Quel organisme de crédit choisir en 2018 ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Que ce soit pour la construction d’une maison principale ou l’achat d’un appartement, il est nécessaire de demander un crédit à la consommation à son banquier. À ce jour, il existe plusieurs types de prêts et crédits à la consommation. De ce fait, il sera difficile de faire le bon choix surtout pour les débutants. Voici les conseils à retenir pour trouver un organisme adapté à ses besoins.

Combien existe-t-il de crédits à la consommation en France ?

De manière générale, il est possible d’emprunter à une banque un montant compris entre 200 et 75 000 € en fonction de sa situation. On utilise les prêts à la consommation pour financer un projet dans l’hypothèse où on ne dispose pas d’un capital suffisant. Il y a ce que l’on appelle le crédit affecté permettant à une personne de couvrir une dépense liée à des travaux. Il est aussi possible d’acheter une voiture avec un faible apport grâce à un prêt automobile. Les chiffres publiés par l’Association française des sociétés financières (ASF) montrent que la Location avec Option d’Achat ou LOA a progressé de 25 % au premier trimestre 2017.

Quand on ne sait pas encore ce que l’on veut faire de la somme d’argent empruntée à la banque, il faut se tourner vers le prêt ou crédit personnel sans justificatif. Certes, on n’entend pas beaucoup parler de ce type de crédit à la consommation, mais sa production reste stable ces dernières années. Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde en 2010, de plus en plus d’investisseurs s’intéressent à l’utilisation du crédit renouvelable. Selon les spécialistes du crédit à la consommation, ce mode de financement permet de lutter contre le surendettement des ménages français. Le souscripteur peut emprunter à tout moment et utiliser le montant comme bon lui semble.

Autrement dit, ce prêt peut servir à financer tous types de dépenses (besoins réels) sans justificatifs d’utilisation. Cependant, le dernier bulletin de la Banque de France montre que les encours du crédit « revolving » continuent de baisser depuis plusieurs années.

Ce qu’il faut savoir avant de souscrire à un crédit à la consommation

Il est important de se familiariser au fonctionnement du prêt à la consommation avant la ratification du contrat. De ce fait, le souscripteur doit tenir compte du capital, des intérêts ainsi que des frais divers. Il doit également vérifier sa capacité de remboursement avant de se jeter à l’eau. Dans tous les cas, les organismes de crédit doivent se pencher sur la solvabilité de son client avant de lui accorder la somme demandée. Il est conseillé de se tourner vers les établissements financiers fiables qui respectent la réglementation en vigueur.

Il faut donc éviter de se souscrire à un organisme de prêts sur un site qu’on ne connaît pas, ils n’hésiteront pas à proposer des offres frauduleuses de crédit. Pour obtenir les renseignements nécessaires à savoir concernant le crédit qui l’intéresse, le souscripteur doit recevoir une fiche d’information standardisée de la part de l’organisme prêteur. Il sera alors plus facile de comparer les différents crédits proposés par les autres établissements financiers.

Organisme de crédit : Bien réfléchir avant de signer le contrat

En tout cas, il est possible de vérifier les caractéristiques du prêt à la consommation en consultant les caractéristiques essentielles du crédit en haut de la feuille (contrat). Il saura ainsi s’il s’agit d’un crédit affecté ou d’un prêt renouvelable. Normalement, le montant du prêt et celui des échéances ainsi que la durée des remboursements doivent être affichés sur ce contrat. L’organisme prêteur doit également informer son client sur le taux du crédit en TAEG (taux annuel effectif global) dans le contrat. Il est à noter qu’un souscripteur peut revenir sur son engagement, sans motifs, car il bénéficie d’un droit de rétractation d’un crédit à la consommation de 14 jours.

Il suffit pour cela de remplir le bordereau spécifique du contrat avant de l’envoyer à l’organisme de prêts, il doit être expédié en recommandé avec accusé de réception. En ce qui concerne le rachat de crédits, il est possible d’alléger ses mensualités en sélectionnant le meilleur établissement financier. Ensuite, il suffit de disposer une demande auprès du prêteur de son choix. C’est d’ailleurs une solution adaptée aux besoins des ménages très endettés. Ainsi, ils n’auront plus peur de passer devant la commission de surendettement de la Banque de France.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss