Investir dans un bien immobilier ou dans des parts de SCPI en nue-propriété : pourquoi et comment ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Il existe plusieurs façons d’investir en immobilier en nue-propriété. Cela peut se faire directement dans un appartement (immobilier résidentiel direct) ou indirectement en investissant dans des parts de SCPI (immobilier d’entreprise indirect). Dans tous les cas, l’objectif est de maximiser le rendement de son placement (immobilier) en minimisant le prix d’acquisition et tout en évitant une lourde fiscalité. Quels sont les avantages de l’investissement en nue-propriété ?

L’intérêt d’investir dans des parts de SCPI ou dans un immobilier en nue-propriété

L’intérêt d’investir dans des parts de SCPI ou dans un immobilier en nue-propriété

Devenir le plein propriétaire du bien à l’issue du démembrement

L’acquisition des parts de SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) en démembrement de propriété est une solution d’investissement privilégiée par les épargnants. Elle permet en effet de se constituer un patrimoine immobilier tout en optimisant le rendement de son investissement. En général, le nu-propriétaire pourra agrandir son patrimoine au fil du temps et deviendra le plein propriétaire à l’issue du démembrement. En revanche, ce dernier ne pourra pas percevoir les fruits (loyers) de l’exploitation du bien jusqu’à la fin du démembrement de propriété. Seul le titulaire de l’usufruit peut percevoir les loyers tirés de la location du bien. En ce qui concerne la revalorisation de la nue-propriété, le prix de l’usufruit sera déterminé en fonction de la durée du démembrement de propriété. Enfin, le prix de la nue-propriété ou la valeur du bien à percevoir à la fin de l’opération dépendra également de la durée du démembrement.

Se positionner sur les marchés de l’immobilier professionnel en Europe

Il est envisageable d’acheter des parts de SCPI en démembrement de propriété. En tout cas, il convient de choisir une SCPI rentable pour espérer tirer un maximum de profit de cet investissement. Il faut retenir que la performance d’une SCPI dépend énormément de la qualité de son gestionnaire. Bien entendu, les SCPI européennes comme la SCPI Corum Origin doivent être privilégiées, car celles-ci laissent la possibilité de se positionner sur les marchés de l’immobilier d’entreprise de certains pays européens (Allemagne, Espagne, Portugal, etc.). Bien entendu, il ne faut pas oublier de consulter un comparateur de SCPI en ligne pour faire le meilleur choix.

Se positionner sur les marchés de l’immobilier professionnel en Europe

Bénéficier d’une fiscalité adoucie

Cerise sur le gâteau, la nue-propriété n’est pas soumise à l’IFI (Impôt sur la fortune immobilière) qui est en vigueur depuis le 1er janvier 2018. Étant donné que c’est l’usufruitier qui a le droit de percevoir les loyers issus de la location, il sera malheureusement assujetti à l’IFI jusqu’à la fin du démembrement de propriété. Il faut retenir que les dividendes distribués par les sociétés de gestion des SCPI sont considérés comme des revenus fonciers. En clair, détenir la nue-propriété d’un bien ou des parts d’une SCPI permet d’échapper à l’IFI. D’un point de vue concret, il est conseillé d’investir dans un bien immobilier en nue-propriété à crédit afin d’optimiser la fiscalité de son investissement locatif. Pour ce faire, l’acquéreur n’aura qu’à déduire de ses revenus fonciers les intérêts d’emprunt. Il faut toutefois retenir que ce mode de financement n’est pas envisageable pour ceux qui ont opté pour l’achat de parts de SCPI de rendement en nue-propriété.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss