les gestionnaires, afin de s’assurer que la performance nette de frais reste compétitive.

De plus, en confiant la gestion de son épargne à des tiers, l’assuré perd une part d’autonomie et de contrôle sur ses investissements. Il doit alors s’en remettre entièrement aux décisions des professionnels, ce qui peut être perçu comme une perte de contrôle sur son patrimoine.

Certains épargnants peuvent donc préférer conserver une gestion plus personnelle de leur contrat d’assurance-vie, malgré les avantages potentiels de la délégation.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux