Prix immobilier, estimation

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

prix immobilier

Prix immobilier, l’estimation est un exercice complexe mais indispensable. Si vous connaissez la valeur de votre bien, vous aurez moins de difficultés à trouver un acquéreur. Le prix de l’immobilier est influencé par plusieurs facteurs que vous devez absolument prendre en compte avant la mise en vente de votre bien. Les atouts pourront apprécier sa valeur. Il serait avantageux de les mettre en avant.

En revanche, certains facteurs pourront avoir l’effet inverse. Par ailleurs, de nombreux vendeurs fixent le prix de leur maison en rapport au montant dont ils ont besoin pour leur nouvelle acquisition. Ce n’est pas la bonne pratique. Même s’il existe de dizaines de façons d’estimer le prix immobilier, certaines règles ne peuvent être ignorées.

Prix immobilier les facteurs qui influencent

Parmi les différents critères à prendre en considération figure la localisation. Si votre bien immobilier est bien situé, il sera bien plus facile de trouver un acquéreur. D’autres caractéristiques internes et externes peuvent également faire pencher la balance. S’il s’agit d’un appartement situé dans un immeuble, le bruit environnant pourra faire baisser drastiquement le prix. En effet, un appartement peut perdre 20 % de sa valeur s’il est situé au rez-de-chaussée ou au-dessus d’un commerce. Cependant, certains aspects du bien immobilier peuvent augmenter son prix. Par exemple, s’il est bien situé, avec une belle vue, un jardin ou une terrasse, son prix peut être 5 à 15 %supérieur.

Avant de fixer votre prix, n’hésitez pas à jeter un œil sur le prix des autres maisons mises en vente dans votre région. Il est aussi possible d’avoir recours à un simulateur en ligne. Il existe en effet plusieurs plateformes qui estiment la valeur de votre bien en fonction de la superficie et de la localisation. Par ailleurs, l’avis d’un professionnel est souvent nécessaire pour une estimation précise. Les notaires peuvent également vous conseiller dans cette démarche.

Les pièges à éviter

Il sera difficile de changer le prix du logement une fois l’avoir fixé. Donc il est ainsi recommandé de ne pas prendre l’exercice d’estimation à la légère. Ce n’est pas une bonne idée de fixer un prix trop bas en essayant de tester le marché, car il serait difficile de le faire remonter. Vous devez par contre rester raisonnable et ouvert aux négociations.

Benoit Yerle

Benoit Yerle

Conseiller en Gestion Privée, je suis de très près et sélectionne les actifs à détenir absolument au sein de son assurance-vie. Je propose les meilleurs plans pour préparer sa retraite.
Benoit Yerle
Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss