Comment ouvrir un compte bancaire en ligne ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

L’ouverture d’un compte bancaire en ligne n’est pas un processus complexe. N’importe qui peut le faire si les étapes indiquées dans cet article sont suivies à la lettre.

Comment ouvrir un compte bancaire en ligne ?

Étape 1 : Vérification des conditions d’éligibilité appliquées par la banque

La procédure à suivre pour l’ouverture d’un compte bancaire auprès des banques en ligne connues en France est plus ou moins la même. D’abord, il faut satisfaire à certaines conditions, notamment les conditions administratives et les conditions de revenus. Concrètement, les conditions administratives sont purement juridiques. Par exemple, la personne doit être majeure (il existe pourtant des offres dédiées aux mineurs non émancipés) ; être fiscalement domiciliée en France, ne pas être «fichée» c’est-à-dire ne pas figurer dans la liste des clients à risque (certaines plateformes bancaires acceptent quand même les clients fichés) ; avoir un Smartphone et un adresse e-mail valide ; s’inscrire en tant que particulier (il existe des offres spécialement dédiées aux professionnels bien que les banques en ligne n’aient pas encore lancé des comptes ouverts au nom d’une entreprise).

En ce qui concerne les conditions de revenus, chaque banque a ses propres formules. Par exemple, chez BforBank, tout nouveau client souhaitant ouvrir un compte et être titulaire d’une carte bancaire Visa Classic doit justifier de 1200 euros de revenus nets par mois tout en réalisant au moins 3 opérations de paiement par trimestre. Si cette condition n’est pas respectée, le compte est facturé 6 euros tous les trois mois. Chez Monabanq par contre, il n’y a pas de condition de ressources. Autrement dit, le compte avec Visa Classic est accessible à seulement 2 euros par mois chez cette enseigne (6 euros pour la carte Visa Premier dont le plafond de paiement/de retrait est plus élevé et les services plus complets). Par ailleurs, si les revenus d’un nouveau client potentiel ne sont pas suffisants pour accéder à telle ou telle offre, les banques proposent d’autres alternatives, notamment la réalisation d’un apport dans l’un de leurs produits phares (assurance vie, livret épargne, compte courant…).

Étape 2 : Remplissage du formulaire d’inscription en ligne

Une fois les conditions d’éligibilité correspondant à sa situation personnelle du futur client bien vérifiées, vient ensuite l’étape de remplissage du formulaire en ligne. En fait, c’est l’une des étapes les plus importantes pour créer un compte bancaire en ligne. Le formulaire numérique contient quelques cases à remplir ; à savoir le nom, le prénom, la date de naissance, le domicile, l’adresse email, ainsi que les coordonnées téléphoniques du demandeur. Ces informations entrent en jeu dans la validation du dossier par la banque en question. Par ailleurs, une partie consacrée aux renseignements professionnels s’affiche aussi sur le formulaire et elle doit être remplie avec exactitude et précision. Cette partie concerne le niveau de revenu du demandeur, la structure globale de son patrimoine et de la nature de son contrat de travail (ou de l’activité qu’il exploite s’il n’est pas salarié).

Avant de valider toutes les renseignements inscrits sur le portail web et finaliser son dossier, il faut donner son acceptation pour l’établissement d’une convention d’ouverture de compte. Cet accord récapitule toutes les informations relatives au fonctionnement du compte bancaire à créer ; notamment en en ce qui concerne les moyens de paiements, les tarifs, et la gestion des éventuels incidents bancaires. Puis, il faut procéder à la signature électronique de la demande d’admission. À noter que certaines banques, comme Boursorama et Fortuneo, demandent l’indication d’un «code opération», ceci afin de permettre à leurs clients de profiter des offres de bienvenue. Cela dit, pour ne pas prendre le risque de passer à côté d’un tel bonus, ce code doit être inscrit dans le champ approprié.

Étape 3 : Envoi des pièces justificatives

Pour que la demande d’ouverture d’un compte bancaire en ligne se fasse dans les règles, l’envoi des pièces justificatives constitue une étape cruciale et incontournable.  Généralement, les banques en ligne exigent toutes les mêmes documents, sauf celles proposant des produits plus hautes gammes qui demandent parfois quelques pièces supplémentaires. En ce qui concerne les modalités d’envoi, le demandeur dispose de deux choix : soit il procède à un envoi en version numérique via un espace protégé conçu par la banque selon un lien envoyé par mail ; soit il envoie toutes les pièces par courriel électronique avec accusé de réception. Mais de préférence, il vaut mieux opter pour le premier mode d’envoi, c’est plus sûr et plus pratique.

En tout cas, voici la liste des documents à envoyer pour ouvrir un compte bancaire en ligne :

  • des pièces d’identité (carte identité, passeport, titre de séjour) ;
  • un justificatif de domicile (au choix) dont la facture fournisseur internet, la facture d’eau, d’électricité ou de gaz, l’attestation d’assurance pour habitat, la facture téléphonique, l’avis de taxe foncière ;
  • un justificatif de revenus dont les trois dernières fiches de paie et le dernier avis d’imposition ;
  • un support de signature électronique ;
  • et le cas échéant, un RIB domicilié au sein de l’Union européenne et libellé au nom du demandeur.

Étape 4 : Phase d’activation du compte

La phase d’activation du compte et de la carte bancaire passe avant tout par la confirmation de l’acceptation du dossier par la banque. Elle a lieu juste quelques jours après l’envoi de celui-ci. La notification se fait soit par sms soit par email. Ainsi, une réponse favorable est interprétée par la réception du code d’accès et du mot de passe pour permettre au futur client d’accéder à son espace personnel. C’est à partir de ces données qu’il obtient son nouveau RIB pour lui permettre d’effectuer le versement minimum obligatoire. À ce propos d’ailleurs, le montant du versement initial demandé par les banques en ligne varie de 150 à 300 euros, une somme qui reste disponible car créditée au compte nouvellement créé.

En tout cas, rien n’empêche le titulaire du compte de verser une somme plus conséquente vu qu’il n’y a aucun frais de retrait du moment que les opérations se fassent dans le cadre du réseau de paiement de la banque et de ses partenaires. Donc, dès que le virement soit parvenu dans le compte bancaire, son détenteur reçoit par courrier sa carte bancaire. Bien entendu, celle-ci peut être immédiatement activée et être opérationnelle selon la politique de l’enseigne choisie.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss