09/09/2019

Le rachat de crédit

rachat de crédit image 2

C’est quoi le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit consiste à combiner plusieurs titres de crédits en un nouveau prêt assorti d’une structure de terme favorable, telle qu’une structure de taux d’intérêt plus basse ou bien des échéanciers plus souples. Le montant reçu du nouveau prêt sert à rembourser les prêts contractés antérieurement.

Les consommateurs ont recours au rachat dE crédit pour rembourser des petits crédits en contractant un seul et unique prêt important. Et ce dans le but d’économiser au niveau des intérêts et des divers coûts financiers rattachés à ses divers emprunts. En effet, à partir d’un rachat , l’emprunteur n’aura maintenant qu’à effectuer un seul paiement au lieu de faire plusieurs paiements chez plusieurs organismes.

Les étapes pour se faire racheter ses crédits

En fonction de la cote de crédit de l’emprunteur, un rachat de crédit peut ne pas être attribué par un organisme financier. En effet si celle-ci est considérée comme «médiocre», il peut être difficile d’obtenir l’approbation du rachat. Les prêteurs considèrent souvent que les personnes ayant des niveaux de crédit «mauvais» sont risquées et que, par conséquent, ils ne peuvent pas accorder un nouveau prêt à une personne de cet ordre.

De ce fait, avant toute souscription à un rachat de crédit, il est conseillé à l’emprunteur de procéder à une simulation avant de soumettre son dossier et de remettre en bonne et due forme les pièces justificatives nécessaires pour la demande.

Simulation rachat crédits

La simulation de rachat est essentielle pour monter un dossier solide auprès des organismes de crédit ou une banque. En effet, non seulement elle aide à faire un point sur sa situation financière mais également de comparer les offres qui correspondent aux mieux au profil de l’emprunteur. Elle met notamment en évidence :

  • Les frais de dossier
  • Le taux de prêt
  • Les mensualités
  • La durée de remboursement
  • Les assurances comprises avec le rachat
  • Le coût total du rachat

Documents rachat de crédit

Le rachat de crédit ne diffère pas des autres prêts, pour pouvoir en bénéficier il faut constituer un dossier exigeant la remise de certains documents officiels comme :

  • Une copie de la pièce d’identité
  • Les trois derniers bulletins de paies
  • Les trois derniers relevés bancaires
  • Les tableaux d’amortissement et de crédits en cours (même les prêts qu’on n’inclut pas dans le rachat)

Comparez les offres reçues et choisir la plus avantageuse

Lorsqu’il s’agit d’effectuer une demande de financement (de prêt classique ou d’un rachat de crédit) il est plus que recommandé de réaliser un comparatif des offres disponibles sur le marché avant toute souscription. Il est possible de réaliser une simulation chez la plupart des organismes financiers afin de comparer les offres.

Si un rachat de crédit présente des avantages comme une baisse de taux d’intérêts ou du montant des mensualités, il peut toutefois conduire à un rallongement de la durée de remboursement du crédit. Il est donc primordial de comparer les offres de plusieurs établissements et de porter une attention particulière sur les frais annexes, le TAEG ainsi que le coût global du crédit afin d’opter pour celui qui présente le plus d’avantages.

Les avantages pour les bénéficiaires

rachat de crédit image

Étant donné qu’avec un rachat de crédit, le bénéficiaire n’a qu’un seul paiement au lieu de plusieurs, le risque d’être en retard sur ses paiements mensuels est largement réduit.

De plus, avec des paiements multiples, les débiteurs accumulent souvent des intérêts substantiels lorsqu’ils ne sont plus en mesure de rembourser les prêts, alors qu’avec un rachat de crédit, il n’y a qu’un paiement mensuel à effectuer, ce qui permet de réduire considérablement les taux d’intérêts pour chaque mois. Les taux d’intérêts des rachats ont tendance à être plus bas que ceux des crédits « classiques ».

La cote de crédit de l’emprunteur ne subira aucun effet négatif s’il effectue correctement toutes ses mensualités de rachat de crédit. Au contraire, puisqu’il a réduit la totalité de ses prêts, il est possible que sa cote de crédit s’améliore réellement grâce à son rachat de crédit.

Un assainissement de sa situation financière

Un rachat de crédit affecte de manière positive sa situation financière en plus de son taux d’endettement. En fait, pour les organismes de crédit, le fait que l’emprunteur paye ses prêts avec un rachat de crédit, il donne l’impression de s’être acquitté de tous ces anciens prêts.

Le rachat de crédit apparaît comme un nouveau crédit. Lors du remboursement de ce rachat donc, il est important de faire des paiements cohérents et dans les temps pour maintenir ce statut.

La possibilité de profiter de la baisse des taux d’intérêt

L’avantage évident d’un rachat de crédit est qu’avec ce type de financement, l’emprunteur n’effectue qu’un seul versement mensuel au lieu de devoir payer plusieurs créances chaque mois. La simplicité de ce paiement unique séduit nombre de personnes qui rencontre des problèmes d’endettement. D’autant plus qu’il est fort probable que le taux d’intérêt du rachat de crédit soit inférieur à celui des autres crédits contractés antérieurement. Cela signifie que le remboursement total de la dette de l’emprunteur est bien moindre avec un rachat que s’il reste avec ses nombreuses créances.

La prévention d’une aggravation de sa situation

Quand les dettes s’accumulent et asphyxient le budget d’un foyer, le rachat de crédits peut être considéré comme une des seules alternatives pour éviter un surendettement. Une bulle d’air qui tombe à pic, lorsqu’on fait face à une perte d’emploi soudaine ou bien une baisse imprévue de ses revenus. Comme cette solution permet de s’acquitter de ses mensualités avec un montant plus faible, c’est un recours que l’on peut envisager pour prévenir une aggravation de sa situation.

Une simplification de la gestion du budget (qu’une seule mensualité à payer)

L’un des aspects les plus appréciés d’un rachat est qu’un emprunteur qui auparavant effectuait de nombreux paiements auprès de ses créanciers ne réalise désormais qu’un seul paiement mensuel à l’organisme de rachat de crédit. De nombreux consommateurs estiment que cela leur permet de se libérer d’un lourd fardeau et les aide à se frayer un chemin pour se libérer de toute dette. De plus, le fait d’avoir moins de charges administratives les aide à se protéger d’un retard de paiement.

Parfois, la simple rationalisation du processus de paiement peut aider les consommateurs à se sentir maîtres de leur avenir financier et les mettre sur la voie de la stabilité financière.

Une capacité d’épargne accrue

Lorsqu’un particulier effectue une demande de rachat de crédit c’est souvent pour éviter un surendettement. Le rachat de crédit lui permettra de s’acquitter de toutes ses dettes en préservant une côte de crédit raisonnable. Cette dernière servant à connaitre la capacité d’un consommateur à épargner, l’emprunte échappe ainsi de se retrouver dans une mauvaise position de ne plus pouvoir passer des crédits auprès des organismes financier.

Une diminution du coût de l’assurance décès-incapacité de travail

D’après le code de la consommation, il n’y aucune obligation de prendre une assurance sur un rachat de crédit. Cependant, la plupart des organismes bancaires et de crédit obligent ses consommateurs de souscrire à une assurance lors d’une souscription à un rachat de crédit. Elle devient alors « indirectement » obligatoire dans le cadre du rachat.

Il y a plusieurs sortes d’assurances de rachat de crédit dont le montant diffère selon leur type. On a notamment: l’assurance décès, l’assurance invalidité et décès ainsi que l’assurance perte d’emploi. Bien entendu le coût global d’une assurance rachat de crédit varie selon les garanties souscrites, et dépend surtout de l’âge de l’emprunteur et de son état de santé. Toutefois, comme celui qui s’engage n’a plus qu’un seul crédit leur coût devient gérable pour l’emprunteur.

Comment le rachat de crédit fonctionne-t-il ?

La méthode classique pour racheter son crédit consiste à obtenir un prêt auprès d’une banque ou encore chez un organisme de crédit (il peut s’agir un prêteur traditionnel ou bien en ligne). Le prêt doit être suffisamment important pour payer tous les crédits antérieurs.

Le rachat de crédit est remboursé par versements mensuels à un taux d’intérêt que l’emprunteur négocie avec son organisme bancaire. Si la période de remboursement peut être également négociée, il est plus important de réfléchir sur le montant des intérêts qui y seront imputés.

Les prêteurs examinent de près la cote de crédit du consommateur pour déterminer le taux d’intérêt qu’ils facturent pour un rachat. S’il ne parvient pas à payer ses dettes, il est très probable que cette cote se détériore considérablement.Si le taux d’intérêt que l’on obtient pour un rachat de crédit n’est pas inférieur au taux d’intérêt moyen que l’on paye déjà sur ses crédits en cours, Il ne serait d’aucune utilité.

Une photocopie de sa pièce d’identité

Afin de s’assurer de l’identité du demandeur, l’organisme de crédit ou la banque demandera à l’emprunteur de leur fournir une photocopie de sa pièce d’identité en cours de validation. En effet si toute personne majeure résidant en France peut souscrire un rachat de crédit. Elle doit cependant apporter une preuve légale de son état civil.

Les pièces d’identités que les institutions financières acceptent sont notamment : la carte nationale d’identité,  le passeport et le titre de séjour en cours de validité.

Un document justifiant son domicile

En plus de fournir les pièces justificatives de leur situation financière (bulletins de paies, relevés bancaires, avis d’imposition, etc…), tous les emprunteurs sans exception doivent à la banque fournir plusieurs documents officiels pour leur demande de rachat de crédit. Il s’agit entre autre :

Pour les locataires de présenter

  • une quittance de loyer
  • une facture d’électricité.
  • attestation d’assurance

Pour les propriétaires

  • une photocopie de l’acte notarié de vente
  • attestation d’assurance

Pour les personnes hébergées

  • Attestation d’hébergement
  • Copie de la pièce d’identité de la personne qui héberge

Les différents types de rachat de crédit
Rachat de crédit - image

Il peut être difficile de rembourser ses créances, en particulier lorsqu’on doit répartir son argent entre plusieurs emprunts. Le consommateur qui envisage de se tourner un rachat de crédit peut alors choisir entre deux types de rachat pour alléger son fardeau. Le consommateur peut opter pour :

  • Le rachat de crédit de consommation regroupe tous les prêts de consommations (prêt personnel, crédit auto/moto, crédit travaux, crédit renouvelable, LOA,…)
  • Le rachat de crédit immobilier

Rachat de crédit consommation et prêt personnel

Le rachat de prêt personnel regroupe l’ensemble des prêts personnels d’un emprunteur en un seul crédit. Le but est de n’avoir plus qu’une créance unique avec une seule mensualité et un seul taux d’intérêt.

Toute personne majeure peut faire une demande de rachat de crédit qu’elle soit salarié ou retraité. Pour les personnes faisant l’objet d’un fichage au niveau de la Banque de France, sous condition d’être propriétaires, elles peuvent également en bénéficier.

Rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier rassemble plusieurs prê

ts en un unique crédit afin de réduite le montant des mensualités et sa durée. Cette dernière est calculée sur la capacité de remboursement de l’emprunteur et son taux d’endettement. Il faut savoir qu’un rachat du prêt  immobilier peut inclure tout ou partie des prêts contracté par un ménage. Il est possible d’introduire dans ce financement un éventuel découvert bancaire ou un crédit destiné à financer à un nouveau projet.

Les découverts bancaires

Selon la législation, les découverts bancaires s’apparentes à un prêt de consommation. Il est donc tout à fait possible pour un consommateur de l’inclure dans un rachat en plus de ses autres dettes. Certains organismes de crédit proposent même des offres de rachats de crédit avec possibilité de découvert bancaire.

Le rachat de crédit en 2019

Pour cette année 2019, dans l’ensemble les taux d’emprunts sont plutôt stables. Ils ne sont ni en hausses ni en baisses au contraire ils sont plus qu’un intéressants. La souscription à un rachat de crédit peut être particulièrement avantageuse pour les ménages. Cependant, la prudence doit toujours rester de mise avant tout engagement ; il faut étudier toutes les options possibles sur le marché.

Notre avis sur le rachat de crédit

Le rachat de crédit est une stratégie de finances personnelles qui regroupe les créances à taux d’intérêt élevé en un paiement unique et à taux d’intérêt inférieur. Si on a un volume de crédits raisonnables et que l’on souhaite simplement réorganiser leurs paiements à partir d’un taux plus faible, le rachat est une bonne approche à laquelle on peut y songer. Cependant, ce n’est pas une solution miracle face aux problèmes d’endettement. Il reste un prêt et comme tout crédit, il engage son emprunteur et doit être remboursé.