Patrimoine immobilier: ce que rêvent les Français en 2017

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Si certains rêvent de posséder un château en Espagne, les Français rêvent quant à eux d’être propriétaire de leur résidence principale. C’est ce qu’a révélé une récente étude réalisée par Century 21. Pour la moitié des participants, la maison de rêve est située dans un quartier plutôt calme et sécurisé, avec un grand salon, d’une terrasse spacieuse et d’un jardin.

Les maisons individuelles sont les plus convoitées. En effet, 38,4% des Français qui ont participé à cette étude souhaitent acquérir une grande villa idéalement située dans une région urbaine. 17,3% préfèrent habiter en campagne dans une maison individuelle. Un petit nombre de participants se sont montrés plus réticents à l’idée d’habiter ce type de logement. Ils préfèrent les appartements en ville avec une grande terrasse, les lofts ou les duplex.

Les retombées de cette étude confirment l’engouement des Français pour les maisons individuelles utilisées au titre de résidence principale. La maison idéale est donc individuelle, construite avec un grand salon, une cuisine moderne et un garage.

résidence principale

Le calme et le confort avant tout dans sa résidence principale

 L’engouement pour des maisons individuelles peut être associé à la quête d’une habitation confortable dont le calme est le principal atout. Il y a quelques années, le prix était le facteur qui déterminait le choix d’une maison. Désormais, celui-ci est relayé au second plan après le confort et le calme. Les logements ouverts sur l’extérieur sont également très convoités par les Français.

Les maisons individuelles avec une terrasse ou encore mieux un jardin sont très recherchées. La sécurité est prise très au sérieux par les nouveaux acquéreurs. Cette affirmation a été confirmée par les chercheurs de Century 21. En effet, ils soutiennent que les Français sont cinq fois plus nombreux à s’attarder sur l’aspect sécurité. Selon ces derniers, pour être idéale, la maison doit être munie d’alarmes, de portes et de fenêtres armées et de vidéophones.

La maison de rêve n’est pas cadeau

 S’il ne coûte rien de rêver, la maison de rêve pour une résidence principale n’est pas cadeau. Elle a un coût et celui-ci serait en hausse selon les observations. En effet, il peut coûter très cher d’habiter une maison confortable et sécurisée en ville. En janvier 2017, les prix des maisons à Paris ont augmenté de 1%. Quant aux prix des petites surfaces, elles affichent une hausse de 1,2%. Les grandes surfaces ou les maisons familiales qui contiennent trois pièces coûtent 2,2% plus qu’en décembre 2016.

D’autres villes sont également concernées par cette hausse des prix. À Bordeaux, les prix ont augmenté de 2% depuis janvier et cette hausse pourrait atteindre 6,8% jusqu’à la fin de 2017. Les prix ont aussi grimpé à Strasbourg et Nantes de 1,5% et de 1,3% respectivement. D’autres villes comme Marseille, Nice, Montpellier et Toulouse ont enregistré une hausse d’en moyenne 0,5%. En revanche, deux villes font exception à cette tendance à la hausse. Il s’agit de Lyon et de Lille. Dans les régions lyonnaises, les prix des maisons ont chuté de 0,2% contre 0,7% à Lille depuis janvier 2017.

Selon les principaux acteurs du secteur immobilier, cette hausse de prix serait causée par un déséquilibre entre l’offre et la demande. En fait, la demande pour l’immobilier a grimpé ces dernières années. Cette situation est associée à l’amélioration des conditions de financement, ainsi qu’un coup de boost sur le marché du travail.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss