L’OPCI SwissLife Dynapierre va investir en Allemagne et en Espagne

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Tout comme l’investissement dans les SCPI, celui dans les OPCI grand public laisse la possibilité d’accéder indirectement à l’immobilier d’entreprise qui est plus rentable que l’investissement locatif. La collecte nette réalisée par les OPCI était de 4,21 Md€ en 2017 et SwissLife Dynapierre fait sûrement partie des meilleurs OPCI du marché. D’ailleurs, celui-ci a décidé d’élargir son champ d’action en réalisant des acquisitions en Espagne et en Allemagne.

SwissLife Dynapierre : un OPCI géré par Swiss Life Reim

L’OPCI SwissLife Dynapierre créé en décembre 2010 affiche une performance de + 5,45 % en 2017 contre +5,86 % en 2016. Il est géré par Swiss Life REIM France, une société de gestion de patrimoine qui a existé depuis plus de 11 ans et qui gère actuellement plus de 13 milliards d’euros d’actifs ainsi que 514 immeubles dans l’Hexagone et dans 12 pays européens.

En tout cas, SwissLife Dynapierre se classe parmi les meilleurs OPCI du marché. Sa performance est d’ailleurs restée supérieure à 5 % au cours des trois dernières années. Dans tous les cas, les détenteurs de parts de l’OPCI SwissLife Dynapierre peuvent bénéficier de la distribution des dividendes et d’une plus-value à long terme grâce à la revalorisation de la valeur de ses parts.

SwissLife Dynapierre un OPCI géré par Swiss Life Reim

Un patrimoine diversifié

Les OPCI (organismes de placement collectif en immobilier) s’adressent particulièrement aux investisseurs qui souhaitent se constituer un patrimoine immobilier diversifié. Grâce à l’OPCI grand public SwissLife Dynapierre, ils pourront accéder à l’immobilier physique (bureaux, habitations, hôtels, commerces), investir dans des parts d’OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières), dans des placements financiers (produits monétaires et obligataires) ou encore dans des foncières cotées (Klepierre, Unibail-rodamco SE, Carmila ACT).

Techniquement, le patrimoine de l’OPCI SwissLife Dynapierre est constitué d’immobilier (60 % au minimum), de valeurs mobilières (30 % maximum) et de 10 % de liquidités. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a remporté le titre de meilleur OPCI grand public 2017 à l’occasion des « Victoires de la Pierre-Papier » organisées par le magazine Gestion de Fortune.

L’OPCI SwissLife Dynapierre projette d’élargir son champ d’action dans la zone euro

En clair, le portefeuille de l’OPCI SwissLife Dynapierre est composé de 58,59 % d’immobilier physique, 32,35 % de liquidités et autres actifs, 5,52 % d’immobilier coté et de 3,54 % d’OPCVM/OPCI. L’OPCI investi sur le marché des bureaux parisiens ambitionne d’ailleurs de conquérir le marché européen dans l’objectif de répartir son patrimoine dans d’autres pays européens.

La politique d’acquisition de l’OPCI SwissLife Dynapierre n’a pas encore changé. C’est pourquoi il possède des actifs immobiliers bénéficiant d’un meilleur emplacement dans la région parisienne (Paris, Boulogne-Billancourt) ainsi que dans les grandes villes de l’Hexagone (Lille, Lyon, etc.). SwissLife Reim a d’ailleurs décidé d’améliorer la stratégie d’investissement de SwissLife Dynapierre. Pour mieux diversifier son patrimoine, sa société de gestion a commencé à investir à l’étranger (zone euro), 5 % en Allemagne.

Elle projette également de réaliser de nouvelles acquisitions en Espagne (5 commerces situés à Madrid et à Saint-Sébastien et en Italie). SwissLife Reim qui bénéficie de l’expertise de 1 100 collaborateurs dédiés continuera d’élargir le patrimoine de SwissLife Dynapierre au cours des mois à venir. Cette société de gestion porte une attention toute particulière à la sélection des actifs immobiliers et des locataires afin de profiter de tous les avantages offerts par le marché immobilier européen (forte demande locative).

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss