09/09/2019

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable - image 1

Qu’est-ce qu’un crédit renouvelable ?

Lorsqu’il s’agit de crédit à la consommation, il existe trois grandes catégories: le prêt personnel, le prêt affecté et le prêt revolving ou bien crédit renouvelable.

Les prêts personnels et les prêts affectés décrivent les types de financement avec lesquels un consommateur emprunte de l’argent à un organisme de crédit une seule fois. Les fonds empruntés sont généralement remboursés à un montant fixe sur une période bien déterminée. Il peut s’agir entre autres d’un prêt auto/moto, un prêt mariage ou naissance ou bien un prêt voyage.

Les crédits renouvelables, par contre, permettent d’emprunter des fonds encore et encore, jusqu’à ce que le consommateur atteigne la limite maximum des fonds accordés. Si ce montant maximum, appelé également « limite de crédit », est défini par l’organisme de crédit ou la banque, c’est l’emprunteur lui-même qui, cependant, décide de la somme qu’il souhaite emprunté et combien il souhaite rembourser chaque mois, en respectant les exigences de paiement minimum.

Les avantages du crédit renouvelable

Le principal avantage du crédit renouvelable est qu’il est disponible à tout moment et peut être utilisé à sa convenance. Il n’a pas besoin de demander un prêt chaque fois qu’l n’a pas assez d’argent pour acheter quelque chose. Il peut également utiliser autant de fonds qu’il le souhaite à la limite de son plafond.

Le crédit renouvelable peut également être utilisé pour tout type d’achat. Les prêts immobiliers, par exemple, ne sont utiles que pour l’achat d’un bien immobilier, et les prêts-auto ne peuvent être affectés qu’aux voitures. Et même s’il existe une ligne de crédit pour les travaux, le crédit renouvelable peut être utilisée pour effectuer des réparations chez soi. Il peut même servir à financer ses prochaines vacances ou pour rembourser une autre dette.

Enfin, le crédit renouvelable offre une solution financière unique aux personnes qui occupent un emploi stable mais dont le salaire est irrégulier.

Comment le crédit revolving fonctionne ?
crédit renouvlable

Le crédit renouvelable fonctionne à peu près comme un prêt mensuel. Le consommateur aura accès à une somme accordée par son organisme de crédit à la signature de son contrat. A partir du moment, où il retire tout ou partie de son fonds, il doit effectuer des remboursements réguliers pour reconstituer le fonds de départ et pouvoir de nouveau le réutiliser.

Lorsque le consommateur utilise une partie de ses fonds, il augmente le solde de son compte mais en même temps, il réduit le montant de son solde de crédit disponible.

Au début de chaque nouveau cycle, les organismes de crédit enverront ainsi à l’emprunteur le montant total de ses dépenses effectuées du mois précédent. Il devra alors commencer à rembourser la totalité du solde ou effectuer un paiement minimum. Tout solde sera facturé avec intérêts jusqu’à ce qu’il soit totalement payé.

Quels justificatifs fournir ?

Comme pour toute demande de prêt, une souscription à un crédit renouvelable nécessite la remise de documents à un organisme de crédit afin que celui-ci puisse étudier la demande et valider ou non le crédit renouvelable. Selon la situation de chaque emprunteur donc, la banque est susceptible de demander comme pièces justificatives :

  • La photocopie recto/verso d’une pièce d’identité en cours de validité et de celle de son cosignataire (le cas échéant)
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB)
  • Une photocopie des justificatifs de revenus et celui du cosignataire (le cas échéant) : 3 derniers bulletins de salaires et dernier avis d’imposition.
  • Un justificatif de domicile : photocopie de la taxe foncière pour les propriétaires, quittance de loyer pour les locataires et une attestation d’hébergement et carte d’identité de l’hébergeur pour ceux qui sont logés par un membre de la famille.

Son cadre légal

Afin de protéger les ménages et les intérêts des emprunteurs, le crédit renouvelable comme tout crédit à la consommation est strictement encadré par loi. Les articles L. 311-1, L. 311-2 et L. 311-3 du Code de la Consommation stipulent notamment les définitions et les conditions à une souscription d’un prêt revolving.

Ainsi le consommateur qui souhaite contracter un crédit renouvelable devra ainsi recevoir une offre au préalable de son organisme de crédit avant tout engagement. Afin qu’il puisse connaitre tous les éléments nécessaires correspondants à son crédit renouvelable et accepter ses termes. Une fois contracté, la loi prévoit un délai de 14 jours pour qu’il puisse se rétracter de nouveau de son engagement.

Passé ce délai, le crédit prend effet, le consommateur sera tenu de rembourser son crédit avec une échéance minimum de 15 euros quel que soit le montant du fonds utilisé.

Quel montant l’emprunteur peut emprunter ?

Si l’emprunteur peut emprunter la somme qu’il souhaite pour son crédit renouvelable. Il ne peut cependant dépasser un montant maximal de 75 000 €. Ce montant est également fixé par le code de la consommation. A savoir qu’un prêt inférieur ou égal à 3 000 € doit être remboursé dans un délai maximal de 36 mois, tandis que celui supérieur à 3 000 € doit être remboursé quant à lui sous 60 mois maximum.

Les modalités de remboursement

Les modalités de remboursement d’un crédit revolving sont également régies par le code à la consommation afin de réduire la durée des remboursements des prêts. Ce code fixe donc la durée maximum de remboursement selon le montant du crédit emprunté à 3 ou 5 ans (comme mentionné plus haut).

Dans les cas où l’emprunteur a le choix de choisir ou de moduler ses mensualités, le remboursement minimal de son capital dû à chaque échéance doit être au moins 1% pour les montants inférieurs ou égaux à 3 000 € et 0.5% pour les prêts supérieurs à 3 000 € (avec un montant minimum de 15€ peu importe le montant).

Quels organismes proposent des prêts renouvelables ?

Le crédit renouvelable permet de financer un ou plusieurs projets et c’est pratiquement pour cette raison qu’il attire de nombreux consommateurs. Les acteurs des métiers des crédits à la consommation ne cessent ainsi de proposer cette gamme de prêt. Il est alors possible de contracter un crédit renouvelable auprès :

  • D’une banque traditionnelle ou physique (Banque populaire, Banque postale, CIC, Crédit Agrcole, Société Générale,…)
  • D’une banque en ligne et une néo banque (BforBank, Boursorama, Monabanq,…)
  • Des organismes de crédit (Cetelem, cofidis, sofinco, younited credit,…)
  • De la grande distribution (Carrefour, Oney pour Auchan,…)
  • Des assurances et des mutuelles (Allianz, Groupama, Macif,…)

Quels sont les risques du crédit renouvelable ?

Parmi les crédits à la consommation, le prêt revolving est celui qui présente le plus de risques pour les consommateurs et d’ailleurs les experts ne le conseillent pas à tout le monde.

Avec le prêt personnel, le crédit renouvelable sont les prêts qu’on appelle crédit sans justificatif. Comme son nom l’indique, l’emprunteur n’a donc pas à justifier l’utilisation des fonds accordés. A cet effet, c’est un prêt qui est proposé à des taux élevés mais à rembourser dans une période plus ou moins courte.

Comme les fonds sont disponibles à tout moment, les consommateurs ont tendance à piocher dans le capital sans réellement se rendre compte que la somme qu’ils devront rembourser après est plus conséquente. Il est alors très facile de tomber dans une situation de surendettement avec un crédit renouvelable.

La procédure de rachat du crédit renouvelable

risque crédit - image

Le rachat de crédit permet à un emprunteur de regrouper tous ses prêts à la consommation en un seul et unique crédit dans le but de ne payer qu’une seule mensualité à des taux plus bas. Tout emprunteur peut faire une demande de rachat de crédit à condition qu’il ne fasse pas encore l’objet d’une procédure de surendettement auprès de la Banque de France.

Ainsi afin de recourir à ce rachat, le souscripteur d’un prêt revolving doit transformer son crédit renouvelable en prêt personnel. Pour ce faire, Il devra adresser une lettre à son organisme de crédit afin d’indiquer sa volonté de transformer son crédit revolving en prêt personnel (c’est une procédure à effectuer à la date d’anniversaire du contrat et 20 jours maximum avant sa reconduction).

Quelles différences entre le crédit renouvelable et le crédit amortissable ?

Le fonctionnement du prêt amortissable est différent d’un prêt revolving ou crédit renouvelable. Le crédit amortissable est remboursé par mensualités bien définies à l’avance (dès la souscription), tant par le nombre de mensualité que pour sa durée. Le remboursement prend fin à l’échéance du prêt.

Par contre, les mensualités ne sont pas précisées à l’avance pour un crédit renouvelable (le taux d’intérêt appliqué quant à lui est indiqué à l’avance). A chaque remboursement effectué, la réserve de fonds de l’emprunteur se renouvelle.

Plus simplement, les crédits renouvelables n’ont pas d’échéances contrairement aux crédits amortissables.

Quelles différences entre un crédit renouvelable et un crédit personnel ?

Le crédit renouvelable et le crédit personnels sont tous les deux des crédits à la consommation sans justificatifs, les emprunteurs n’ont pas besoin de justifier l’affectation des fonds. Cependant, ils ont chacun leur fonctionnement.

Le titulaire d’un prêt revolving a à sa disposition une somme d’argent qui se reconstitue au fur et à mesure où il effectue un remboursement. Le taux d’intérêt n’est pas fixe et peut être révisé ce qui ne permet pas d’estimer son coût global ni sa durée.

A contrario, le capital d’un prêt personnel est défini à l’avance, et doit être remboursé avec des mensualités fixes sur une période prédéfinie et à taux fixe.

Quelles sont les évolutions des crédits renouvelables ?

Même si la loi Lagarde et la loi Hamon ont renforcé les conditions de distribution du crédit renouvelable afin de protéger les consommateurs d’un éventuel surendettement. Le prêt revolving connait ses trois dernières années une stabilité et connait une croissance plutôt positive. Il reste ainsi un financement crédible à destination des ménages qui disposent de revenus réguliers.

Notre avis sur le crédit renouvelable

De par sa disponibilité évidente, le crédit renouvelable est un prêt qui peut être intéressant pour faire face à des situations inattendues. Cependant, comme il ne suit pas un calendrier d’amortissement normal, il nécessite par conséquent une surveillance étroite pour déterminer son taux d’intérêts. Ce dernier pouvant être élevé, le souscripteur devra étudier tous les aspects de son contrat avant de s’engager et s’assurer qu’il est bien capable de rembourser correctement son emprunt.