Déclarer ses revenus en ligne : une tendance dominante en France

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

D’après le bilan de la campagne de déclaration de revenus en ligne dressée par le ministre de l’Action et de Comptes publics le 5 juin dernier, 60 % des Français déclarent leurs revenus 2018 en ligne. Cette nouvelle tendance a permis aux contribuables de voir un aperçu de leur futur taux personnalisé de prélèvement à la source.

Déclarer ses revenus en ligne : Les contribuables sont de plus en plus nombreux à le faire

La campagne de la télédéclaration des revenus annuels imposables en ligne a été une réussite. Celle-ci a été lancée par l’administration fiscale afin de démocratiser la déclaration des revenus sur Internet. En tout cas, plus de la moitié des contribuables concernés ont réalisé leur déclaration de revenus sur la toile. Il s’agit surtout des ménages ayant réalisé des revenus annuels de l’ordre de 15 000 € (au minimum). Au total, 23 millions de foyers fiscaux ont répondu à l’appel, soit une hausse de 12,6 % par rapport à l’an dernier.

L’administration fiscale souhaite que les contribuables continuent à déclarer leurs revenus annuels sur Internet au cours des prochaines années à venir. Tout le monde doit déclarer ses revenus imposables sur la toile sauf les personnes qui ne disposent pas d’une connexion Internet chez eux. Heureusement que ces derniers peuvent toujours remplir une déclaration papier pour éviter les problèmes avec la FISC.

En tout cas, ceux qui ont déclaré leurs revenus (fonciers, locatifs) en ligne pourront prochainement réparer une faute ou ajouter des revenus qui auraient été négligés grâce à un nouveau service de correction de la déclaration en ligne développé par l’administration fiscale. Celui-ci sera disponible à partir du 31 juillet et jusqu’au 18 décembre 2018.

Les contribuables sont de plus en plus nombreux à déclarer ses revenus en ligne

Le taux personnalisé du prélèvement à la source dévoilé

Grâce à la déclaration des revenus annuels en ligne qui a eu lieu au printemps, les contribuables concernés ont pu découvrir leur futur taux personnalisé de prélèvement à la source. Cette campagne leur a permis d’adapter ce taux en fonction de leur situation. En tout cas, le fameux prélèvement à la source sera instauré en début d’année 2019. C’est à partir de janvier que la déduction de l’impôt sur le revenu que les salaires et les pensions de retraite seront reversés aux travailleurs et aux retraités.

Les chiffres publiés par l’administration fiscale montrent que + de 90 % des contribuables concernés ont conservé le taux personnalisé du foyer. 7,6 % des déclarations se sont tourné vers les taux différenciés au sein du couple. Un choix judicieux permettant à chaque conjoint d’individualiser son taux de prélèvement à la source en fonction de ses revenus propres. Ainsi, les écarts importants entre les membres du couple soumis à une imposition commune ne causeront plus de soucis. Après avoir étudié les déclarations effectuées sur la toile, l’administration fiscale a découvert que seul 1,3 % des contribuables se sont intéressés aux taux neutres.

En clair, les salaires des déclarants sont concernés par ce taux. C’est pourquoi ils ont décidé de cacher leur taux personnalisé à leur employeur ce qui est tout à fait logique. D’après le bilan de la campagne de déclaration de revenus en ligne 2018, la majorité des travailleurs indépendants et des contribuables qui ont perçu des revenus fonciers ont privilégié un versement mensuel, seul 0,5 % d’entre eux ont opté pour le versement trimestriel de leur acompte.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss