5 investissements déraisonnables que même des personnes intelligentes font

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Investir est suffisamment ardu. Il ne faut pas rendre la tâche plus difficile qu’elle ne l’est déjà en faisant des choix irréfléchis pour ne pas dire insensés. Vous trouverez ci-dessous la liste des 5 investissements les plus aberrants que même les personnes intelligentes font.

1-   Investissement que vous ne pouvez pas vous permettre

Une gestion avisée de son argent est un processus à suivre pas à pas. Deux des points les plus importants à considérer avant d’investir sont de déterminer son profil de risque et de se constituer une épargne d’urgence qui pourrait servir pour tout événement inattendu de la vie courante (par exemple avoir mis de côté pour continuer à vivre convenablement pendant 3 à 4 mois en cas de perte soudaine d’un emploi, accident de la vie courante, etc …).

Un troisième point que l’on pourrait citer est de celui de ne jamais dépasser un taux d’endettement supérieur à 30% de ses revenus. Sauf cas exceptionnel, ou revenus largement supérieurs à la moyenne. Une exception notable à cette règle est le fait d’épargner régulièrement dans une assurance-vie en fond euro, et de s’assurer que l’argent épargné au sein de votre assurance-vie peut être rapidement mis à disposition.

En fait l’assurance-vie est le bon plan pour déroger à toutes ces règles. Non seulement cela vous permet d’épargner régulièrement et donc de se créer un patrimoine sur le long terme, mais en plus de mettre de l’argent de côté pour tout événement de la vie.

Si vous avez des dettes qui criblent la règle des 30% de vos revenus, alors il faut d’abord vous débarrasser de ces dettes avant même de considérer d’investir.

2-   Faire des investissements que vous ne maîtrisez pas

Peter Lynch est considéré comme l’un des plus grands investisseurs en actions des temps modernes tout comme Warren Buffet. Il a été à la tête d’un très grand fonds américain : Fidelity Magellan, avec des rendements annuels atteignant les 30%. Ce qui est assez impressionnant.

Il a écrit plusieurs livres pour partager son savoir et ses méthodes d’investissements. Dans l’un de ses conseils, il avance que si vous ne pouvez pas expliquer un investissement auquel vous pensez à un enfant de 11 ans, alors vous ne maitrisez pas suffisamment le sujet pour y placer votre argent durement gagné.

Si vous pensez investir dans une action unique, vous devriez être capable d’expliquer ce que l’entreprise fait exactement, quels sont ses principaux concurrents, quels sont ses revenus, quels sont les estimations de croissance et pourquoi vous pensez qu’elle mérite votre investissement. Si vous investissez dans un fonds de placements ou un fonds d’investissement, vous devriez être capable d’expliquer sa stratégie d’investissement ainsi que les sous-jacents ou secteurs choisis par ces derniers. Et vous devriez être capable d’expliquer tout cela à un collégien.

En effet, un investissement intelligent est souvent un investissement qui tombe sous le bon sens de tout un chacun.

3-   Faire des investissements qui ne correspondent pas à son horizon d’investissement ou à son tempérament

Il est préférable de considérer l’ensemble de votre argent investi comme un unique portefeuille, quels que soient tous vos choix d’investissement. Cela veut dire que si vous possédez, 10 000 € dans un PEA, 20 000€ dans une assurance-vie  et 100 000 en immobilier (SCPI par exemple), alors vous détenez un portefeuille financier de 130 000€. Les types d’investissements spécifiques que vous détenez dans chacun d’entre eux devraient être basés sur une allocation qui respecte votre horizon d’investissement (typiquement, un horizon d’investissement peut correspondre au temps restant avant votre retraire, ou au temps restant avant le financement d’un projet) et votre tempérament, plus souvent appelé profil de risque.

4-   Faire des investissements qui promettent l’Eldorado

Mentionner le nom de Bernard Madoff devrait vous mettre sur la piste sur ce genre d’investissements « boite noire » avec de bons rendements. Des investissements à la Madoff se basant sur un système de Ponzi, c’est-à-dire un système qui rémunère les investissements des clients grâce aux fonds apportés par de nouveaux clients, sont découverts tous les mois. Apparemment beaucoup d’investisseurs crédules et peu regardants sur leurs investissements sont attirés par ces placements trop bons pour être vrais.

A chaque fois que vous entendrez, « implacable », « insubmersible » ou « rendement garanti », vous devriez réfléchir à deux fois avant de faire cet investissement.

5-   Ne pas faire des investissements que vous ne pouvez vous permettre

L’un des meilleurs ingrédients d’un bon investissement c’est le temps. Le meilleur moment pour commencer à investir est le début de sa carrière, plus on commence jeune mieux c’est.

Le temps est ce qui permet de profiter de l’intérêt composé. En clair, l’intérêt composé fait référence au fait que les intérêts eux-mêmes permettent de générer des intérêts une fois acquis.

Prenons un exemple concret. Thomas a compris qu’il ne fallait pas attendre pour investir, et que même une petite somme épargnée tous les mois permettait de se créer un très bon patrimoine. Thomas investit 200€ par mois, et a commencé à l’âge de 20 ans.  Il garde ce rythme-là pendant 50 ans. Son épargne lui génère un rendement de 7% par an. Après 10 ans, Thomas aura investi 24 000€ et gagné 10 617€ en intérêts. Super, mais rien de spectaculaire.

Continuons. Après 50 ans, Thomas aura investi 120 000€, c’est déjà impressionnant le montant que l’on peut mettre de côté sur le long terme. Mais il gagne plus de 970 000€ en intérêt. Wow ! Ses 120 000€ se sont transformés en plus d’1 million d’euros !

C’est ce qui arrive lorsqu’on donne le temps aux intérêts composés de travailler. Si Thomas avait commencé à investir moins jeune, son épargne aurait moins fructifié. Ce qu’il faut retenir, c’est que plus on commence tôt à investir une partie de sa paye, moins le montant investi tous les mois n’est pas exubérant.

Comment avoir un vrai plan financier ?

Il y’a une infinité d’objectifs financiers que vous pouvez vous fixer à atteindre. Certains peuvent être très court terme « Je veux économiser pour mes prochaines vacances ». D’autres peuvent prendre un peu plus de temps : « Je veux rembourser mon prêt étudiant d’ici à la fin de l’année ». Enfin, certains autres demandent une bonne planification, et parfois quelques efforts : « Je veux me créer un patrimoine de plus de 2 millions d’euros d’ici 35 ans ».

Pour mettre en avant l’un de ses objectifs, il faut en prendre la décision la planifier convenablement selon son horizon d’investissement, et surtout trouver le bon véhicule d’investissement. C’est-à-dire le bon plan investissement qui correspond le mieux à ses objectifs.

Pourtant, nombres d’investisseurs se tournent toujours vers les mêmes types d’investissements, encore et encore :

  • Livret A
  • Assurance Vie en fonds euros
  • Actions du CAC 40
  • Achat immobilier locatif.
  • … et pleins d’autres

Ces investissements ne sont pas mauvais, et font parfois parti, selon la situation de chacun, des meilleurs choix à prendre. Pourtant, on a souvent la sensation que la charrue est mise avant les bœufs. Que les choix d’investissements sont faits avant de se fixer un objectif précis. Pourquoi ?

Nous pensons que cela est dû à plusieurs choses.

Premièrement,  il y’a quelque chose de culturel et d’humain dans les choix que font les épargnants. Lorsque ces derniers entendent que la majorité des français investissent dans tels types d’actifs, par mimétisme et par défaut ils veulent s’y diriger aussi, sans forcément y avoir beaucoup réfléchi.

Deuxièmement, les conseillers de banques, proposent naturellement ces types de placements. Sans approfondir, parfois sans même les connaître ! La clientèle des banques signe en faisant aveuglement confiance, sans avoir eu à planifier ou à avoir pris le temps de trouver ce qui correspond vraiment à la situation particulière de chacun.

Troisièmement, beaucoup d’épargnants, par manque de convictions ou par manque de temps, ne portent que peu d’intérêt à l’épargne et à l’investissement et font donc le choix arbitraire qui est celui proposé par défaut.

Tout ceux-ci, vous y conviendrait, ne peut mener à une gestion financière sereine et calculée. Son épargne, sa situation financière, court et long terme, sont beaucoup trop importantes pour ne pas y porter l’attention qu’il leur faut.

C’est pour justement mieux vous guider à faire les meilleurs choix possible que nous avons mis en place finances-et-patrimoine.fr. Notre challenge étant de faire connaitre les bons plans investissement. Bien sûr il faudra sélectionner celui qui correspond à sa situation et à ses objectifs. Mais nous nous assurons de trouver les meilleurs plans dans chaque domaine, nous lions ensuite des partenariats avec les acteurs du marché qui sont les plus compétents dans leur domaine.

——

Pour conclure

Il est facile de réduire les investissements gagnants à spéculation offensive, à des jeux de paris et de prise de risques, qui capturent au bon moment la hausse des marchés. En réalité, il s’agit plus d’un jeu défensif, d’éviter les plus grosses erreurs telles qu’énoncées plus haut, de prendre les meilleures décisions et de choisir les meilleurs plans investissement.

Finance-et-Patrimoine s’est justement donné pour objectif de sélectionner les meilleurs investissements de chaque secteur, et de vous guider avec les meilleurs partenaires spécialisés vers des investissements qui répondent à vos attentes.

Yacine K

Yacine K

Ingénieur Financier et spécialiste des investissements en produits complexes.
Je suis passionné par la finance et l'économie le jour, et par les technologies et les fintechs la nuit.
Yacine K

Les derniers articles par Yacine K (tout voir)

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss