Investir en actions : Est-ce un bon plan ? – L’alternative des produits structurés

investir actions produits structurés

Le marché des actions

Investir sur le marché des actions est probablement le premier investissement auquel on pense quand on souhaite investir en bourse. C’est en effet le plus populaire et le plus connu des marchés financiers.

Le principe est simple, il s’agit d’échanger sur les grandes places boursières des titres émis par des sociétés cotées. Le détenteur de ces titres perçoit des dividendes en fonction des résultats financiers de ces sociétés et du prorata des titres détenus.

La plupart des investisseurs suivent les cours des actions dans un objectif de spéculation. Ils achètent et re-vendent donc leurs titres en fonction de fluctuations parfois très rapides – certaines opérations dites à haute fréquence sont automatisées et interviennent à la microseconde près (THF ou HFT, de l’anglais high frequency trading). Ils espèrent ainsi générer une plus-value qu’ils peuvent choisir de réinvestir dans de nouveaux placements.

Si le marché des actions a la réputation d’être la voie la plus aisée pour un enrichissement rapide, il faut mesurer que les risques y sont aussi plus grands : la perte de son capital initial est possible en peu de temps.  Il n’est donc pas conseillé de placer toutes ces économies de cette façon.

Comment est organisé le marché des actions ?

Le marché des actions s’organise en plusieurs sous-catégories.

Le Premier marché est dit marché au comptant, il réunit les sociétés les plus importantes. Conditions pour y être représentées pour ces dernières : elles doivent publier leurs 3 exercices comptables précédents et disposer d’un chiffre d’affaire supérieur à 75 millions d’euros. De plus, elles doivent ouvrir au moins 25 % de leur capital au public.

Le second marché réunit des sociétés de taille moyenne. La part de leur capital qui doit être ouverte au public est limitée à 10 % et elles n’ont l’obligation de présenter que leurs deux précédents exercices comptables. Le nouveau marché regroupe les jeunes sociétés dont le potentiel est évalué comme intéressant. Le marché libre OTC (Over The Counter) en dernier lieu est régi par le marché Euronext. Pour y avoir accès, les sociétés doivent juste publier leurs deux derniers exercices comptables ainsi que leurs statuts.

Comment investir en bourse ?

Il existe une instabilité relativement forte du marché des actions et il est important de diversifier ses investissements pour éviter les déconvenues.

Chacun a un rapport différent au risque. Ainsi, selon votre « sensibilité », la part de votre patrimoine que vous dédierez à ce type de placement sera différente.

Par ailleurs, on doit chercher à l’intérieur d’un portefeuille d’actions à diversifier ses acquisitions de sorte à ne pas être trop exposé en cas de chute d’une des valeurs.

Enfin, le suivi très régulier des cours est essentiel. Pour cela, soit l’investisseur trade directement sur le marché, ce qui est possible à travers un certain nombre de courtiers qui vous accompagnent dans cette gestion et peuvent pour certains vous proposer des solutions entièrement en ligne. Dans le premier cas (si vous tradez directement), il est conseillé de lire régulièrement l’actualité pour se renseigner sur le contexte économique et sur l’évolution des cours. Il est recommandé également de prendre connaissance des informations financières publiées par les entreprises. Pour vous éviter ce travail fastidieux, il est possible également de passer par des Plans d’Epargne en Actions (PEA), souvent proposés par les banques traditionnelles, mais également par d’autres acteurs du secteur bancaire comme les banques en ligne et les compagnies d’assurance.

Si les gains espérés sont plus importants dans le cas d’un investissement en direct, il est néanmoins utile d’envisager le Plan d’Epargne en Actions. Vous déléguez ainsi la gestion à la banque qui choisit pour vous la meilleure stratégie. D’ailleurs, toutes les actions ne sont pas éligibles au PEA. On est donc dans une solution intermédiaire : là encore, les plus-values attendues sont moindres, les risques sont eux aussi a priori plus limités.

Quels sont les avantages et les inconvénients du marché des actions ?

En tant qu’investisseur, vous vous demanderez probablement pourquoi investir dans le marché des actions : vous voudrez en connaître les atouts et mesurer les risques. Nous les avons listés pour vous.

Les inconvénients du marché des actions sont les suivants :

  1. La volatilité : les cours ne cessent de changer. Même si on peut parfois repérer des tendances se dégager dans le moyen / long terme, tout peut basculer en peu de temps. Cela demande une vigilance de tous les instants pour ceux qui tradent au quotidien.
  2. Des droits de propriété limités : d’abord les actionnaires sont généralement minoritaires, ce qui ne leur permet pas d’influencer la politique de l’entreprise dont ils possèdent des actions. De plus, en cas de difficultés financières, la société rembourse d’abord ses créanciers. Les actionnaires sont les derniers à être payés.
  3. Des informations partielles : à la différence d’autres types d’investisseurs, les actionnaires ne savent en général que peu de choses des sociétés cotées.

Les principaux avantages du marché des actions sont les suivants :

  1. La liquidité : les évolutions récentes avec la Loi Sapin en matière d’assurance-vie devrait rendre plus attractif le marché des actions en la matière.
  2. La fiscalité : dans le cas d’un PEA par exemple, la fiscalité s’applique à un taux réduit.
  3. La rentabilité : seuls les marchés tels que celui des actions peuvent être aussi rentables. En effet, les rentabilités supérieures à 8% sont rares en dehors de ce type de placement. Attention néanmoins : ce n’est jamais une garantie de recevoir des rendements aussi significatifs et cela dépendra de la qualité des choix de placements.

Pour optimiser ce type d’investissements, pour des personnes ayant un profil moyennement risqué, une partie du portefeuille peut être investie autrement sur des produits structurés. Ce sont des produits qui comprennent une partie investie en bourse, dont le rendement est lié à celui d’un actif sous-jacent et une partie « fixe », investie différemment, et pour laquelle il n’y a pas de risque de perte en capital.

Zoom sur les produits structurés

Les produits structurés à eux seuls regroupent les caractéristiques de plusieurs instruments financiers. De ce fait, il existe trois catégories de produits structurés en fonction du profil de risque des investisseurs :

  1.     Les produits qui garantissent le capital et donnent de la performance d’un sous-jacent (pour des personnes s’exposant aux variations du marché sans pour autant être directement impactées)
  2.     Les produits qui améliorent le rendement (pour des personnes recherchant des revenus récurrents)
  3.     Les produits à capital garanti(garantie totale du montant du capital investi)
  4.     Les produits à capital protégé (garantie partielle du montant du capital investi)

Comment fonctionnent les produits structurés

Les produits structurés sont créés en combinant des supports du marché monétaire (type obligation, etc.) et des produits dérivés dont le rendement dépend de l’actif sous jacent.

A l’échéance prévue, l’investisseur percevra en fonction du type de produit auquel il a souscrit, soit le montant total ou partiel de son capital, soit le montant du capital investi majoré du rendement de l’actif sous jacent.

Les avantages des produits structurés

Les produits structurés présentent un large éventail d’avantages. En effet, ils offrent un accès à de nouvelles classes d’actifs, à des indices plus larges et donc permettent d’effectuer une diversification des actifs détenus.

Ils constituent une alternative aux supports en fonds euros des contrats d’assurance vie classiques et aux supports d’investissements financiers traditionnels souvent plus risqués.

Les produits structurés sont avant tout un support clair en termes de risque et de rendement, transparence assurée par le cadre réglementaire les entourant. Cela permet d’ailleurs aux investisseurs, de savoir dès la souscription, à quel(s) risque(s) ils s‘exposent, l’échéance et le rendement qu’ils peuvent espérer.

Le plus gros avantage de ces produits réside sans conteste dans le fait qu’ils permettent d’assurer un couple rendement/risque adapté au profil de l’investisseur.

Pourquoi les produits structurés sont ils un bon plan pour investir en actions ?

Les produits structurés permettent d’amoindrir les chocs résultant des fluctuations des marchés financiers que pourrait subir l’investisseur.

Dans un environnement instable et volatile il est beaucoup plus conseillé d’apporter une certaine garantie, aux investissements.

Les perspectives de croissance et de bénéfices ainsi que les différentes opportunités d’investissements qui se présentent sur le marché sont autant d’éléments qui favorisent l’investissement via des produits structurés. Il convient toutefois, de procéder à une bonne sélection de sous jacents de ces produits car le rendement peut s’avérer être très intéressant.

Pour cela, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller en gestion de patrimoine.

Produits structurés et assurance vie

Les produits structurés peuvent être souscrits via un contrat d’assurance vie, notamment un contrat multisupports.

Votre conseiller reste votre interlocuteur, n’hésitez donc pas à vous rapprocher de lui afin de mieux vous informer sur les contrats qui permettent d’investir sur ce type de supports.