Alerte impôts 2024 voici quand déclarer vos revenus en ligne

Alerte impôts 2024 : voici quand déclarer vos revenus en ligne

Alors que l’année fiscale 2024 bat son plein, l’alerte est ainsi donnée pour les contribuables français. Il est temps de se pencher sur la déclaration de revenus en ligne.

Dates limites de déclaration en ligne des revenus

La période de déclaration de revenus approche, avec des dates limites désormais dévoilées par les autorités fiscales. Selon les informations relayées par le site Toutsurmesfinances et confirmées par la Direction générale des Finances publiques à BFM Business, les contribuables devront remplir leur déclaration de revenus pour l’année 2023 afin de calculer limpôt de l’année 2024.

Les dates limites varient en fonction du département de résidence du contribuable. Ainsi, la date limite de déclaration en ligne est fixée au jeudi 23 mai 2024 à minuit pour les départements allant de 01 (Ain) à 19 (Corrèze), ainsi que pour les non-résidents percevant des revenus de source française imposables en France.

Pour les départements allant de 20 (Corse-du-Sud) à 54 (Meurthe-et-Moselle), la date limite est fixée au jeudi 30 mai 2024 avant minuit. Enfin, dans les départements allant du 55 (Meuse) au 976 (Mayotte), la déclaration devra être effectuée au plus tard le jeudi 6 juin 2024.

Lire aussi :  Reçu fiscal 2024 dans votre boîte mail : découvrez pourquoi il ne faut pas l'ignorer

Défis et tolérance pour les contribuables sans accès à internet

La transition vers la déclaration électronique des revenus constitue une étape incontournable du processus fiscal, mais elle présente des défis pour certains contribuables. En effet, ceux qui n’ont pas accès à internet ou qui éprouvent des difficultés à utiliser les plateformes en ligne se heurtent à des obstacles.

Les personnes âgées ou celles résidant dans des zones reculées font face à des défis lorsqu’il s’agit de déclarer leurs revenus en ligne. Pour répondre à ces situations, une tolérance est accordée, permettant aux personnes concernées d’opter pour la déclaration papier.

Cependant, alors que la date limite pour la déclaration en ligne est déjà établie, l’absence de précision concernant la date butoir pour le dépôt des déclarations papier suscite des interrogations. Cette incertitude préoccupe les contribuables concernés, qui attendent avec impatience de connaître les modalités exactes pour s’acquitter de leurs obligations fiscales.

Les enjeux de la déclaration de revenus tardive

Lorsqu’il s’agit de déclarations de revenus, le respect des délais est essentiel pour éviter les sanctions. Pour certains contribuables, notamment ceux éligibles à la déclaration automatique, le processus peut sembler plus simple. Si leur situation n’a pas changé par rapport à l’année précédente et qu’ils reçoivent un formulaire pré-rempli, ne pas répondre équivaut à une validation tacite de la déclaration. Cependant, même dans ces cas, une vérification reste nécessaire pour éviter toute erreur.

Lire aussi :  La défiscalisation

En revanche, pour les contribuables non éligibles à la déclaration automatique, il est impératif de déclarer ses revenus dans les délais impartis. Sinon, des sanctions financières peuvent être appliquées, sous forme de majorations d’impôt allant jusqu’à 40%, en fonction du retard accumulé. De plus, des intérêts de retard seront également ajoutés au montant dû chaque mois de retard, ce qui peut rapidement alourdir la facture finale.

À ne pas rater !
Une Newsletter rien que pour vous !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux