11/09/2019

Bourse

Bourse - image

Qu’est-ce que la bourse ?

La bourse est le marché financier où l’on peut acheter, vendre et échanger des titres durant les jours ouvrables. La bourse  permet en effet de posséder un titre dans une société publique. Leur prix est basé sur les revenus de la société. Si la société se porte bien, ou même si tout le monde pense qu’elle va bien se porter, le cours des titres monte. La valeur des titres augmente également lorsque l’économie se porte bien. De nombreuses sociétés versent également un dividende chaque année aux actionnaires, ce qui leur donne une valeur supplémentaire.

Il faut savoir que les sociétés qui vendent des titres sur le marché boursier cherchent  avant tout un financement pour agrandir leur compagnie  sans devoir passer par un établissement bancaire.

Comparatifs sur les offres de courtage

Courtier
Classement
Offre du moment
Degiro1erGratuité des frais de clôture, de virement, de tenue de compte et d'inactivité.
BforbankBforbank - image2e2000 euros de frais de courtage remboursés et 80 euros  pour une 1ère ouverture ou transfert de compte titre  et/ou PEA-PME
Bourse direct3e1000 € offerts sur frais de courtage pour une 1ère ouverture de compte
Fortuneo - image4e100 ordres offerts pour une 1ère ouverture ou un transfert de compte titre  et/ou PEA-PME
Boursorama - image5eRemboursement sur les frais de transfert X2
Binck6e0 euros de frais de courtage pour toute première ouverture ou transfert de compte
ING Direct - image7efrais de transfert sont remboursés dans la limite de 2 000 € pour tout transfert chez ING d’un Compte Titres ou PEA

Comment fonctionne la Bourse ?

Le marché boursier permet aux entreprises de collecter des fonds et aux investisseurs de gagner de l’argent. Lorsqu’une entreprise décide d’émettre des actions à des investisseurs, elle offre une propriété partielle de la société. L’émission de titres aide les entreprises à collecter des fonds et de répartir les risques. Au lieu de faire appel à des investisseurs individuellement, les entreprises proposent leurs actions à la bourse. Cette offre est connue sous le nom d’introduction en bourse (IPO), également appelée «ouverture au public». Une IPO crée un marché primaire pour les actions de la société.

Vient ensuite le marché secondaire où les investisseurs achètent et vendent des actions en bourse. Les investisseurs en actions peuvent être de grandes entités comme les banques ou des particuliers. Plutôt que d’acheter les actions de la société émettrice, les investisseurs les achètent à quelqu’un qui les possède déjà. La plupart des principaux marchés boursiers  négocient de 9 h 30 à 16 heures, appelées heures de négociation. Bien que les échanges puissent  parfois avoir lieu en dehors de ces heures, il est préférable d’organiser des ventes ou des achats pendant les heures de négociation.

Qui sont les principaux intervenants ?
Bourse - image

Pour bien comprendre le marché de la bourse, il faut savoir distinguer les principaux acteurs qui animent le secteur. Il existe un certain nombre de participants réguliers.

Les banques d’investissement gèrent la première introduction à la bourse lorsqu’une entreprise décide pour la première fois de devenir une société cotée en bourse en proposant des actions.

Une société qui souhaite entrer en bourse et proposer des actions s’adresse à une banque d’investissement agissant en tant que «souscripteur» de l’offre initiale de la société. La banque d’investissement, après avoir recherché la valeur totale de la société et pris en compte le pourcentage de propriété que la société souhaite céder sous forme d’actions, prend en charge l’émission initiale des titres sur le marché moyennant une commission, tout en garantissant à la société un prix minimum déterminé par action.

Les actions offertes dans le cadre de l’IPO sont le plus souvent achetées par de grands investisseurs institutionnels ou bien les courtiers en valeurs mobilières, qui peuvent ou non agir en tant que conseillers financiers, achètent et vendent des actions pour leurs clients, qu’il s’agisse d’investisseurs institutionnels ou d’investisseurs individuels.

Les investisseurs institutionnels

Un investisseur institutionnel ou zinzin moutonnier est une entreprise ou une organisation qui rassemble de l’argent pour acheter des titres, de l’immobilier et d’autres actifs financiers.

Les exemples d’investisseurs institutionnels incluent les fonds de pension, les banques, les compagnies d’assurance et les gestionnaires de placement collectif (fonds de placement, OPCVM). Ce sont des institutions qui réalisent un très grand nombre de gros investissements sur les marchés financiers.

Un investisseur institutionnel ne devrait pas être le principal bénéficiaire de la performance d’un investissement. Son activité est largement un moyen par lequel les autres peuvent canaliser leurs investissements.

Les courtiers en bourse

Un courtier en bourse est une personne ou une entreprise qui joue le rôle d’intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs d’actions. En échange, il reçoit une commission représentant un pourcentage du prix d’achat ou de vente du client (certains reçoivent un forfait par transaction ou une combinaison des deux). Il existe 2 types de courtier en bourse : la banque et le courtier en ligne. La banque permet à sa clientèle d’investir en bourse de façon autonome à partir de l’ouverture d’un compte titre ou d’un PEA. Son rôle est de transmettre les ordres de bourse de son client à la plateforme d’achat ou bien de vente. Le courtier en ligne quant à lui-même s’il fonctionne exactement comme la banque ne propose que des produits dérivés d’actions, d’obligation ou d’indice boursier.

Les particuliers, qui investissent sur les marchés dans le but de faire fructifier leur épargne

Les particuliers peuvent investir sur le marché financier. Il faut savoir que ces particuliers qui investissent en Bourse  cherchent avant tout à  construire un patrimoine financier et fructifier une partie de leur épargne, plus souvent sur un plan d’investissement de long terme c’est-à-dire pour plusieurs années.En effet, un placement à long terme permet de limiter le risque qui accompagne les fluctuations des marchés et d’obtenir en règle générale des rendements plus intéressants.

Le particulier pourra donc opter pour différentes solutions pour son investissement en bourse dont le Plan d’Epargne en Actions (PEA), le PEA-PME, le compte-titre bancaire ou bien la bourse en ligne.

Comment investir en Bourse ?
Bourse

Pour investir en Bourse, il faut avant tout ouvrir un compte-titres. Ce qui signifie qu’il faudra en amont passer par  un acteur financier habilité qui va assurer l’exécution des ordres.

Pour cela l’investisseur aura trois options principales à sa disposition: les courtiers en ligne, les conseillers en investissement traditionnels et les robo-advisors.

Les courtiers en ligne conviennent mieux aux investisseurs autonomes, qui ont une expérience considérable en matière de placement et préfèrent gérer leurs propres portefeuilles. Les meilleures plateformes offrent des outils d’investissement et une assistance en direct pour les aider à améliorer leurs résultats d’investissement.

Les conseillers en investissement traditionnels quant à eux  sont des professionnels dévoués de la gestion de placements qui travaillent avec les investisseurs sur une base individuelle. Ils fournissent une gestion directe du portefeuille, généralement après avoir déterminé leurs objectifs de placement et leur tolérance au risque. Ils créent un portefeuille composé de fonds communs de placement, d’actions individuelles et d’autres investissements jugés appropriés par le profil d’investisseur de son client. Cependant, ils facturent  des frais de gestion annuels relativement élevés.

Enfin il y a les robo-advisors qui  n’ont été que sur le marché que récemment, mais qui depuis gagnent en popularité car ils offrent des services similaires à ceux des conseillers en investissement traditionnels, mais avec des couts moins élevés.

Investissez l'argent dont vous n'avez pas besoin

Il est important lorsqu’on intervient sur le marché boursier d’avoir une vision claire et objective et comprendre les risques auxquelles on s’expose. L’idéal lorsqu’on rentre dans ce secteur est de n’investir que l’argent dont on peut «  se permettre de perdre » car en bourse rien n’est jamais sûr. Il est fort possible qu’un investisseur perde la totalité du capital qu’il a placé. Il est primordial que le particulier n’investisse pas la portion de l’épargne dont il peut avoir recours  pour réaliser un projet de sa vie courante.

Formez-vous à l'art de l'investissement en bourse

Avant tout investissement, il est également essentiel pour un particulier de se former et de s’informer sur les termes utilisés en bourse.  En effet cela lui permettra d’une part de connaitre le mécanisme du monde boursier et de se familiariser d’autre part avec les produits qu’il est susceptible de rencontrer sur le marché.

Pour se faire, l’investisseur pourra entre-autre se former auprès d’un professionnel accrédité ou bien suivre le développement du marché via les sites boursiers ou bien la presse financière.

Définissez votre stratégie d'investissement

Il est plus que recommandé à un particulier avant tout engagement sur le marché financier de définir en amont  une stratégie d’investissement. Cette stratégie consistera à déterminer un objectif de gain et un plafond de perte autorisé selon son profil d’investisseur. Il est également important de déterminer  une durée d’investissement qui correspond à son objectif de placement.

Diversifiez votre portefeuille

Diversifier son  portefeuille en fonction de son profil de risque permet de répartir de façon plus stable  le capital que l’on a  investi. De ce fait, lorsqu’on rencontre une baisse sur un placement, cela aura moins d’impact sur l’ensemble de son portefeuille. C’est une étape importante à réaliser.

L’investisseur devra alors répartir son portefeuille sur plusieurs valeurs d’investissement comme les actions, les obligations, les produits dérivés ou bien sur d’autres produits boursiers.

Soyez discipliné et gardez la tête froide

Chaque investissement vient avec son lot de risques et c’est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’investissement boursier. Il est conseillé à tout investisseur avant d’investir en bourse de se former et d’avoir une connaissance approfondie sur ce secteur financier.

Il faut savoir que les investissements à risque obtiennent plus de rendements que d’autres. Selon son profil d’investisseur et sa tolérance au risque, un investisseur devra garder la tête froide, s’en tenir à son plan pour atteindre son objectif et ne pas s’en dévier.

Bien choisir son courtier en ligne

Internet a permis à tous d’investir facilement. Un courtier en ligne peut  permettre d’échanger des actions et des fonds, d’ouvrir certains types de comptes d’investissement et même de se livrer à des opérations boursières.

Avant de faire appel à un courtier en ligne, il faut prendre le temps de faire ses recherches en fonction de ses besoins personnels et ses  objectifs de placement et choisir un courtier susceptible de fournir le meilleur service.

On peut par exemple, comparer :

  • Les coûts par action du courtier
  • Les diverses options d’investissement proposées
  • Le ticket minimum requis à l’entrée
  • Les types de supports disponibles
  • Les orientations proposées sur la répartition des actifs
  • Les conseils en investissement direct 
 

Quelle enveloppe choisir pour investir en Bourse ?
Bourse

Il existe plusieurs instruments qui permettent à un particulier d’investir en bourse. On peut notamment regrouper 04 enveloppes en France à savoir : le compte titre, le PEA (Plan d’Epargne en Action), le PEA PME et l’assurance vie.

Sur le choix de l’enveloppe, il faudra prendre en considération deux facteurs majeurs qui sont :

  • Les différents placements disponibles en optant pour une enveloppe en particulier
  • Le régime fiscal qui régit chaque support de placement 

Le compte titre est la meilleure enveloppe pour investir en bourse

Le compte-titre est le support le plus recouru comme enveloppe d’investissement en bourse. En effet, il est fondamental  lorsqu’on souhaite détenir  des actions financières et de titres mobiliers.

À l’instar d’un compte courant sur lequel on peut  déposer une somme d’argent, l’ouverture d’un compte titre se fait auprès d’un organisme financier agréé, qu’il s’agisse d’une banque ou d’une société de courtage.

Un particulier peut détenir plusieurs comptes titres à condition qu’ils soient rattachés à un compte courant. Il n’existe pas de limité d’âge, un mineur peut en effet détenir un compte, celui-ci sera géré par son représentant légal.

Le compte titre est soumis à l’imposition des revenus de valeurs mobilières et des plus-values des cessions de titres, ainsi qu’aux prélèvements sociaux.

Le PEA bénéficie d’une fiscalité avantageuse

Le plan d’épargne en actions est un plan d’épargne qui permet d’investir en Bourse tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.  En effet, après 8 ans de détention, les dividendes et plus-values de l’épargne sont exonérés d’impôt sur le revenu et ne sont soumises qu’aux prélèvements sociaux.

Exactement comme pour le compte titre, le PEA doit être ouvert auprès d’un établissement financier et rattaché à un compte courant.

Par contre, seules les personnes physiques majeures résidant fiscalement en France peuvent y souscrire et ne peut contenir que 150000 euros.

On distingue trois formes de plan d’épargne actions : libre, garanti (SICAV ou FCP) et les OPCVM.

L’assurance-vie, un contrat peu adapté au courtage actif

A partir d’un contrat multisupport, l’assurance-vie permet d’investir en bourse. Les fameux supports d’investissement en  unités de compte, peuvent devenir des parts de fonds de placement ou d’actions en OPCVM. Cependant, il faut être prudent car c’est risqué et son rendement dépend d’une bonne répartition  des fonds  de son portefeuille entre fonds euros et fonds en unités de compte et de la performance des UC choisis. Bien qu’il bénéficie d’une fiscalité avantageuse tout comme le PEA, il n’est pas forcément conseillé à tous en bourse.

Sur quels placements financiers investir ?

Sur le marché boursier, le choix du placement financier devra surtout se porter sur son profil d’investisseur et sa tolérance au risque.  Afin d’optimiser au maximum son investissement, il faudra identifier au préalable les risques que l’on est prêt à prendre, les gains qu’on veut en tirer et d’adapter son plan d’action en fonction. Un investisseur prudent pourrait par exemple privilégier les placements à capital garanti comme le compte à terme.

Celui qui a un profil équilibré ou modéré au risque optera un  placement en OPCVM, un produit dérivé du SICAV ou un autre produit de bourse structuré afin d’équilibrer performance et niveau de risque. Enfin, l’investisseur dynamique pourra envisager un placement en action, en SPCI ou OPCI.

Comparatif des courtiers en ligne

Courtier
Frais débutant
Frais actif
Frais très actif
Frais EURONEXT
Boursorama - image1,99 € Par transaction jusqu'à 500 €. Au-delà de 500 €, 0,60% sur le montant total de l'ordre.ordres inférieurs à 3 500 € :5.5€ Par transaction jusqu'à 1000 €. Au-delà de 1 000 €, 0,48% sur le montant total de l'ordre (avec un minimum de 8,95 €).ordres supérieurs à 3 500 € :16,65 € Par transaction jusqu'à 7 750 €. Au-delà de 7 750 €, 0,22% sur le montant total de l'ordre.gratuit
Bourse direct0.99 € jusqu’à 500 euros inclus1.90 € Entre 500 € et 1 000 € inclus.
2.90 € Entre 1 000 € et 2 000 € inclus
3.80 € Entre 2 000 et 4 400 € inclus.
0.09 % Supérieur à 4 400 € inclus
Tarifs identiques
Binckordre inférieur à 1 000 euros, 2,50 eurosentre 1 000 et 5 000 euros, 5 euros.
entre 5 000 et 7 500 euros : 7,50 euros
entre 7 500 et 10 000 euros : 10 euros,
supérieur à 10 000 euros, 0,10% de la transaction
Tarifs identiques
Degiro0,04% du montant de l’ordre0,04% du montant de l’ordre0,04% du montant de l’ordre0,04% du montant de l’ordre

Nos avis sur les principaux courtiers

Les acteurs de courtage en ligne se livrent depuis plusieurs années une bataille féroce sur leurs offres de produis boursiers. Si les courtiers indépendants comme DeGiro, Binck et Bourse Direct proposent des offres plus que compétitives, les banques en ligne comme Bforbank, Boursorama ou Fortuneo ne cessent de développer leur produits afin d’être plus agressives face à la concurrence.

Selon nous, les banques en ligne présentent un meilleur choix lorsqu’il s’agit d’investissement en bourse car elles proposent une gamme de produit plus globale. On peut notamment en plus du courtage, souscrire à un compte bancaire, un autre produit d’épargne comme les livrets ou bien les contrats d’assurance vie. Ce qui permet de ne pas se disperser et d’avoir tout son portefeuille financier dans un seul et même endroit.