Retraite les Français sont inquiets

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Des placements sans risques, c’est le rêve de tous les épargnants ! Mais comment s’en assurer ? Selon les dernières statistiques publiées lors de la 16ème édition du baromètre axée sur le thème « le Français, l’épargne et la retraite », il s’avère que ce sont les Français qui sont les plus inquiets de leur retraite. Ceci est notamment dû à leur faible apport d’intérêt dans les placements dynamiques.

Retraite les Français sont inquiets

Retraite, des questions souvent sans réponses

La 16ème édition du baromètre entreprise par le Cercle des Epargnants et appuyée par l’assureur Generali et l’institut Ipsos a permis d’évaluer que le pourcentage des Français se posant des questions sans jamais se contenter des réponses que l’on leur apporte est de plus en plus élevé. En effet, selon les données recueillies, il y a 7 Français sur 10 interrogés qui avouent être inquiets pour leur jour à venir, notamment pour leur retraite.

Les mêmes sources d’informations ont souligné que cette crainte est essentiellement financière car plus de 80% d’entre les Français enquêtés se disent avoir peur d’épargner pour rien, pensant ainsi qu’ils vont perdre leur argent une fois vieux. Si 35% d’entre eux ont peur d’épargner à cause du changement de rythme de vie inévitablement à opérer, 31% se sentent moins utiles, et 30% déclarent ne pas avoir de proches pour devoir épargner pour leur retraite.

Retraite les Français sont inquiets : Des placements sûrs et liquides pour assurer la retraite

Des placements sûrs et liquides pour assurer la retraite

Par rapport aux autres populations du monde, les Français sont également les plus hésitants en matière d’investissement à long terme, et d’épargne sur des supports dynamiques qui demandent un rendement assez élevé. Le même baromètre a expliqué qu’ils préfèrent plutôt se confier à des placements sûrs et liquides pour leur retraite car pour eux, plus le placement choisi est très rémunérateur et potentiel, plus les risques à encourir s’élèvent.

Par conséquent, 62% se sont adonnés à des placements moins rapportant et donc moins risqués, 79% prisent pour les placements à la sortie en capital en fin de contrat, et 76% choisissent les placements liquides qui leur font bénéficier d’une épargne plus sécurisée pour leur jour à venir. Ces derniers peuvent récupérer à tout moment leur argent.

L’assurance-vie, l’épargne la plus sécurisée pour sa retraite

Si on demande à un Français quels seraient pour lui les meilleurs placements pour sa retraite, sûrement il va répondre que c’est l’assurance-vie. Et oui, l’assurance-vie est toujours en tête de liste en ce qui concerne les placements les mieux sécurisés pour les Français. Elle a défié le Livret A/LDDS/Livret d’épargne populaire et le PEL en acquérant 44% contre 35% et 27% des votes depuis l’année dernière.

L’épargne salariale, pour sa part, a obtenu 27 %, tandis que le PEA ou Plan d’Epargne en Actions 9%, les Actions et obligations sur un compte titre 8%, les livrets bancaires fiscalisés 5%, le PERCO 4% et les PERP, Contrats Madelin, Prefon, CRH, COREM rien que 3%. Tout ceci est notamment dû à la faible fiscalité que ces moyens de placement offrent.

Pourquoi donc l’assurance-vie est plus prisée par les Français en termes de placement sûr pour l’épargne-retraite ? L’assurance-vie offre plusieurs avantages par rapport aux autres placements.

Premièrement, c’est un placement purement liquide, ce qui laisse dire aux épargnants qu’ils peuvent soutirer leur argent quand ils le souhaitent.

Secundo, l’assurance-vie offre une fiscalité très attractive en phase d’épargne et de transmission.

Troisièmement, l’assurance-vie permet également de mieux sécuriser son épargne grâce aux fonds en euros. Notons que la performance de ces derniers, durant l’année dernière, a été prouvée en affichant un taux de rendement moyen de 1,8% contre 1,5% préétabli par les analystes. Ce qui constitue une très bonne surprise pour les épargnants.

Et enfin, l’assurance-vie est également reconnue permettre la diversification des investissements via les unités de compte comme les actions d’épargne, les obligations, les SCPI, les OPCI, etc.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss