Immobilier 2018 : un fort enthousiasme de la part la génération Millennials

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

L’année 2018 s’annonce prometteuse pour le marché immobilier grâce à l’enthousiasme porté par la nouvelle génération des Millenials. D’après l’étude réalisée par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com, les Millennials représentent environ 40 % des futurs acheteurs. Ils ambitionnent de tirer profit des taux d’intérêt bas dans le but d’améliorer leur situation financière.

Les acquéreurs potentiels plus nombreux cette année

Le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com a décidé de réaliser l’étude de l’Observatoire du Moral Immobilier afin de connaître si les acquéreurs auront toujours l’intention d’acheter pour cette année. Les résultats obtenus s’avèrent concluants, car le marché immobilier enregistre un niveau d’intention d’achat supérieur aux chiffres de l’année dernière, soit 3,5 millions d’acheteurs contre 3 millions en 2017. Autrement dit, on peut dire que l’année 2018 commence bien.

Quoi qu’il en soit, on ne constate aucune évolution du côté des vendeurs. Cette hausse s’explique par le déséquilibre croissant entre l’offre et la demande. 54 % des acquéreurs potentiels restent optimistes et pensent que les prix se stabiliseront sur ce marché. Par ailleurs, 74 % affirment que les taux d’intérêt actuels sont avantageux. Autrement dit, ils sont toujours prêts à mettre leurs projets d’achat en œuvre malgré les variations des prix. On parle surtout des Millennials ou « génération Y » qui rêvent de sécuriser leur situation financière tout en profitant des taux attractifs du marché. 51 % souhaitent habiter dans un appartement, 43 % envisagent de vivre en périphérie, et 40 % en centre-ville. Ils sont plus enthousiastes par rapport aux autres générations.

Génération Millennials : Taux d’intérêt attractifs

Les Millennials sont des jeunes nées entre 1980 et l’an 2000 qui représentent 40 % des futurs acquéreurs immobiliers en France. Le marché actuel est porté par leur enthousiasme. Ils sont donc motivés à investir dans un bien immobilier cette année, car les taux d’intérêt actuels sont stables. D’ailleurs, le courrier VousFinancer vient de publier une étude en mars 2018 démontrant qu’il est possible de renégocier certains crédits souscrits en 2015 et 2016. Autrement dit, les Millennials sont conscients que réduire la durée de leur prêt permet d’économiser encore plus tout en profitant d’un taux d’intérêt attractif proche de 1 % sur 15 ans, 1,15 % sur 20 ans et 1,45 % sur 25 ans.

Le courrier en prêt immobilier et rachat de crédit précise que les prix n’ont pas baissé ces trois derniers mois. Les acquéreurs peuvent donc acheter un bien avec des taux très compétitifs. Par ailleurs, les Millennials sont optimistes en ce qui concerne l’acquisition de bien immobilier cette année dans le but d’améliorer leur situation financière. L’enquête réalisée par l’Observatoire du Moral Immobilier montre que 29 % de ces acheteurs ont réussi à élever leurs bénéfices au cours des six derniers mois. L’année dernière, seulement 9 % des emprunteurs ont prédit l’amélioration du niveau de vie en France. Aujourd’hui, 21 % des futurs acheteurs partagent cette idée. Stéphanie Pécault, la responsable des Études chez Logic-Immo.com, affirme que c’est une première en 8 ans d’études de l’Observatoire du Moral Immobilier.

Les Millennials représentent 40 % des acheteurs potentiels

Le 8e vague de l’étude de l’Observatoire du Moral Immobilier conclut que les Millennials représentent 40 % des futurs acheteurs immobilier dans l’hexagone. D’après les experts de l’investissement financier, ils ont des caractéristiques sociologiques et comportementaux propres qui les distinguent des autres générations. Un quart de ces jeunes acquéreurs cherche un bien dans le neuf. Le reste s’intéresse surtout à l’achat de bien immobilier ancien. Selon les statistiques récentes, 85 % des Millennials optent pour l’acquisition de leur résidence principale et seulement 11 % se tournent vers l’investissement locatif. Plus de deux tiers de la génération Y confirment qu’ils sont éligibles au PTZ.

Avant de publier l’étude de l’Observatoire du Moral Immobilier, les enquêteurs ont interrogés les Millennials si le principe du co-owning leur intéresse, c’est-à-dire s’ils souhaitent acheter un bien avec des amis (es). 90 % des sondés ont écarté cette idée. Leur réponse est un peu inattendue étant donné que le budget de la moitié de ces jeunes ne dépasse pas les 200 000 €. Au lieu de déterminer le périmètre géographique, ils préfèrent définir en premier lieu leur capacité d’emprunt et leur budget. Pour simplifier la recherche mobilière, 80 % demandent conseils et avis aux professionnels immobiliers ou à leur famille. 77 % utilisent des applications mobiles pour arriver à leurs fins.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss