SCPI de rendement : 9 critères pour les choisir

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Selon les derniers sondages, les SCPI de rendement font partie des placements préférés des Français. La raison est que les sociétés civiles de placement immobilier laissent la possibilité de percevoir des revenus mensuels complémentaires de manière régulière. Toutefois, il est important de choisir une SCPI en fonction de sa performance. Il y a aussi d’autres critères à considérer, voici les 9 points à retenir pour choisir les SCPI de rendement en 2018.

9 critères pour choisir les SCPI de rendement

La politique d’acquisition de la SCPI

Au total, 181 Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont éparpillées sur le territoire français et leurs parcs immobiliers sont gérés par 30 sociétés de gestion. Il est possible d’effectuer le bon choix en considérant la politique d’investissement de la SCPI de rendement. Il arrive qu’une société civile de placement immobilier soit spécialisée uniquement dans les bureaux d’entreprises (SCPI de bureau), les entrepôts, les commerces, les actifs du secteur de l’éducation, de la santé ou des logements. D’autres SCPI de rendement se tournent vers la diversification de leurs patrimoines immobiliers pour mieux anticiper les risques liés à la conjoncture économique.

L’emplacement des actifs

La réussite de l’investissement de la SCPI dépend de l’emplacement des biens immobiliers. En effet, les actifs placés dans les grandes villes européennes telles que (Paris, Amsterdam, Lisbonne, etc.) seront plus rentables. Les locataires potentiels (entreprises) s’intéressent aux bureaux installés dans les régions les plus dynamiques de France. Toutefois, un entrepôt situé à l’étranger ne pourra pas garantir un rendement suffisant.

l’investissement de la SCPI dépend de l'emplacement

Le choix des locataires

Pour s’assurer de la réussite de l’investissement en SCPI, le choix des locataires ne doit pas être pris à la légère. En effet, les loyers impayés peuvent changer la donne. Raison pour laquelle il est préférable que les locataires soient des entreprises qui exercent leurs métiers dans différents secteurs d’activités et qui n’ont pas de problèmes financiers. Elles doivent également être engagées sur des taux à long terme.

La politique de gestion de la SCPI

La majorité des épargnants s’accordent sur un point, les SCPI sont plus intéressantes que l’investissement direct. Quoi qu’il en soit, la vérification de la politique de gestion de la SCPI est importante. Il faut retenir que les provisions pour gros entretien détermineront la capacité de la SCPI à rénover ses biens tout en maintenant sa performance. Il est aussi indispensable de prendre note de la date d’acquisition et de rénovation de l’immeuble avant de prendre une décision.

Le TOF et TOP de la SCPI

De manière générale, les meilleures SCPI de rendement affichent un taux d’occupation supérieur à 90 %. En tout cas, il existe deux modalités d’évaluation du taux d’occupation du patrimoine immobilier d’une SCPI : le TOF ou taux d’occupation financier (performance locative) et le TOP ou taux d’occupation physique. Le TOP d’une SCPI est obtenu en divisant la surface cumulée des locaux occupés par la surface cumulée des actifs détenus.

La valeur de réalisation de la SCPI

Il est possible d’étudier la structure financière d’une SCPI en vérifiant sa valeur de réalisation. Ainsi, l’épargnant saura si la valeur totale de l’ensemble des actifs et des biens possédés par la SCPI est solide. Autrement dit, cet indicateur laisse la possibilité de connaître la valeur de la société civile si elle est tenue de vendre ses actifs.

structure financière d’une SCPI

En tout cas, il est important d’évaluer la valeur de réalisation de la SCPI et le prix de souscription. Il faut payer une décote si la valeur de réalisation s’avère supérieure à la valeur d’une part. Inversement, il faudra payer une prime.

Le TDVM de la SCPI

La vérification du taux de distribution sur la valeur de marché (TDVM) permet de connaître la performance d’une SCPI de rendement. Cet indicateur donne la possibilité de mesurer en pourcentage les loyers reversés souscripteurs. Les chiffres publiés par l’association française des sociétés de placement immobilier (Aspim) montrent que les SCPI affichaient une performance moyenne de 4,44 % en 2017.

Le report à nouveau de la SCPI

En général, les SCPI distribuent des revenus complémentaires issus des parts aux associés. Cependant, il est possible qu’une partie des bénéfices de la SCPI ne soit pas reversée aux détenteurs de parts. Cette partie est appelée le report à nouveau (RAN). Il peut être utilisé pour lisser la distribution des dividendes aux épargnants au cours des années suivantes. Il est préférable qu’il soit élevé pour faire face à des à-coups et distribuer un dividende conséquent au fil du temps.

La qualité du gestionnaire de la SCPI

Il est préférable de choisir une SCPI de rendement en fonction de son gestionnaire de patrimoine. L’idéal serait de se tourner vers les sociétés de gestion les plus expérimentées et les plus connues du marché.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss