Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

L’histoire du Bitcoin

Bitcoin est passé d’une idée que certains ont traitée avec beaucoup d’enthousiasme à un atout d’une valeur grandissante remarquable. C’est une monnaie numérique, ou plutôt une crypto-monnaie dont il y en a beaucoup d’autres, et son prix a grimpé en flèche ces dernières semaines. Il y’a certes beaucoup de spéculations derrières cette cypto-monnaie, mais la question de base que beaucoup se posent est la suivante: le bitcoin est-il une monnaie conçue pour faciliter le commerce, ou s’agit-il d’une marchandise qui a une valeur intrinsèque, qui monte et descend en fonction de l’offre et de la demande ?

Une devise peut être traitée comme une marchandise, achetée et vendue pour profiter des fluctuations de sa valeur par rapport à d’autres devises et actifs. Mais son but premier est de faciliter les échanges au sein des sociétés et entre elles. Le mécanisme d’échange alternatif est le troc, dans lequel le prix d’une paire de chaussures est défini par rapport à une myriade d’autres articles uniques, du maïs aux livres et au-delà. Le problème, c’est qu’en l’absence d’une monnaie commune qui permette une évaluation commune et compréhensible de chaque article, le processus du commerce, de l’investissement à l’achat de denrées alimentaires, ralentit avec des conséquences majeures pour l’économie. Alternativement, une devise se présente avec une valeur d’échange séparée de sa valeur d’usage. Un exemple en est l’or, dont la valeur d’usage est quelque peu limitée, alors que sa valeur d’échange a été beaucoup plus élevée, fournissant une base stable pour le commerce.

La stabilité relative du prix de la monnaie est essentielle. S’il fluctue de façon féroce et constante, il devient alors un mécanisme de fixation des prix moins efficace pour les échanges. Les prix fluctuent toujours à la hausse et à la baisse, mais leur fluctuation ne peut pas être si grande que les acheteurs et les vendeurs hésitent à fixer les prix des biens et des services libellés dans cette monnaie, car celle-ci n’est plus une réserve de valeur fiable. Les monnaies ont parfois chuté en valeur, provoquant la paralysie économique et le chaos politique. Ils prennent rarement de la valeur du jour au lendemain.

Si le Bitcoin est aussi monté en fléche c’est aussi grâce à la prolifération de plateforme d’achat de Bitcoin qui ont vu le jour sur internet. Ces plateformes ont facilité grandement l’accès à cette monnaie numérique.

Le Bitcoin, la monnaie du futur ?

Nombreux sont ceux qui affirment que les monnaies contemporaines, qui ne sont pas adossées à une quantité fixe d’or, ne sont pas des réserves de valeur. Mais les devises sont soutenues par la mesure dans laquelle la possession de la devise vous permet d’entrer sur le marché de la nation qui émet cette devise et d’acheter des biens et des services à volonté. Elle est garantie par le fait que son prix est suffisamment stable, se déplaçant de quelques points de pourcentage par rapport à d’autres devises, et par le fait que le dollar américain peut être transformé en n’importe quel élément de l’économie américaine à volonté et transporté hors du pays. Le dollar est la monnaie de réserve du monde en partie parce que les États-Unis constituent environ un quart de l’économie mondiale. Le dollar donne donc accès au plus grand marché de biens et de services qui ont une valeur d’usage, et donc une valeur d’échange.

Bitcoin ne s’est pas comporté comme une monnaie. La récente montée en flèche de sa valeur crée d’énormes incertitudes. Par exemple, les commerçants devraient-ils reporter les ventes de biens et de services vendus par l’intermédiaire de bitcoin parce qu’ils pourraient recevoir un prix plus élevé pour le même nombre de bitcoins demain? Les acheteurs devraient-ils retarder leurs achats pour attendre que la valeur des bitcoins diminue? Les bitcoins, comme les monnaies traditionnelles, sont-ils divisibles en petites coupures pour tenir compte des variations de prix? Ce sont des questions qu’une monnaie saine ne pose pas à ses utilisateurs. Il y a des fluctuations de valeur, mais idéalement pas au point que tous les achats deviennent des paris.

Bitcoin s’est comporté comme une marchandise. Les valeurs des matières premières peuvent grimper – bien que ce ne soit généralement pas le cas – et si les matières premières peuvent être échangées, elles ne sont généralement pas utilisées comme monnaie. S’il s’agit bien d’une marchandise, la prochaine question à se poser est: quelle marchandise est-ce? Une marchandise est un objet avec une valeur d’usage. Cette valeur d’usage crée une valeur d’échange qui est modifiée par les attentes du marché. La valeur de Bitcoin est entièrement déterminée par les attentes du marché. La valeur du dollar est indiquée par rapport aux marchandises et aux autres devises. La valeur du bitcoin n’est définie que par rapport au dollar. Mais la clé est que le bitcoin en tant que marchandise n’ a qu’une valeur d’échange. Il ne représente aucun objet sous-jacent avec la valeur d’usage.

Évidemment, tout objet peut avoir de la valeur si d’autres sont prêts à l’acheter. Certains achats peuvent être effectués en bitcoins, mais étant donné la fluctuation horaire de sa valeur par rapport au dollar, il pourrait ne pas être prudent. Il est très difficile d’utiliser le bitcoin comme monnaie, car le prix des marchandises valorisées en bitcoin augmente actuellement de façon spectaculaire. C’est précisément cette hausse dramatique qui laisse entrevoir la possibilité d’un déclin. Beaucoup semblent avoir fait fortune dans le bitcoin. Ils vont bientôt commencer à prendre leurs profits, pour être stockés en dollars ou en biens immobiliers. Et le problème avec le bitcoin, à la différence de l’immobilier ou du tungstène, est qu’il n’ a pas de valeur intrinsèque au-delà de la confiance que lui portent ses fans.

Yacine K

Yacine K

Ingénieur Financier et spécialiste des investissements en produits complexes.
Je suis passionné par la finance et l'économie le jour, et par les technologies et les fintechs la nuit.
Yacine K

Les derniers articles par Yacine K (tout voir)

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss
Cette entrée a été publiée dans Forex. Sauvegarder le permalien.