Louer son appartement

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Pour rentabiliser au plus vite un investissement locatif, la mise en location de l’appartement doit se faire dans les règles de l’art. Le but est de tabler sur des revenus locatifs maximaux tout en sécurisant le patrimoine.

Location d’un appartement  : Les conditions essentielles

Avant de se lancer dans la mise en location d’un appartement, le propriétaire doit d’abord s’assurer que le logement soit conforme aux normes de décences prévues par l’article 6 de la loi du 6 juillet 1989 (la surface habitable doit être supérieure ou égale à 9 m², les installations de gaz et d’électricité doivent être bien fiables et la qualité des équipements tels que les sanitaires et le système d’éclairage doit garantir le confort du locataire). Dans cette optique, des diagnostics doivent être préalablement effectués afin d’établir un dossier de diagnostic technique (DDT).

Location d’un appartement Les conditions essentielles

Ce dossier est à annexer au contrat de bail. Compte tenu de la qualité et de l’emplacement de l’appartement avec toutes ses particularités, le propriétaire peut fixer son loyer. Il serait préférable d’analyser les tarifs en vigueur sur le marché local afin de s’assurer que le loyer proposé soit raisonnable comparé à celui des concurrents. Pour cela, il suffit de consulter les plateformes dédiées à la location d’immeuble.

Néanmoins, les dispositions du décret n° 2018-549 du 28 juin 2018 stipulent que les logements situés dans les grands bassins d’emplois tels que Paris, Lille sont soumis à l’encadrement de loyers. S’il s’agit d’un appartement neuf, le dispositif Pinel permet à leurs propriétaires de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 21%, mais à condition qu’ils s’engagent à mettre leurs biens en location pendant 12 ans.

Les autres astuces infaillibles pour une location efficace et sécurisée

Une fois l’appartement bien préparé, vient ensuite la publication de l’annonce. Elle doit être la plus précise et la plus exhaustive possible tout en mettant en valeur les atouts du logement. D’ailleurs, la plupart des propriétaires n’hésitent pas à recourir aux savoir-faire d’une agence immobilière pour accélérer le processus. En outre, le choix du locataire doit reposer sur des critères objectifs pour garantir sa solvabilité. Pour cela, ce dernier doit fournir des documents tels que ses trois derniers bulletins de salaire, son avis d’imposition, un acte déclaratif de sa situation professionnelle (contrat en CDI), etc. Il ne faut pas oublier que le seul fait de louer son appartement requiert une vigilance permanente. Il faut avant tout penser à demander au locataire un dépôt de garantie pour préserver le bien de toute sorte de dégradation et surtout pour éviter les impayés de loyer.

Cette demande est valable si le propriétaire n’a pas déjà contracté une assurance. Le montant du dépôt est limité à 1 mois de loyer hors charges. Enfin, après que le propriétaire ait choisi le locataire, il doit dresser un contrat-type pour officialiser le bail. Ce contrat doit indiquer au moins les éléments suivants : la désignation des parties, le montant du loyer, les modalités de révision annuelle, la liste des équipements disponibles, etc…

Pour en savoir plus, visitez : http://www.appartement-a-louer.site

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss