Crédit à la consommation : le mode de financement préféré des investisseurs européens

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

À l’heure actuelle, la plupart des porteurs de projet immobilier se tournent vers le crédit à la consommation pour réaliser leurs rêves. En Europe, il est impossible de se lancer dans l’investissement immobilier sans avoir recours à un emprunt bancaire notamment en France, au Portugal et au Royaume-Uni. Pourquoi le crédit à la consommation est-il devenu le mode de financement préféré des investisseurs européens ?

Crédit à la consommation : un mode de financement généralisé en Europe

Selon l’étude réalisée par Yougov en fin juin 2018, 57 % des investisseurs européens ont déjà utilisé un crédit à la consommation pour matérialiser leurs projets immobiliers, 27 % d’entre eux remboursent en ce moment leurs emprunts. Autrement dit, le crédit à la consommation est devenu un mode de financement généralisé en Europe. Cette enquête a aussi révélé que 62 % des Français ont déjà souscrit un prêt immobilier pour financer leurs projets. Mais les investisseurs portugais et britanniques sont nombreux à utiliser un emprunt immobilier pour devenir propriétaires d’une résidence principale ou investir dans l’immobilier locatif.

L’étude publiée par Yougov pour Cofidis montre que près de 40 % des Portugais, 28 % des Espagnoles et 23 % des Italiens remboursent actuellement un crédit à la consommation. Il est donc possible d’affirmer que ce dernier reste le mode de financement préféré des investisseurs européens notamment dans les pays du sud de l’Europe. À l’heure actuelle, 54 % des Italiens et 43 % des Espagnols sont prêts à s’endetter pour investir dans l’immobilier locatif ou l’immobilier d’entreprise.

Crédit à la consommation un mode de financement généralisé en Europe

Par contre, les Danois sont moins nombreux à avoir recours à un crédit immobilier pour financer leurs projets étant donné que seuls 17 % d’entre eux remboursent actuellement leurs emprunts. Au Danemark, au lieu d’emprunter une grosse somme d’argent à la banque, 72 % des investisseurs préfèrent épargner pour financer le lancement d’un projet immobilier.

Pourquoi les Européens sont-ils toujours nombreux à opter pour ce mode de financement ?

Si les investisseurs européens sont toujours nombreux à vouloir souscrire un crédit immobilier auprès de leurs banques, c’est qu’il y a sûrement une raison. En tout cas, les Portugais, les Français et les Espagnols sont convaincus que ce mode de financement comporte plusieurs avantages. Cela permet en effet d’acheter une maison ou une résidence principale sans apport. Il suffit de déposer son dossier à la banque et de remplir quelques documents et le tour est joué.

Bien entendu, l’organisme prêteur vérifie toujours la capacité d’endettement du demandeur ainsi que le fichier des incidents de paiement (FICP) avant de lui accorder un crédit à la consommation. Dans tous les cas, l’emprunteur peut revenir sur sa décision sans motif même s’il a déjà signé l’offre proposée par sa banque, mais il devra le faire dans un délai de 14 jours calendaires. L’investisseur peut d’ailleurs choisir de rembourser une partie ou l’intégralité des mensualités restantes à tout moment s’il le souhaite. À noter que si le montant du crédit dépasse les 10 000 €, l’organisme prêteur a le droit de demander le paiement d’une indemnité de remboursement anticipé.

Certes, il est possible d’investir dans l’immobilier locatif sans apport grâce à un crédit à la consommation, mais les intérêts d’emprunt sont plus au moins élevés. Cela peut d’ailleurs avoir un impact négatif sur le rendement de l’investissement. Il est donc préférable de considérer ce détail avant de souscrire ce type de crédit.

Crédit à la consommation : pour quels usages ?

En général, les usages d’un crédit à la consommation diffèrent d’un pays à l’autre. En France, les investisseurs l’utilisent pour financer l’achat d’un bien immobilier, la réalisation de travaux sur une maison ou l’achat d’électroménagers. En réalité, 47 % des Français achètent un véhicule ou une moto à crédit, 22 % d’entre eux préfèrent emprunter une somme d’argent à la banque pour faire face aux dépenses imprévues tandis que 27 % l’utilisent pour financer les études supérieures de leurs enfants. La plupart des Allemands et des Britanniques utilisent le crédit à la consommation pour acheter une voiture.

Crédit à la consommation pour quels usages

La majorité des Portugais demandent un prêt à la consommation auprès de la banque pour financer des travaux d’amélioration dans leurs habitations, des achats high-tech ou d’électroménager. 31 % des Italiens utilisent ce type de crédit pour financer un mariage, une naissance ou d’autres événements exceptionnels de la vie, 13 % d’entre eux l’utilisent pour financer leurs séjours à l’étranger lors de vacances, c’est aussi le cas des Espagnols (16 %).

Il est à noter que le montant maximum d’un crédit à la consommation ne doit pas dépasser 75 000 € (200 € minimum) pour un taux situé entre 4,5 % à 9 % selon le type de prêt à la consommation souscrit. Une banque ou un établissement financier peut l’accorder à ses clients sous certaines conditions, la somme empruntée doit être remboursée sur un délai maximum de 5 ans (3 ans si le montant est inférieur à 3 000 €).

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss