Acheter une première maison

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

L’ achat de sa première maison est une étape cruciale dans la vie d’un particulier ou d’un couple. C’est pourquoi il convient de faire appel à un professionnel (agence immobilière) avant de se jeter à l’eau. Chaque détail doit être étudié et il faut respecter les conditions d’acceptation d’un prêt immobilier, évaluer son profil d’investisseur et vérifier son taux d’endettement. Bien entendu, le choix de la ville ne doit pas être pris à la légère. Les biens immobiliers qui se trouvent dans les quartiers les moins chers sont à privilégier.

Achat de sa première maison, oui mais dans quelles villes ?

Les logements et appartements situés à Paris, à Lyon ou encore à Bordeaux sont à éviter, car ce sont les villes les plus chères de l’Hexagone. Les prix moyens du m² peuvent monter jusqu’à 15 000 € dans l’une des grandes villes de France. Il faudra donc disposer d’un capital important de plus de 250 000 € jusqu’à 500 000 € (hors frais notaires) pour devenir le propriétaire d’une résidence principale dans la capitale. En tout cas, il est possible d’acheter une maison sans se ruiner. Pour cela, il est important de cibler les biens immobiliers situés en région parisienne.

Achat de sa première maison, oui mais dans quelles villes

L’acquéreur peut par exemple acheter une maison dans la ville de Montrouge où le prix moyen du mètre carré ne dépasse pas les 7 500 €. Aussi, à Maisons-Alfort, le prix du m² reste inférieur à 5 500 €. C’est encore plus attrayant à Le Raincy, car le prix moyen du m² y est de 3 922 € pour un appartement et de 3 969 € pour une maison. Il est d’ailleurs agréable de vivre dans les villes mentionnées ci-dessus notamment à Maisons-Alfort. Quoi qu’il en soit, il est important de définir son profil d’investisseur avant de procéder à l’achat de sa première maison à Paris, en Île-de-France ou dans la banlieue parisienne.

Comment bien préparer l’acquisition d’une première maison ?

Une fois que le porteur de projet a décidé dans quelle ville il souhaite acheter son premier logement (ou appartement), la prochaine étape serait de monter un dossier en bonne et due forme. Le futur propriétaire doit en effet fournir des pièces justificatives à son banquier pour que son projet immobilier soit validé. Le dossier doit comprendre des pièces d’identité, un contrat de travail, les deux derniers avis d’imposition sur le revenu, les fiches de paie des trois derniers mois, les relevés de compte, les échéances des prêts en cours, etc. Normalement, l’organisme prêteur devra accepter la requête de son client sauf si son taux d’endettement est au niveau critique. Dans tous les cas, la capacité d’endettement du demandeur doit être inférieure à 33 % de ses revenus pour pouvoir bénéficier d’un emprunt immobilier.

Par ailleurs, l’acquéreur peut se tourner vers les dispositifs d’aides pour financer son projet d’investissement. C’est une bonne nouvelle pour les primo-accédant qui veulent obtenir un crédit sans intérêt. Une banque peut en effet accorder un prêt à taux zéro (PTZ) à un particulier ou un professionnel sous certaines conditions. Si le demandeur a été propriétaire d’une maison principale au cours des deux dernières années, sa requête sera rejetée.

Pour en savoir plus, visitez : http://www.achatmaison.site

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss