Les propriétaires qui ne trouvent pas de locataires : les 5 raisons

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Les propriétaires font souvent face à une situation indésirable à laquelle ils ont du mal à trouver des locataires. Financièrement, cela n’est pas du tout bénéfique pour un propriétaire, surtout si le remboursement de ses mensualités de prêt dépend du versement des loyers. Cette situation est particulièrement stressante si elle perdure. C’est pour cette raison qu’il faut absolument résoudre le problème. Quelles sont les 5 raisons qui empêchent un propriétaire d’attirer des locataires et quelles sont les solutions pour pallier le problème ?

Les propriétaires qui ne trouvent pas de locataires : 5 raisons

Un loyer beaucoup trop élevé

Différents paramètres sont à prendre en compte dans l’immobilier, en particulier le prix. Certes, un logement proposé à un prix convenable peut facilement être loué. Les locataires ne prendront même pas la peine de visiter le logement si son loyer est trop élevé. Laisser un logement vacant pendant de longues périodes peut causer une perte considérable. Ne rien faire face à cette situation n’est vraiment donc pas la solution. Il ne faut pas oublier que le paiement de la taxe foncière, de la taxe d’habitation, du crédit immobilier et de l’assurance est toujours obligatoire, même en absence de locataires.

Pour faire face à ce problème, il est possible de procéder à quelques rénovations intérieures ou extérieures. En faisant quelques aménagements et en ajoutant des décorations supplémentaires dans la maison, les locataires pourront être tentés même si elle est proposée à un prix élevé. Par exemple, le propriétaire peut adopter une douche à l’italienne, de jolis meubles, un lave-vaisselle ou encore un réfrigérateur. En investissant dans ces équipements, il pourra attirer des locataires sans beaucoup de difficulté. Toutefois, la meilleure option consiste à baisser le prix du logement à louer.

Un mauvais ciblage du type de locataire

Il faut avoir une bonne stratégie marketing pour louer une maison ou un appartement. Cela suppose de bien définir au préalable le profil des locataires ciblés. En effet, c’est en fonction de cela que l’offre sera élaborée. Pour cibler le bon type de locataire, il convient d’enrichir l’annonce en y ajoutant le titre et la description du bien à mettre en location.

S’il s’agit, par exemple, d’un appartement doté d’une suite parentale qui se trouve en centre-ville, l’idéal serait de tourner l’annonce sous l’angle familial. S’il s’agit d’un grand appartement de 5 pièces situé dans un quartier fréquenté par les jeunes, il sera plus astucieux d’orienter l’annonce sous l’angle d’une location en commun.

Un mauvais ciblage du type de locataire

Une annonce peu attrayante

Une annonce doit toujours être vendeuse. Le propriétaire doit avoir pour objectif principal de séduire le locataire potentiel via son annonce. Cette dernière doit être innovante et originale. Pour ce faire, il faut qu’elle contienne des photos en haute définition du bien à mettre en location, un titre frappant, un descriptif bien rédigé qui donne les renseignements nécessaires aux locataires : emplacement, nombre de pièces, moyens de transport situés à côté, attraits touristiques à proximité, ascenseur ou non, etc. Pour rendre une annonce attrayante, il convient de bannir les mots qui renvoient une idée négative.

Influence des locataires actuels sur les éventuels intéressés

Il n’est pas rare d’avoir des locataires plutôt désordonnés, bruyants et insouciants de la propreté. Ces mauvais comportements peuvent vraiment décourager les nouveaux locataires. C’est pourquoi le propriétaire doit agir. Pour attirer les éventuels intéressés, il doit bien définir les plages horaires de visites et informer les locataires actuels de celles-ci. Par exemple, il peut demander aux locataires actuels de garder leur espace propre et rangé durant la visite des nouveaux locataires.

Il peut également leur demander de baisser la musique si elle est jugée trop bruyante. Il faut tout de même s’attendre à ce que ces demandes ne soient pas acceptées. Si les locataires acceptent les requêtes, il est possible de faire appel à des professionnels pour s’occuper de l’entretien et du nettoyage de l’appartement à louer. Tout cela, dans l’unique but de séduire les futurs locataires en soignant l’image du bien qui sera mis en location. Bien évidemment, le propriétaire devra prendre en charge les frais pour ces services.

Si ces opérations semblent trop compliquées et onéreuses, il existe un autre moyen de trouver de nouveaux locataires malgré le caractère gênant des locataires actuels. Elle consiste à faire visiter la maison ou l’appartement lorsque les locataires décident de partir. En effet, ils sont tenus de rendre le logement qu’ils ont loué à l’état où il les a trouvés. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire peut réclamer une caution et l’utiliser pour améliorer son logement.

Caractéristiques rédhibitoires du logement à louer

Certains logements présentent des défauts qui rendent difficile la recherche de locataires, comme un appartement situé au 7e étage sans ascenseur, une chambre trop étroite qui ne peut pas recevoir un lit de grande taille, un bien qui comporte 6 chambres, mais une seule salle de bain, etc. Pour certaines personnes, le loyer d’un logement doit correspondre à l’agencement de ses meubles, l’aménagement des pièces, etc. Il est donc très important de mettre en valeur l’immobilier pour attirer les locataires potentiels.

Pour ce faire, il est nécessaire de rectifier toutes les imperfections, meubler et équiper l’appartement. Il est conseillé d’opter pour des meubles faits sur mesure pour veiller à l’esthétique des pièces. Par ailleurs, le propriétaire peut faire appel à un architecte pour aménager entièrement ou partiellement le logement afin qu’il soit plaisant.

Bref, la solution à tous ces problèmes consiste à l’élaboration d’une annonce plus vendeuse, l’aménagement de l’appartement ou de la maison, la réduction du loyer, le ciblage des bons profils de locataires et la définition d’une plage horaire de visites.

Vous avez aimé cet article ? Suivez nous sur les réseaux sociaux ! Facebooktwitterrss