Les produits financiers les plus courants

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

En quête d’un produit financier fiable ? Il existe de nombreux instruments financiers rentables sur le court, le moyen et le long terme. Le choix se fait en fonction des objectifs patrimoniaux. Voici quelques produits financiers offrant de meilleurs alternatifs.

Les actions, le principal instrument financier

Les actions sont au premier rang des produits financiers les plus utilisés. Mais que sont-elles au juste ? Ce sont des titres de propriété ou une fraction du capital de l’entreprise qui procurent au bénéficiaire certains droits. Le détenteur possède notamment le droit de vote concernant la gestion de l’entreprise, le droit d’information, de souscription dans de nouvelles actions, et de transmission de ses parts. Celui-ci reçoit aussi des bénéfices ou « dividendes », correspondant à sa participation. Il faut ajouter qu’au cas où la société en question venait à faire faillite, l’actionnaire perd une partie de son investissement.

En général, il y a deux manières d’acquérir les actions. La première est d’en acheter. La deuxième est d’en recevoir par succession. Dans le cas d’un achat, il faut privilégier les entreprises intéressantes indiquées par certains sites spécialisés. L’indicateur financier d’une société est aussi une piste à voir de près avant l’acquisition d’une action.

Les obligations, un produit très prisé par les investisseurs

Pour financer leurs projets, les entrepreneurs ou les gouvernements ont parfois un besoin financier immense. Emprunter à une banque n’est donc plus suffisant. C’est là qu’intervient la notion d’obligation. Certaines sociétés émettent des obligations sur les marchés financiers. Celles-ci constituent des titres de créances négociables. En en achetant un, le porteur ou créancier prête de l’argent à un organisme. Il est remboursé à la date d’échéance. Outre cela, il jouit d’un taux d’intérêt fixe ou variable, désigné par le terme « coupon ».

En réalité, différents types d’obligations sont disponibles : les obligations à taux fixe, variable, à coupon unique, et convertible en action. Quant à la durée, elle correspond à la durée de l’emprunt. Les emprunts d’État peuvent s’étendre à plusieurs décennies. Si l’on souhaite acheter des obligations, il faut privilégier celles dont les taux d’intérêt sont peu élevés. Il faut garder en tête qu’en cas de défaillance de l’organisme émetteur, il y a un risque de non-remboursement de créance à l’échéance. Comme tous types d’investissements, cette solution comporte donc aussi bien des avantages que des risques.

L’assurance retraite, une forme d’investissement très répandue

L’assurance retraite est, elle aussi, un produit financier. C’est une forme d’épargne ou de prévoyance qui a pour objectif de cotiser pour économiser pour l’avenir. Tous les mois, le souscripteur a l’obligation de verser une somme d’argent. En contrepartie, lorsqu’il arrive à sa retraite, un certain montant d’argent lui est versé. Ce système est très recommandé afin de booster ses revenus qui diminuent considérablement une fois qu’on est à la retraite.

Le placement dans l’immobilier nu, dans le neuf, en nue-propriété, l’épargne réglementée, l’assurance-vie, le crowdfunding, et les actifs tangibles sont tous autant de produits financiers à suivre de près. Ils offrent chacun d’excellents rendements.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss