Le Forex : un marché attrayant mais dangereux

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Depuis de nombreuses années, le Forex est en pleine croissance. Le volume d’échange quotidien a presque triplé en 10 ans, passant de 1934 milliards de dollars à 5345 milliards selon le dernier rapport de la Banque des Règlements internationaux paru en 2013. A côté, les marchés boursiers font office de petit poucet. L’engouement des particuliers pour le Forex est très important et cela peut se comprendre devant les nombreux avantages de ce marché. Toutefois, il ne faut pas oublier que le Forex n’est pas sans danger….

Les avantages du Forex

  • Liquidité importante : Le Forex est le plus gros marché du monde. A n’importe quel moment de la journée ou de la nuit, vous trouverez une contrepartie pour votre trade. Sur les marchés boursiers, c’est loin d’être le cas si vous traitez les actions les moins liquides.
  • Coût de transactions très faibles : Sur le Forex, les couts de transactions se limitent généralement au spread. Certaines commissions sur volume peuvent s’ajouter mais dans ce cas, le spread est bien moins important. Ce faible cout de transaction est du à l’importante liquidité qui est un facteur d’influence sur le spread. Contrairement aux marchés boursiers, vous ne payez pas non plus de frais de transactions, de droits de garde, de frais contractuels…. Le Forex est le marché proposant les couts de transactions les plus faibles.
  • Un marché ouvert 24h/24 : Sur le Forex, vous n’avez pas de gaps d’ouverture durant la semaine étant donné que le marché ne ferme pas. Vous n’y avez simplement pas accès pendant le weekend mais le Forex reste ouvert pour les institutionnels. Cette ouverture permanente vous permet donc de trader en dehors de vos horaires de travail sans aucun problème contrairement aux marchés boursiers. Le Forex s’adapte à tous les emplois du temps.
  • Trader la hausse ou la baisse : Vous n’avez aucune contrainte sur le sens de votre trade sur le Forex. Vous pouvez donc gagner aussi bien à la hausse qu’à la baisse. Sur les marchés boursiers, vous devez utiliser les produits dérivés ou le SRD pour pouvoir vendre une valeur. Le Forex offre donc une plus grande liberté d’action.
  • Des tendances multiples : Sur le Forex, chaque paire de devise à sa propre tendance. Le sens de la tendance n’est pas influencé par la tendance générale des marchés comme c’est le cas sur les marchés boursiers. En Bourse, si le marché s’écroule lors d’une crise, toutes les actions finissent par chuter. Sur le Forex, chaque devise réagit différemment et vous pouvez continuer à trader aussi bien la hausse qu’à la baisse.
  • Rapidité d’exécution des ordres : Le prix auquel vous cliquez est le prix que vous obtenez. Telle est la devise de nombreux brokers Forex. En Bourse, c’est loin d’être le cas si vous trader les actions au comptant. Le Forex offre donc de meilleures conditions de trading et permet un trading plus court terme.

Les dangers du Forex

– l’effet de levier : De nombreux particuliers sont attirés sur le Forex du fait de l’important effet de levier mis à disposition par les brokers Forex. Beaucoup s’imaginent pouvoir engranger rapidement des gains importants et aspirent même à vivre du trading. C’est bien évidement une illusion car avant de pouvoir générer des gains de manière régulière, il faut plusieurs années d’expérience.

L’effet de levier est souvent présenté comme un avantage pour le Forex mais c’est surtout la cause numéro 1 de perte pour les particuliers. C’est un véritable poison qui ne fait qu’attiser l’appât du gain. Les particuliers sont souvent obnubilés par les gains et ne pensent jamais aux pertes éventuelles. Pourtant, la gestion du risque est la clé de la réussite sur tous les marchés financiers, bien plus à mon sens que la stratégie de trading elle-même. Or, plus l’effet de levier est important, plus le risque est élevé. En utilisant massivement le levier, vous pouvez raser votre compte de trading en quelques minutes seulement. Trader sur le Forex doit être abordé comme un investissement classique en utilisant la notion de gain potentiel par rapport au risque encouru.

– l’addiction : Pour beaucoup de particuliers, le Forex est perçu comme un casino géant. D’un simple clic, on peut vendre ou acheter et trader, avoir une faible mise de départ et gagner beaucoup. Cette apparente facilité et accessibilité du Forex rend accros de nombreux traders. On retrouve les mêmes mécanismes que pour les jeux d’argent. Du coup, la majorité des clients des brokers Forex multiplient les dépôts (après avoir raser leur compte de trading). On constate d’ailleurs qu’une grande partie des dépôts sont inférieurs à 1000€. L’une des causes de tout cela est que les brokers Forex permettent d’ouvrir des comptes de trading à partir de 50€. En dessous de 500€, vous avez 100% de chance de raser votre compte étant donné qu’une gestion du risque correcte est impossible (au vu de la taille minimum de position sur le Forex).

L’autre responsable de cette addiction, ce sont les publicités agressives utilisées par les brokers Forex. 6/10 publicités sur le Forex ont été diffusées sur des sites grand public (Décoration, Bricolage…) et captent ainsi une clientèle inexpérimentée et impulsive.

– 90% de traders perdants : C’est le chiffre publié par l’AMF dans son dernier rapport. On pourrait donc penser que le Forex est un marché plus dangereux et plus compliqué que les autres (bien que les autorités ne publient pas de chiffres sur la bourse…). Les raisons de ces pertes sont multiples : abus de l’effet de levier, trop faible dépôt et refus d’accepter la perte.

Le refus d’accepter la perte se manifeste chez les particuliers par la non utilisation de stop loss sur leur position et à plus grande échelle, d’avoir des trades perdants qui coutent plus chères que les gains générés par les trades gagnants. Il faut savoir qu’environ 50% des trades passés sur les plateformes de trading Forex sont gagnants. Pourtant, 9/10 des traders sont perdants…. Il s’agit donc la uniquement d’une mauvaise gestion du risque.

Concernant le dépôt, on constate chez tous les brokers que plus le niveau de dépôt des clients est élevé, plus le nombre de traders perdants diminue. C’est facilement compréhensible. Plus vous risquez d’argent, plus vous faites attention à sa gestion. En dessous d’un certain seuil, le Forex est associé à un jeu d’argent alors qu’au dessus d’un certain niveau, il est considéré comme un investissement. Pour faire diminuer le nombre de traders perdants sur le Forex, il suffirait donc que les autorités de régulations imposent un dépôt minimum plus élevé chez les brokers Forex.

Enfin, pour l’effet de levier, la encore, les autorités pourraient agir pour limiter le nombre de traders perdants. Les pays ayant limité l’accès à l’effet de levier sur le Forex aux traders particuliers sont ceux comptant le moins de traders perdants. Ainsi, à Hong Kong (limitant l’effet de levier à 20) le nombre de traders gagnant est de 50% alors qu’en France l’effet de levier est illimité et 90% des traders sont perdants. A méditer…

Conclusion

Le Forex est un marché très attrayant et disposant de nombreux avantages par rapport aux autres marchés financiers. Le marché des devises offre une grande liberté aux traders particuliers et c’est ce qui le rend dangereux. Vous devez impérativement prendre conscience des risques et voir le Forex comme un investissement et non comme un jeu d’argent….

Bruno Dupray

Bruno Dupray

Fondateur chez Tribuforex
Je suis spécialisé en stratégie d'investissement Forex.
Créateur des sites Tribuforex et Centralcharts, je suis aussi l'auteur du livre "Trading à sens unique"
Bruno Dupray

Les derniers articles par Bruno Dupray (tout voir)

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss