Les démarches à suivre pour réussir les investissements en actions

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Dans le premier baromètre de l’épargne et de l’investissement qui a été publié par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), il est dit que 44 % des épargnants reprennent goût aux actions. D’ailleurs, en France, la détention d’actions en direct est en hausse depuis l’année dernière.

Définir un profil d’investisseur

Bien que le regain d’intérêt des épargnants français pour les actions soit démontré, la majorité des épargnants prennent trop de risque et oublient de définir leurs profils d’investisseurs avant de se positionner sur les marchés financiers. Pour éviter de perdre de l’argent en bourse, il est important de mettre en place une stratégie d’investissement infaillible. Il est possible de trouver un bon plan en définissant son profil de risque. Ainsi, il sera plus facile d’orienter les placements vers des actifs plus au moins risqués.

Pour un profil prudent, il serait judicieux d’investir une infime partie du portefeuille sur des actions. Pour un profil plus dynamique, le risque sera plus grand. L’intervention d’un professionnel agréé ou d’un conseiller expérimenté permet de trouver une solution adaptée à la situation et au profil de risque de l’investisseur. Ainsi, il pourra atteindre ses objectifs financiers sans rencontrer beaucoup trop de difficultés.

Les démarches à suivre pour réussir les investissements en actions

Opter pour une approche à long terme

Il est à noter que l’investissement en actions n’est pas un placement à court ou à moyen terme. Ainsi, il est conseillé d’investir les sommes qui seront utilisées à long terme. Il faut être patient tout en évitant d’être dépassé par les différents mouvements sur les marchés financiers.

Éviter d’investir sur des supports incompréhensibles

Il est normal que le particulier opte pour le support qu’il comprenne. Il doit en effet connaitre le type de produit (obligation, actions, etc.) et s’informer sur ses mécanismes, les risques et l’émetteur avant de donner son verdict.

Effectuer régulièrement des versements

L’investissement d’un capital en un seul coup est particulièrement risqué. Pour ne pas subir une baisse des marchés, il est préférable de faire des versements programmés. Ainsi, le capital sera progressivement investi pour permettre d’anticiper les mouvements de marchés.

Être discipliné

La stratégie d’investissement en action doit s’adapter au profil de risque de l’épargnant s’il souhaite percevoir des revenus, profiter de plus-values et surtout faire grossir les dividendes. Il importe de se fixer des objectifs financiers et de les respecter pour réussir un investissement.

Varier les placements

En matière d’investissement sur les marchés financiers, la diversification du placement est la règle d’or. Pour cela, il faut se tourner vers les OPCVM ou organisme de placements collectif en valeurs mobilières. En diversifiant son portefeuille, l’épargnant pourra répartir de façon équilibrée le capital investi. Il s’agit de la meilleure option permettant de sécuriser les placements sur le long terme. Il faut noter que cette diversification dépend énormément du profil de risque de l’investisseur. Il est également conseillé de mêler l’épargne sur plusieurs fonds pour que les zones géographiques, les secteurs d’activité, les stratégies d’investissement soient variés.

Savoir empocher les gains

En fixant des objectifs de gains et de pertes avant tout investissement en bourse, l’épargnant saura à quel moment il devra empocher ses bénéfices. Si les titres ont déjà beaucoup monté, il vaut mieux en revendre une partie ou la totalité pour valider son gain.

Conserver des liquidités

Un épargnant doit garder des liquidités pour profiter d’autres opportunités dans le futur avec des valorisations moins élevées. En effet, la baisse d’un indice ou d’un titre constitue une opportunité de réinvestissement sur les marchés actions.

Suivre régulièrement le portefeuille

La réalisation d’arbitrages selon l’évolution des fonds, de l’actualité économique ou des titres permet le suivi des investissements. Une équipe de gérants professionnels peut aussi se charger de la gestion du portefeuille tout en s’assurant de la diversification de son investissement.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss